Tel Aviv

Tel Aviv est située sur la côte méditerranéenne. C’est le cœur de la métropole israélienne de Gush Dan. Tel Aviv a été fondé en 1909, alors que la région était alors sous domination ottomane. Elle était à l’époque dans les faubourgs de Jaffa, une ville portuaire avec qui Tel Aviv a fusionné en 1950, donnant la Tel Aviv-Jaffa, la ville la plus grande et plus peuplée d’Israël.

Tel Aviv est « la ville qui ne dort jamais » d’Israël. Capitale de la fête au Moyen Orient, c’est une ville jeune et dynamique.

Tel Aviv mesure 14 km de long, du nord au sud. Elle est bordée au nord par la rivière et le parc Yarkon, et par les banlieues aisées de Herzilya et Ramat Hasharon. La frontière de la ville à l’est est matérialisée par la rivière Ayalon, l’autoroute du même nom. Au sud, Tel Aviv est collée au villes de Bat Yam et de Holon.

En 2017, Tel Aviv comptait environ 443 900 habitants. C’est la deuxième ville la plus peuplée d’Israël, derrière Jérusalem (901 300 habitants) et devant Haïfa (281 100 habitants).

Le Gush Dan, l’agglomération de Tel Aviv, comprend 254 localités et rassemblent 3 464 100 habitants (au 31 décembre 2012). C’est l’aire métropolitaie la plus importante du pays, devant Haïfa (1.1 million), Jérusalem (1 million) et Beer Sheva (0.6 million).

En 2007, Tel Aviv a dépassé New York comme plus grande agglomération juive au monde.

Tel Aviv est la capitale économique d’Israël et le centre financier le plus important du pays. C’est aussi un centre de recherche, mondialement reconnu dans le domaine des hautes technologies et des recherches universitaires. Tel Aviv compte de nombreuses entreprises spécialisées dans les technologies et de pointes et plusieurs université de rang mondial, comme l’Université Bar Ilan (Ramat Gan), l’Institut Wiezman (Rehovot) ou l’Université de Tel Aviv.

La bourse et les sièges sociaux des grandes banques reflètent également le dynamisme de la ville.

La plupart des ambassades se trouvent à Tel Aviv, de nombreux pays ne reconnaissant pas Jérusalem comme capital d’Israël.

Tel Aviv est aussi l’un des pôle culturels hébraïque les plus importants du monde. Elle a été le berceau de nombreux journaux, écoles hébraïques et théâtres célèbres.

La « ville blanche » de Tel Aviv est reconnu au patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville est aussi reconnue pour son architecture Bahaus.

Plus de 2.5 millions de touristes étrangers se rendent chaque années à Tel Aviv.

Tel Aviv תל אביב : Le nom

L’ancien port de Jaffa a été sous de nombreuses dominations. Des fouilles archéologiques menées entre 1955 et 1974 ont mis à jour la présence d’anciennes fortification datant de l’âge du bronze moyen. Des habitations de l’âge du fer ainsi que des ruines datant de l’occupation romaines ont également été découvertes lors de fouilles plus récentes.

Des textes égyptiens datant de la conquête de la région par le pharaon Thoutmosis III en 1470 avant l’ère commune mentionnent la ville de Jaffa. Dans la Bible, Jaffa est le port où Jonas embarque pour Tarsis. C’est aussi la limite de la tribu de Dan et le port où le roi Salomon a reçu les cèdres provenant du Liban pour le Temple de Jérusalem.

Au Moyen Age, lors de la première croisade, les armées de Godefroy de Bouillon occupe Jaffa et ses environs. Les croisés fortifièrent la ville et aménagèrent le port. La ville devient capitale du comté de Jaffa, la ville se développe et devient l’un des chemins de ravitaillement vers le Royaume de Jérusalem. En 1191, Jaffa est conquise par Saladin, l’année suivante, Richard Cœur de Lion reprend la ville.

