fbpx

Voyage Israel

Table des matières

Les étapes indispensables pour un voyage en Israël

Vous désirez faire un voyage en Israël ? Ce n’est pas étonnant car la magnifique terre du Moyen-Orient attire chaque année des milliers de touristes pour la richesse culturelle et architecturale qu’elle apporte lors d’un voyage. Située à seulement 4h30 de vol depuis Paris, Tel Aviv, la ville aux nombreux immeubles Bauhaus, est une destination phare pour de nombreux européens. De plus, concernant le décalage horaire, vous n’aurez qu’une seule petite heure en plus par rapport à la France, de quoi profiter pleinement de votre voyage en Israël. 

Quelles sont les modalités à respecter pour réaliser un voyage en Israël ?

Afin de préparer au mieux votre voyage en Israël, veillez à réunir certains documents plusieurs semaines, voire plusieurs mois, à l’avance :

  • Un passeport valide pendant au moins 6 mois après la date prévue de votre retour. La présentation du passeport sera suffisante pour les ressortissants belges, français, canadiens et suisses souhaitant réaliser un voyage de moins de 3 mois en Israël. En effet, pour tous les séjours touristiques de moins de 3 mois, aucun visa n’est requis par les autorités israéliennes. En revanche, si vous souhaitez réaliser un voyage d’une durée supérieure à 3 mois en Israël, le visa est obligatoire. Il vous faudra donc déposer une demande de visa auprès du ministère de l’Intérieur. Cette demande de visa est payante, elle coûte généralement environ 100 shekels.
  • Un carnet de santé avec les vaccins à jour notamment ceux de l’hépatite A et B, de la diphtérie, du tétanos, de la coqueluche, de la poliomyélite et de la fièvre typhoïde.
  • Un billet d’avion aller-retour. Les autorités israéliennes vous demanderont de leur présenter ce billet d’avion au moment de l’entrée sur le territoire afin de justifier que vous n’allez pas rester plus de 3 mois sur la territoire.

Vos passeports ne seront pas tamponnés à l’entrée sur le territoire israélien. En effet, la douane aéroportuaire vous transmettra simplement un ticket qu’il faudra conserver sur vous durant votre voyage en Israël. Certains endroits, comme votre hôtel, pourront vous demander de présenter ce ticket afin de vérifier que vous êtes en règle.

Quelles sont les questions pratiques à ne pas négliger pour un voyage en Israël ?

Quid de la langue nationale ? Si vous avez quelques appréhensions concernant le fait de ne pas pouvoir communiquer avec les locaux du fait de la langue nationale qui est l’hébreu, n’ayez aucune crainte puisque la majorité des habitants israéliens parlent très bien anglais. De plus, environ 20% de la population sait parler le français. 

Quid de la monnaie locale ? La monnaie locale en Israël est le shekel. Pensez donc à convertir vos euros en shekels lors de votre voyage en Israël. A titre d’information, si vous convertissez 100 euros, vous obtiendrez 394,48 shekels (taux de change en vigueur en décembre 2020). 

Quelle est la saison idéale pour prévoir un voyage en Israël ?

Le pays est situé entre la mer et le désert et dispose d’un climat subtropical. Par conséquent, il y a certains endroits à éviter durant les mois les plus chauds de l’année et d’autres endroits à privilégier afin de profiter d’un climat agréable pendant votre voyage en Israël. 

Printemps et automne (saisons recommandées)

De mars à mai puis de septembre à novembre, ce sont les meilleurs mois pour réaliser un voyage en Israël. Les températures seront très agréables (environ 25/28°), vous pourrez donc vous permettre de faire l’ensemble des activités que les différentes régions vous proposent. En effet, en vous rendant en voyage en Israël à ces deux époques de l’année, vous échapperez aux fortes chaleurs ainsi qu’aux quelques mois pluvieux que la pays enregistre.

L’agenda des fêtes et festivals en Israël

Sachez que les festivités en Israël ainsi que les jours fériés, sont généralement relatifs à des motifs religieux. Très suivies, ces festivités impliquent un arrêt total des activités au sein du pays, il est donc crucial que vous sachiez ce dont il s’agit et les dates auxquelles elles interviennent afin de ne pas vous retrouver contraints dans vos déplacements. Il faut tout de même savoir que les fêtes juives et musulmanes sont célébrées à différentes dates selon les années, car elles suivent le calendrier lunaire.

