fbpx

mer' 29 Nov' 2023

Coronavirus : un code couleur pour classer les villes

Le gouvernement israélien a mis en place un code couleur pour classer les villes en fonction du nombre de cas de Coronavirus.

Le plan Ramzor

Le gouvernement a approuvé la mise en place du plan Ramzor (feu tricolore en hébreu) du professeur Gamzou. Ce programme divise chaque localité de plus de 10 000 habitants en zone et lui établit une note entre 1 et 10. Le gouvernement recalcule les notes toutes les deux semaines, en fonction du nombres de malades, du nombres de nouveaux cas de Coronavirus et de la vitesse de progression de l’épidémie dans la zone.

Ce plan entrera en vigueur le 6 septembre 2020.

Code couleur

Ce code couleur déterminera les consignes relatives au confinement.

Les zones rouges

Dans les zones dites rouge, dont la note est supérieure à 7.5. Les rassemblement en extérieur ne devront pas excéder 20 personnes et les rassemblements en intérieur 10 personnes.

Les zones oranges

Dans les zones dites orange, dont la note est comprise entre 6 et 7.5. Les rassemblements en extérieur ne devront pas excéder 50 personnes et les rassemblements en intérieur 25 personnes. Les espaces extérieurs d’un commerce ou d’un lieu public, comme les terrasses de restaurants, pourront accueillir jusqu’à 40 % de leur occupation maximale. 20% pour les espaces extérieurs.

Les zones jaunes

Dans les zones dites jaune, dont la note est comprise entre 5 et 6. Les rassemblements en extérieur ne devront pas excéder 100 personnes et les rassemblements en intérieur 50 personnes. Les espaces extérieurs d’un commerce ou d’un lieu public, comme les terrasses de restaurants, pourront accueillir jusqu’à 60 % de leur occupation maximale. et les espaces intérieurs 40 %.

Les zones vertes

Dans les zones dites verte, dont la note est égale ou inférieur à 4.5. Les rassemblements en extérieur ne devront pas excéder 250 personnes et les rassemblements en intérieur 100 personnes. Les espaces extérieurs d’un commerce ou d’un lieu public, comme les terrasses de restaurants, pourront accueillir jusqu’à 80 % de leur occupation maximale et les espaces intérieurs 60 %.

En ce qui concerne les prières de Rosh Hashana et des fêtes de Tichri, elles auront un statut spécial et la couleur de la localité définira le nombre maximal de personnes pouvant y assister.

Pour les spectacles et les concerts. Les conditions de base sont : les spectateurs devront être assis. Il ne devra pas y avoir de distribution de nourriture ni de boisson. Il devra y avoir deux mètres de distance entre chaque spectateur.

Dans les zones jaunes et vertes, si les conditions de base sont respectées, la limite des spectateurs s’élèvera à 500 personnes.

En ce qui concerne les mariages, en zone verte uniquement, le nombre maximal d’invité sera de 100 personnes. Le staff de la salle de mariage ne compte pas. Le mariage devra se dérouler assis sans possibilité de danse.

Les écoles ne font pas partie du programme Gamzou.

Les villes

Au 4 septembre 2020.

Les villes rouges sont : Abu Sanan, Umm al Fahm, Elad, Ibelin, Buqata, Bnei Brak, Jaljulia, Jat, Dali’at el Karmel, Tibériade, Talibeh, Tira, Kasra Smia, Kaabiyah Tabash Hajajara, Kfar Bara, Kfar Kana, Kafr Qasim, Lakia, Siège d’Asher – Sheikh Danon, Ma’ale Iron, Nazareth, Ein Mahel, Fureidis, Kalenswa, Shaat Néguev – Kfar Aza, les quatre quartiers de la Vieille Ville de Jérusalem.

Les villes oranges sont : Ofakim, Or Akiva, Al-Batuf – Uzair, Ashdod, Ashkelon, Baqa al-Gharbiya, Bueina-Nujidat, Beit Shemesh, Baana, Bat Yam, Jadeida-Makr, Julis, Givat Shmuel, Dir Hanna, Gilboa – Mukayabela, Haïfa, Turan, Village de Manda, Majd al-Krum, Ma’ar, Misgav – Selma, Nahal Sorek – Yad Binyamin, Nesher, Netivot, Sajur, Sakhnin, Acre, Kiryat Ye’arim, Kiryat Malachi, Rahat, Reina, Ramla, certains quartiers de Jérusalem.

Les villes jaunes sont : Beer Sheva, Givat Zeev, Hadera, Netanya, Pardes Hanna, Petah Tikvah, Tel Aviv, Herzliah, Raanana, Ramat Gan, Rishon Lezion, Ekron, Jérusalem quartier Ramot Polin, Jérusalem quartier Har Homa.

Les villes vertes sont : Ariel, Césarée, Eilat, Rehovot, Zichron Yaakov.

Le site du gouvernement https://www.gov.il/he/Departments/DynamicCollectors/cities-ramzor?skip=0 (en hébreu) permet de connaître la couleur de chaque localité.

Les mesures du Cabinet Corona

De plus, le Cabinet Corona a indiqué avoir adopté les mesures suivantes. Des restrictions particulières devraient entrer en vigueur dans les villes rouges. Le gouvernement devrait fournir la liste complète des villes et des restriction d’ici le 6 septembre 2020. Ces restrictions entreront en vigueur au plus tard le 7 septembre 2020. Le ministère de la Santé, avec l’appuis de la Sécurité Intérieure, prépare un plan de restriction national pour lutter contre le Coronavirus.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Pour exaucer la volonté de Rauma Kedem: le monde connaîtra les visages et les rires de ses enfants et petits enfants assassinés le 7 octobre

Elle s’appelle Rauma Kedem. Sa fille Tamar, son gendre John, et ses 3 petits-enfants ont été assassinés le 7 octobre…

Guerre d’Israël contre le Hamas : quand j’entends le mot culture… Par Jean-Marc Alcalay

Guerre d’Israël contre le Hamas : quand j’entends le mot culture… Par Jean-Marc Alcalay …, je sors mon revolver !       Cette…

Alain Destexhe. De Bruxelles à Jérusalem. Voyage en Israël – Journal de bord (1/2)

Alain Destexhe, contributeur à Causeur, revient d’Israël. Il a visité des villages attaqués dans le sud par le Hamas et…

Pierre Saba. Vanités anti-israéliennes

Parmi les inepties adressées par des media et des politiques à l’Etat d’Israël dans le but de le culpabiliser et…

Gilles-William Goldnadel:”Quand deux dénis n’en font qu’un”

Gilles-William Goldnadel dénonce le silence autour de l’identité des meurtriers présumés de Thomas ainsi que le refus de condamner les…

Nicolas Guarinos. Le silence du milieu féministe sur les crimes sexuels du Hamas

Lors de la marche parisienne du 25 novembre, un collectif a dénoncé le silence du milieu féministe sur les crimes…

Le séparatisme est-il en train de gagner les universités ? Gilles Kepel et Yascha Mounk. Un débat passionnant, éclairant et pessimiste 

Le savoir et la raison sont-ils en danger ? Le communautarisme est-il en train de gagner du terrain et de…