En 1906, sous domination ottomane de la région, Jaffa est majoritairement peuplée d’Arabes. Le port est le point d’entrée principal de la région. Les conditions de vie y sont rudes et le décret ‘Muhram’ oblige les Juifs à changer de logement chaque année.

Lors de la convention des Juifs de Jaffa, Akiva Aryeh Weiss, un activiste sioniste fraichement débarqué à Jaffa, propose de fonder une nouvelle ville en dehors de Jaffa : Tel Aviv. Les autres participant apprécièrent grandement l’idée et Tel Aviv fut fondée sur des terres achetées aux Bédoins. L’association Yafo Agudat Bonei Batim (précurseur de Ahuzat Bait) finança l’achat des terres, puis les divisa en 66 lots pour les 66 familles adhérentes à l’association.

L’empire Ottoman déporte les populations de Jaffa et Tel Aviv en 1917 à l’approche des troupes Britanniques. Si les Arabes peuvent assez rapidement rentrer chez eux, les Juifs, eux, devront attendre la victoire anglaise en 1918.

Meir Dizengoff est le premier maire de Tel Aviv, élu en 1921.

Les militants sionistes souhaitent crée un état à la fois Juif et moderne, comprenant des lycées, des universités, des opéras et des salles de concert. L’urbaniste écossais Patrick Geddes est mandaté en 1925 pour réaliser les plans de la nouvelle ville inspirée des cités-jardins, aux rues aérées et verdoyantes, aux antipodes des villes arabes aux rues sombres et étroites.

A partir des années 1930, Tel Aviv accueille de nombreux immigrants allemands fuyant les persécutions nazies. La ville passe de 34 000 habitants en 1925 à 45 500 en 1931, à 120 000 en 1935 et à 150 000 en 1937. Jaffa comptait alors 69 000 habitants, la moitié Juifs, l’autre Arabe.

Durant la même période, la ville continue de se développer vers le Nord, au bord du fleuve Yarkon et de son embouchure. L’aéroport de Sdé Dov est aménagé au nord du Yarkon. Plus au Sud, dans un secteur appelé « péninsule du Yarkon » est construit un centre de foires et de congrès. Il accueille en 1932 la première foire d’Orient. Il est constitué d’un ensemble de pavillon de style Bahaus ou internationnal. Le premier stade Maccabi est également construit en 1932. Le pont Wauchope est construit en 1937. Il est nommé d’après Arthur Wauchope, le Haut-Commissaire pour la Palestine et la Transjordanie.

De nombreux architectes qui ont participé à la construction de Tel Aviv ont été inspirés par le style Bahaus, qu’ils ont adapté au style méditerranéen et oriental. Ce qui fait de la ville l’un des plus grand centre de l’architecture Bahaus au monde.

Entre 1936 et 1937, les aéroport de Lod (futur aéroport Ben Gourion) et de Sdé Dov sont construits.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’aviation italienne bombarde Tel Aviv. Ces bombardement ont fait une centaine de morts.

En 1947, les Etats Arabes rejettent le plan de partage de la Palestine provoquant des violences entre Tel Aviv et le nouvel Etat juif et les Arabes de la région. Courant 1948, de nombreux civils Arabes s’enfuient. Jaffa, à cette époque est une ville Arabe comptant 70 000 à 80 000 habitants, Le Plan de partage l’attribut aux Arabes, en faisant une enclave dans le territoire contrôlé par le Yishouv.

En Février, entre 15 000 et 25 000 civils arabes se sont enfuis. Les Arabes, notamment les frères musulmans essaient de limiter les départs, notamment en instaurant un taxe, voir en menaçant les fuyards de d’expropriation ou de mort.