  • Shabbat : les croyants juifs le célèbrent en cessant toute activité professionnelle entre le vendredi et le samedi à l’heure du coucher du soleil.
  • Yom Kippour : ce jour d’octobre est le plus important du calendrier des célébrations juives. On doit expier ses péchés éventuels en observant une période de 25 heures d’abstinence, de prière, de contemplation et de confession.
  • Pâque juive: elle est célébrée en commémoration de l’exil d’Égypte mené par Moïse. Il est coutume de manger du pain Matza durant une semaine. Ce pain qui ne contient pas de levure se présente sous de fines galettes. 
  • Pourim: Durant cette fête, tous les excès sont permis par opposition aux autres célébrations plus restrictives. Les juifs célèbrent, au cours de Pourim, leur libération suite à leur captivité au sein de l’Empire perse. La coutume dit que l’on doit s’alcooliser au point de ne pas distinguer les différentes expressions : « béni soit Mordechaï » et « maudit soit Haman ».
  • Ramadan: c’est la fête la plus importante pour les musulmans du monde entier. Afin d’être en accord avec le quatrième pilier de l’islam, les croyants s’adonnent au jeûne durant un mois plein et ne peuvent boire ou s’alimenter qu’une fois le soleil couché. Période difficile, surtout lorsqu’elle a lieu sous de fortes chaleurs, sa fin est célébrée par l’Aïd-al-Fitr. Les pratiquants se regroupent alors pour prier, visiter leurs amis, s’échanger des présents et partager de fastueux repas.  

Tableau récapitulatif des fêtes juives et chrétiennes

Pour vous y retrouver lors de votre séjour en Israël ou pour réserver les dates de votre voyage en fonction des différents évènements, voici un tableau récapitulant les principales fêtes juives et chrétiennes durant l’année civile.

 

Fêtes juives et chrétiennes

Janvier

Noël orthodoxe (5 et 6 janvier)

Noël arménien (19 janvier)

Février

 

Mars

Tou Bishvat, Pourim (fêtes des Sorts)

Avril

Tou Bishvat, Pourim (fêtes des Sorts)

Pâques orthodoxes et Pessah (Pâques juives)

Mai

 

Juin

 

Juillet

 

Août

 

Septembre

Ha-Shana (Nouvel An juif)

Yom Kippour (Grand Pardon)

Octobre

Yom Kippour (Grand Pardon)

Novembre

 

Décembre

Hanoukka

 

Eté et hiver

Durant la saison d’été, et plus précisément de juin à début septembre, il faut impérativement éviter les régions désertiques du Sud de l’Israël ainsi que les régions du lac de Tibériade et de la mer Morte. Les températures y sont très élevées pendant plusieurs mois, vous serez donc limités dans vos activités à cause de la chaleur qui est parfois insoutenable. Si vous devez tout de même vous rendre en Israël pendant cette période, préférez organiser votre voyage dans le Nord du pays. 

Durant l’hiver, et principalement au mois de décembre et janvier, ce sont les mois les plus pluvieux de l’année. Au même titre qu’en cas de fortes chaleurs, vous allez être limités dans vos activités si vous décidez de réaliser un voyage en Israël à cette époque. Durant cette époque, préférez donc réaliser un voyage en Israël dans le Sud du pays. 

Quels sont les endroits à ne pas manquer pour un voyage réussi en Israël ?

La belle ville de Tel-Aviv

Depuis plusieurs années, Tel Aviv est devenue l’une des destinations préférées des touristes du monde entier. En effet, entre les plages, la ville mais également la culture dont elle dispose, vous allez passer un agréable voyage en Israël dans cette belle ville remplie d’immeubles au style Bauhaus. La ville blanche de Tel Aviv a même été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO

Les 10 principales activités à faire lors d’un voyage en Israël, et plus précisément dans la ville de Tel Aviv :

  • Se promener le long des plages de sable doré qui bordent la promenade de Tel Aviv
  • Visiter le port de Tel Aviv qui est situé dans le quartier commercial et attractif de la ville
  • Découvrir le musée d’Art de Tel Aviv
  • Dîner dans l’un des nombreux restaurants de la ville afin d’y découvrir des mets locaux
  • Flâner sur le marché Hacarmel pour y faire quelques bonnes affaires 
  • Apprendre l’histoire d’Israël au musée Eretz
  • Aller s’amuser sur le boulevard Rothschild
  • Grimper en haut des tours Azrieli afin d’avoir une vue imprenable sur toute la ville 
  • Assister à un concert à ciel ouvert dans le parc Hayarkon
  • Découvrir le quartier de Jaffa qui compose la partie sud de la ville de Tel Aviv

La ville sainte de Jérusalem

Officiellement reconnue comme étant la capitale d’Israël, la ville de Jérusalem est une ville historique qui dispose d’un capital religieux très important. En effet, elle est également surnommée « la ville sainte » du fait qu’elle abrite les trois religions monothéistes : chrétienne, musulmane et juive. Vous y découvrirez donc une certaine richesse culturelle et religieuse durant votre voyage en Israël.