Après la victoire de la Haganah (milice juive) à Haïfa, l’Irgoun (une autre milice juive issue de la Haganah) attaque Jaffa le 27 avril. Les forces arabes résistent. Les Britanniques exhortent les Juifs de cesser leurs incursions et les menacent de représailles. Mais les rumeurs de renforcement des forces arabes et la possible intervention de la Légion Arabe poussent Yigal Yadin à lancer l’offensive contre Jaffa et encercler la ville, c’est l’opération Hamets. Elle tourne court suite aux bombardements des Britanniques sur les position de l’Irgoun.

Jaffa sera prise le 13 mai 1948, quand les Britanniques seront partis. 50 000 à 60 000 civils Arabes profitent du départ des Britanniques et l’agitation qu’ils provoquent pour s’enfuir.

Fin 1948, Jaffa est incorporée à Tel Aviv et sa population est alors de 210 000 habitants. En 1950, les deux villes fusionnent officiellement, donnant à Tel Aviv-Jaffa ses limites actuelles.

Après 1950, la ville se développe et le dynamisme se traduit par la construction de tours, comme la tour Shalom Meir en 1955, puis de gratte-ciel.

Le patromoine Bahaus de Tel Aviv tombe plus ou moins dans l’oubli jusqu’au années 1990 où Ronald Lauder, diplomate et collectionneur d’art rénove la maison Shlomo Yafe. Un collectif d’artiste mené par le sculpteur Dani Karavan demande à la municipalité de sauver les bâtiment Bahaus qui ne sont pas ou peu entretenus. 1 600 bâtiments Bahaus sont listés et 180 font l’objet d’une protection.

L’UNESCO classe plus de 1 000 éditifice d’architecture Bahaus au patrimoine mondiale en 2003. 500 sont restaurés et une loi oblige les promoteurs à consacré 1.72% de leur budget à la rénovation des bâtiments classés.

Histoire

En hébreu, Tel Aviv signifie ‘colline de printemps’, mais il n’y a pas de colline dans cette ville.

Le nom de Tel Aviv provient du Livre d’Ezechiel (3 :15). Il désigne un lieu-dit babylonien. Dans ce contexte, le mot Tel désigne une colline constitués de ruines (et non une colline naturelle). Le mot Aviv, signifie toujours printemps.

NahumSokolow a choisit ce nom pour être le titre hébraïque de l’ouvrage Alteuland du fondateur du sionisme Theodor Herzl. Ce nom, Tel Aviv, a ensuite été donnée à cette nouvelle ville fondée par des immigrants juifs pour rendre hommage à Herzl. Ils avaient la volonté de bâtir une ville incarnant le rêve d’Herzl, moderne mais avec des racines anciennes.

Le climat

Le climat de Tel Aviv est typiquement méditerranéen. Les étés sont chauds et arides alors que les hivers sont doux et humides.

Relevés météorologiques à Tel Aviv

Mois

jan

fev

mar

avr

mai

juin

juil

aou

sep

oct

nov

dec

Température minimale moyenne (°C)

 

9.6

 

9.8

 

11

 

14.4

 

17.3

 

20.6

 

23

 

23.7

 

22.5

 

14.6

 

11.2

 

11.1

Température moyenne (°C)

13.6

13.8

15.4

18.6

21.1

24.1

26.2

 

27

 

26

23.2

 

19

15.2

Température maximale moyenne (°C)

 

17.5

 

17.7

 

19.2

 

22.8

 

24.9

 

27.5

 

29.4

 

30.2

 

29.4

 

27.3

 

23.4

 

19.2

Record de froid (°C)

2.5

-1.9

3.5

7

11.2

15

19

20

15.7

11.6

5

4

Record de chaleur (°C)

20.8

29.6

35.2

40.4

46.4

37.6

37.4

34.4

35.5

38.4

35.3

24.9

Précipitations (mm)

129.6

90.1

60.6

18

2.3

0

0

0

0.4

26.3

79.3

126.4

Nombre de jours de précipitations

 

12.8

 

10

 

8.5

 

3.1

 

0.8

 

0

 

0

 

0

 

0.3

 

3.2

 

7.5

 

10.9

Vie culturelle

De nombreux artistes sont installés à Tel Aviv. Le siège de l’orchestre philarmonique d’Israël se trouve également à Tel Aviv. La ville est également la capitale de la mode en Israël depuis quelques années.

The Yitzhak Rabin Center Moshe

Dessiné par Safdie Architects, ce centre commémore la vie et les activités du dirigeqnt israélien d’Yitzhak Rabin. Il invite à tirer les leçons du meurtre, de ses circonstances et de ses implications. Le Centre combine des activités socio-éducatives, de la documentation et des activités commémorative. Il opère dans tous les milieux de la société israélienne, aussi bien après des Juifs que des Arabes, des Israéliens natifs que des nouveaux immigrants, pour entretenir la mémoire d’Yitzhak Rabin, son assassinat et promouvoir les valeurs de démocratie

Le Musée de Tel Aviv

Il est riche de culture artistique juive. Y sont notamment exposées des œuvres de Marc Chagall.

Le Théâtre national Habima

C’est un rêve né à Moscou en 1913. La troupe est créée 4 ans plus tard. 

Parmi ses fondateurs, l’actrice Hannah Rovina qui dirigea le théâtre jusqu’à ses 88 ans. 

En 1917, la révolution bolchévique rend illégale l’étude de l’hébreu. Un groupe de jeunes juifs russes et engagés, dont Hannah Rovina, se réunit. 

Pendant la Révolution russe, ce groupe mène une autre révolution plus discrète : il préserve et perpétue la culture et la langue Hébraïques à travers des pièces de théâtre. La troupe s’installe définitivement à Tel Aviv en 1931. 

La construction du théâtre Habima débute en 1935. Des rénovations importantes ont été entreprises depuis 2006. Ces travaux concernent l’amélioration des mesures de sécurité, de l’accessibilité, de sa modernisation. Un hall de répétition a été ajouté à l’étage. 

Un parking souterrain est prévu à proximité du théâtre et comprendra 1 500 places. Une statue composée de trois cercle et réalisée par Menashe Kadishman se trouve à l’extérieur du bâtiment.

Le Musée d'art de Tel Aviv

Un projet d’aggrandissement prévoit un nouveau bâtiment doublera l’espace d’exposition actuel. Le bâtiment d’origine a été conçu par l’architecte américain Preston Scott Cohen célèbre pour son utilisation inventive de formes claires et géométriques. Plus d’un demi-million de visiteurs se rendent chaque année dans ce musée. Il a été établi en 1932, il s’est ensuite s’agrandit pour devenir un centre culturel international.

 

Frederick R. Mann Auditorium

Situé au 1 Huberman St, l’auditorium Frederick R. Mann est le lieu où sont organisés les concerts et autres événements culturels importants de Tel Aviv. Il a été ouvert dans les années 1950. L’auditorium est la maison de l’Orchestre philharmonique d’Israël qui a fêté ses 80 ans en décembre 2016. L’Orchestre Philharmonique d’Israël est connu depuis longtemps pour être l’un des plus grands ensembles et formations de musique classique au monde. Il joue toujours à guichets fermés où qu’il aille. C’est un merveilleux ambassadeur de la culture israélienne. L’auditorium dispose d’une large offre tout au long de l’année. Le hall a été conçu pour fournir la meilleure acoustique. Le bâtiment est luxueusement équipé et offre plus de 2 700 places.

 

Golda Meir Center of Performing Arts

Situ2 qu 23 Shaul Hamelech Blvd, ce complexe a été construit dans les années 1990 par l’architecte Yacov Rechter. Il est la maison de l’Opéra d’Israël et du Théâtre Cameri. Son programme prévoit fréquemment des ballets et des concerts de musique classique.

Danse contemporaine

Tel Aviv compte deux compagnies importantes, la Batsheva Dance compagny et la Kibbutz contemporary dance company.