Les 10 principales activités à faire lors d’un voyage en Israël, et plus précisément à Jérusalem :

  • Découvrir les festivités de la rue Ben Yéhouda qui est très jeune et branchée
  • Visiter le mythique site archéologique de Massada qui est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO
  • Observer le mur des Lamentations qui est LE site le plus sacré du Judaïsme
  • Se balader dans la Veille ville de Jérusalem
  • Découvrir la Via Dolorosa qui serait, selon la tradition, le chemin que Jésus Christ aurait emprunté avant d’être crucifié
  • Admirer l’esplanade des Mosquées 
  • Visiter l’Eglise du Saint-Sépulcre où vous pourrez y voir les cinq dernières stations du chemin de Croix
  • Découvrir le jardin de Gethsémani où Jésus Christ aurait été arrêté par les Romains avant d’être crucifié
  • Se promener le long de la vallée du Cédron qui se situe entre Jérusalem et le mont des Oliviers
  • Grimper au sommet du Mont scopus où vous obtiendrez une vue panoramique sur la vieille ville de Jérusalem

La ville balnéaire et portuaire d'Eilat

Eilat est une ville située au Sud d’Israël, tout proche du désert du Néguev. C’est la station balnéaire par excellence du pays, de nombreux touristes s’y rendent chaque année pendant leur voyage en Israël. Vous y trouverez un beau soleil une bonne partie de l’année afin d’y réaliser divers activités.

Les 5 principales activités à faire lors d’un voyage en Israël, et plus précisément à Eilat : 

  • Faire une session de plongée sous-marine dans la réserve marine remplie de récif de corail
  • Découvrir le récif des dauphins
  • Prévoir un départ pour une excursion dans le désert du Néguev
  • Faire une croisière en bateau 
  • Découvrir le canyon rouge en Jeep 

La région de la Mer morte

En vous rendant dans la région de la mer Morte, vous allez pouvoir réaliser des activités diverses et variés car cette région est située entre eau, terre et désert. De plus, cette région d’Israël est très prisée par les touristes venus prendre soin de leur santé car l’eau salée de la mer Morte est bien connue pour apporter de nombreux bienfaits. 

Les 8 principales activités à faire lors d’un voyage en Israël, et plus précisément aux alentours de la mer Morte :

  • Se baigner dans l’eau salée de la mer Morte. Cet mer est l’une des plus salée au monde car elle est située au point le plus bas sur la surface de la terre
  • Faire une randonnée dans le sentier national d’Israël – Shvil Israël
  • Découvrir le site historique de Massada qui regorge de palais et de nombreuses fortifications antiques
  • Réaliser une excursion à Petra depuis la Mer Morte
  • Faire un gommage corporel avec à l’aide de la fameuse boue noire
  • Se promener vers le ruisseau de Nahal David où vous pourrez y voir des cascades et des grottes
  • Découvrir Ein Gedi qui est un bel oasis situé proche du désert de Judée en Israël
  • Se balader le long du Qumran national park où vous pourrez y voir de magnifiques antiquités et des ruines anciennes

La ville balnéaire et portuaire d'Eilat

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Le coût de la vie en Israël

Si vous devez voyager en Israël pour affaires ou pour un séjour dédié au tourisme, autant que vous soyez prévenu : le coût de la vie au sein de l’état hébreu est relativement élevé. Les restaurants et les hôtels se calquent sur les tarifs pratiqués dans la plupart des pays occidentaux. Comptez entre 35 et 70 € par jour pour un séjour classique et assez confortable. La moitié de votre budget sera dépensé pour vous loger, et l’autre partie, en alimentation et transport.

À moins de 300 NIS, soit environ 75 €, vous pourrez opter pour une place dans un dortoir collectif, acheter de la nourriture locale (houmous, falafels) dans les restaurants à emporter ou les supermarchés si vous préférez pique-niquer. Vous pourrez également vous déplacer en bus, en train ou en sherout et bien sûr profiter des lieux de promenade touristique gratuits.

Entre 500 et 600 NIS, soit environ 150 €, vous pourrez vous offrir une chambre double ou manger dans un restaurant de moyenne catégorie. Il sera également possible de louer un véhicule auprès de certaines agences de location.

Enfin, si votre budget est supérieur à 800 NIS, soit plus de 200 €, vous pourrez accéder à un standing plus élevé en vous logeant dans un hôtel haut de gamme et en mangeant dans des restaurants réputés. Vous pourrez également vous offrir les services d’un guide ou une voiture de location confortable.

Vous avez désormais quelques informations pratiques, au sujet du coût de la vie et des festivités religieuses en Israël. Nous espérons que ces indications vous permettront de bien planifier votre voyage et d’éviter les mauvaises surprises une fois que vous serez sur le sol israélien. Si vous avez le moindre doute sur le planning de votre voyage, n’hésitez pas à consulter le site de l’ambassade et à effectuer certaines réservations à l’avance. 

Aller au contenu principal