La Menora Mivtachim Arena (anciennement Nokia Arena)

C’est le plus grand stade en salle d’Israël. Il est situé au sud-est de Tel Aviv. Il a ouvert en 1963 et s’appelait Yad Eliyahu Arena. L’arène a été rénovée et agrandie en 2005 par l’entreprise d’architecture A. Lerman Architects Ltd. Le stade accueille une variété d’événements : tournois de basket-ball nationaux et internationaux, concerts, congrès etc. L’arène est le foyer du célèbre club de basket-ball de la ville Maccabi T.A.

La Colonie américaine de Yafo (Jaffa) - Maine Friendship House

Une plaque commémorative au nord de Jaffa honore les 157 américains de Jonesport dans le Maine qui arrivèrent en ville en septembre 1866. Nellie Chapin et les 35 familles chrétiennes apportèrent avec elles le bois et les éléments préfabriqués pour construire leurs maisons. L’une des maisons, rénovée et transformée en musée, la Maine Friendship House, raconte l’histoire de la Colonie américaine. La municipalité de Tel Aviv a classé le domaine sur la liste du patrimoine à préserver. Les quatre maisons préfabriquées originales subsistantes de la Colonie américaine ont reçu le Prix de Préservation de l’État d’Israël.

The Peres Center for Peace

Le centre est situé sur la côte de la Méditerranée, dans l’ancienne ville de Jaffa. Il encourage les initiatives israélo-arabes et les relations pacifiques dans le Moyen-Orient. Il a été conçu par l’architecte italien Massimiliano Fuksas, sur une commande du président Shimon Peres comme lieu réel consacré à la paix. Le centre refléte les espoirs et les aspirations des diverses populations de la région. Ce bâtiment est une pierre précieuse architecturale. Il n’y a nul autre bâtiment dans le monde construit dans ce style spécifique. Le centre est un symbole d’inventivité, d’innovation et de changement.  Le centre dispose d’une bibliothèque, d’un hall d’exposition et un auditorium. Il est équipés des dernières technologies multimédia. Le bâtiment dispose également d’espaces d’atelier et des pièces d’activité pour des activités sportives, l’Éducation à la Paix, la Culture, le théâtre, l’art, ect. Les archives de Shimon Peres offrent aux visiteurs une source complète d’informations sur M. Peres, les discours, les publications, les collections personnelles, les photographies, le matériel audiovisuel ect. Le centre est entouré du Parc de la Paix, une large place couvrant des sentiers bordés d’arbres et avec vue sur la Méditerranée.

Hiriya - La Montagne de déchets ménagers

Hiriya a été créée en 1952, c’était une décharge. Il n’y a plus d’enfouissement sur le site depuis 1998 mais le centre de traitement des déchets situé au pied de la butte continue de recevoir et de collecter le contenu des camions benne. Ariel Sharon, amoureux de la nature, s’opposait à ce que les promoteurs puissent s’emparer du site. Il souhaitait que la décharge soit reconvertie en espace vert pour les résidents. La montagne de Hiriya est devenu un centre de promotion et de protection de l’environnement, en accord avec les principes du protocole de Kyoto qu’Israël a ratifié. Il compte trois usines de recyclage.

Asia House

Situé au 4 Weizmann st, ce bâtiment a été construit en 1979, il abrite les ambassades du Japon et de la Suède.

La maison folle

Situé au 181 haYarkon st, cette maison est l’œuvre de l’architecte Leon Geneva. Elle a été achevée en 1989. La maison folle évoque le style de Gaudi. D’extérieur, le style architectural du bâtiment se distingue des autres styles que l’on rencontre à Tel Aviv. La façade est recouverte de peintures murales et d’oliviers. L’intérieur est également unique en son genre.

Pagoda House

Elle est situéee dans les rues Nahmani-Montefiore. Elle a été conçue par l’architecte Alexander Levy en 1925. Elle est représentative du boom architectural au cours des années 1920. Inspiré d’un café des États-Unis, la maison était l’esprit des centres d’amusement américains au cours des « années folles » et fusionne des styles Orientaux et Occidentaux. Pagoda House fait partie d’une série de bâtiments imaginatifs et très ornés qui ont été construits à Tel Aviv durant les années 1920, à l’image de Tabatchnik’s Beit Hadekel sur la rue Nahalat Binyamin, de la maison Beit Bialik et du premier hôtel de ville de Tel Aviv dessiné par l’architecte Cherner.

Yafo - La Tour de l'Horloge

Elle est situéee dans les rues Nahmani-Montefiore. Elle a été conçue par l’architecte Alexander Levy en 1925. Elle est représentative du boom architectural au cours des années 1920. Inspiré d’un café des États-Unis, la maison était l’esprit des centres d’amusement américains au cours des « années folles » et fusionne des styles Orientaux et Occidentaux. Pagoda House fait partie d’une série de bâtiments imaginatifs et très ornés qui ont été construits à Tel Aviv durant les années 1920, à l’image de Tabatchnik’s Beit Hadekel sur la rue Nahalat Binyamin, de la maison Beit Bialik et du premier hôtel de ville de Tel Aviv dessiné par l’architecte Cherner.

Neve Tzedek

 C’est le plus ancien quartier juif de Tel-Aviv. C’est également l’un des quartiers les plus vivant avec ses ruelles sinueuses, ses maisons couvertes de bougainvillées, ses orangers et ses oliviers qui lui donnent un air de petite Provence. Neve Tzedek regorge de boutiques de jeunes créateurs, de magasins de meubles design vintage et de galeries d’art. De nombreux artistes se sont installés dans ce quartier comme Jonathan Kis-Lev et Nachum Gutman.

Les gratte-ciels de la métropole de Tel Aviv

La liste suivante est non exhaustive.

— 400 m Tel Aviv 2000.

— 325 m 81 étages Egged Tower

— 250 m 55 étages Ha’argaz Tower BLK Barely – Levitzky – Kassif Architects

— 238 m 61 étages Azrieli Sarona 

— 235 m 68 étages Moshe Aviv Tower 

— 244 m 70 étages Trump Plaza Tower

— 244 m 65 étages Ampa Tower

— 200 m The Gadat Ayalon site Daniel Libeskind 

— 200 m South Kirya Complex

— 187 m 49 étages Circular Azrieli Tower 

— 170 m 40 étages Ayalon Tower

— 170 m 37 étages Sheraton City Tower

— 169 m 46 étages Triangular Azrieli Tower 

— 158 m 42 étages Kirya Tower

— 156 m 46 étages W-Tower

— 154 m 42 étages Square Azrieli Tower 

— 150 m 42 étages Ambassador Tower

— 147 m 42 étages Neve Tzedek Tower Zvi Gabay Architect

— 144 m 4×40 étages Whole-sale Market Towers Ya’ar architects, Jean-Paul Viguier 

— 142 m 41 étages Yoo Towers Yoo2

— 142 m 36 étages Shalom Meir Tower

— 140 m 40 étages Manhattan Tower Yaski & Sivan

— 140 m 34 étages Tel Aviv Towers 1 & 2 Riskin architects

— 138 m 15 étages Marganit Tower

— 135 m 36 étages 1st Rothshild Tower

— 135 m 35 étages Opal Tower

— 130 m 32 étages Inter-National BankTower

— 128 m 39 étages Yoo Towers Yoo1

— 127 m 33 étages Levinstein Tower

— 123 m 34 étages Tzameret Towers 1, 2 & 3

— 120 m 35 étages HaMenifa Tower

— 115 m 29 étages Haracevet Tower

— 114 m 29 étages Gibor Sport Tower

— 108 m 24 étages Dizengoff Tower

— 108 m 29 étages Isrotel Tower

— 102 m 28 étages Rubinstein Tower

— 100 m 30 étages Discount Bank Tower

— 100 m 28 étages Kikar Hamedina Towers

— 100 m 30 étages Gan Ha’Aeer Tower

— 100 m 30 étages Gindi Towers 1 & 2

— 100 m 28 étages Daniel Tower

— 100 m 25 étages Sea One Tower Tishby-Rozio Architects

— 98 m 23 étages Sonol Tower

— 95 m 24 étages Lev Ha’Eir Tower

— 95 m 17 étages Matcal Building

— 94 m 24 étages Toyota Tower

— 93 m 23 étages Platinium Tower

— 92 m 25 étages Millenium Tower

— 92 m 24 étages Europe Israel

— 95 m 22 étages Diamond Tower

— 91 m 25 étages Opera Tower

— 89 m 26 étages Museum Tower

— 85 m 17 étages Africa israel Tower

— 81 m 22 étages David Intercontinental Hotel

— 76 m 21 étages Trade Tower ⇒ Construit

— 69 m 18 étages Sheraton Moriah Hotel

— 60 m Sea Premiere

LGBT

Tel Aviv est la ville la plus gay-friendly du Moyen Orient. Chaque année, en juin, a lieu la parade de la fierté (la gay pride). Chaque édition attire une foule compacte, souvent venue de loin.

Depuis 2008, le « Israeli Internationnal Film Festival » se tient à Tel Aviv et présente des films gays.

En 2009, 100 000 personnes ont participé à la Gay Pride de Tel Aviv, classant la parade loin devant celle de Haïfa, Jérusalem ou Eilat.

 

En 2011, un sondage en ligne sur le site gaycities.com a élu Tel Aviv comme la meilleure ville gay du monde, avec 43% des suffrages.

Transports

Tel Aviv est l’épicentre de la métropole de Gush Dan. Les moyens de transports dans la métropoles prennent diverses formes

Routes

L’autoroute Ayalon est la principale route menant à Tel Aviv et traverse la ville du Nord au Sud. Tel Aviv compte une gare routière, la deuxième plus grande au monde. Elle est située au sud de la ville.

Le réseau de bus principal à Tel Aviv appartient à la coopérative Dan Bus Company. La coopérative Egged Bus, deuxième plus importante au monde, compte aussi son propre réseau de bus dans la ville.

Trains

Le long de l’autoroute Ayalon, Tel Aviv compte 4 gares reliées entre elles par une ligne ferroviaire. L’arrêt le plus au Nord est Tel Aviv University, ensuite Tel Aviv Savidor Merkaz (c’est la gare la plus fréquentée du pays), Tel Aviv haShalom (près des tours Azrieli) et Tel Aviv Hahagana près de la gare routière. Environ un million de passagers par mois transitent sur cette ligne. Il n’y a pas de trains pendant Shabbat (du vendredi soir au samedi soir) ainsi que les jours fériés.

Vélos

A l’image des Velib à Paris, Tel Aviv compte un service de vélo en libre-service, Tel O Fun. Il est ouvert depuis 2011, et dispose de 750 vélos et 80 stations.

Aéroport

L’aéroport de Tel Aviv est situé à Lod, à environ 20 km du centre-ville, non loin de la ville de Lod. Il est proche de l’autoroute 1 qui relie Tel Aviv à Jérusalem.

L’aéroport International David Ben Gourion (TLV) est le premier aéroport d’Israël et 12 millions de passagers y transitent chaque années.

Métro

La première ligne de métro de Tel Aviv, la Red Line, est actuellement en construction. L’arrivée du métro à Tel Aviv permettra de parcourir plus vite les zones les plus denses de la métropole et de désengorger les routes. La ligne mesurera 23 km, dont 10 km en tunnel. Elle se composera d’un mélange de métro et de de tramway. La ligne comptera 33 arrêts, 23 en surface et 10 souterrains.

Economie

Tel Aviv est une ville touristique importante. C’est la capital de la fête et des arts au Moyen-Orient.

La métropole de Tel Aviv, principale pôle économique du pays, est en plein essor depuis les années 1990.

Depuis 1948 et l’indépendance de l’Etat d’Israël, Tel Aviv s’est imposé comme le centre économique et financier du pays. La Bourse de Tel Aviv pèse environ 140 milliards de dollars et se situe à la 30e place du classement mondial.

La bourse au diamant est située Ramat Gan, dans la banlieue de Tel Aviv. Si la production de diamants polis était autrefois la première industrie du pays, mais l’industrie pharmaceutique et les hautes technologies l’ont reléguée à une place subalterne.

40% des emplois dans la finance et 25% des emplois dans le secteur des services se concentrent à Tel Aviv. Les deux plus grandes banques d’Israël, Hapoalim et Leumi ont également leurs sièges dans la ville.

De nombreuses sociétés de hautes technologies sont présentes à Tel Aviv. En 1998, Newsweek, classait Tel Aviv parmi les 10 villes les plus ‘technologiquement influentes’ du monde. La croissance du secteur high tech s’est poursuivie avec l’immigration de scientifiques provenant de l’ex-Union Soviétique à partir des années 1990. Tel Aviv est aujourd’hui l’épicentre de la Silicon Wadi, alter ego israélien de la Silicon Valley américaine, se caractérisant pas une forte concentration de start-ups, majoritairement regroupées autour de la ville de Herzliya.

Le PIB par habitant à Tel Aviv est 20% supérieur à la moyenne nationale. 15% des emplois et 17% du PIB du pays sont concentrés à Tel Aviv.

Tel Aviv est aussi le principal centre commercial du pays.

9 des 15 milliardaires israéliens résident à Tel Aviv. La ville est également un important centre scientifique et pôle de recherche, notamment grâce à l’essor de l’université de Tel Aviv.

Tel Aviv est la 14e ville au monde où le coût de la vie est le plus cher, selon une étude du Mercer Human Ressource Consulting.

Démographie

 

Tel Aviv comptait 451 500 habitants au 31 décembre 2018. 90% de la population est juive. Tel Aviv est la ville comptant le plus d’habitants au kilomètre carré en Israël, la densité de population s’élevant à 8572 h/km² (chiffre du Bureau central des Statistiques Israélien). La superficie totale de Tel Aviv est de 52 km².

Le taux de croissance démographique annuel à Tel Aviv s’élève à 0.9%, même s’il a connu un regain ces dernières années, il reste bien inférieur à la moyenne nationale qui est de 2% par an. En effet, le coût exorbitant des loyers à Tel Aviv pousse les classes moyennes et les familles avec enfants à émigrer en banlieue où le logement est plus abordable.

La moyenne d’âge à Tel Aviv est de 34 ans. Elle est supérieur au reste du pays mais inférieure aux moyennes du monde occidentale.

Environ 50 000 personnes à Tel Aviv viennent d’Asie (principalement de Chine, Thaïlande et des Phillipines). Cette population est en plein essor.

4.2% de la population de Tel Aviv est Arabe-israélienne, contre 26% à Jaffa. 17 000 habitants sont musulmans et 2 000 chrétiens.

Le revenu moyen à Tel Aviv est supérieur de 20% à la moyenne nationale israélienne. Le niveau d’éducation est également plus élevé que dans le reste du pays.

D’après les estimations, la population de la métropole de Tel Aviv (Gush Dan) devrait dépasser les 4 millions d’habitants en 2025.

Religion

Tel Aviv est l’une des villes les plus laïques et libérales d’Israël. Mais elle reste un centre religieux important et compte 544 synagogues, que la population est soucieuse de les préserver afin de conserver le pan d’histoire qu’elles représentent.

La Grande synagogue de Tel Aviv, construite dans les années 1930, est classée monument historique et est un symbole de la ville.

La mosquée Hassan Bek, construite en 1916, située sur la promenade de la plage près de Jaffa est aussi un monument bien connu de la ville. La communauté musulmane ne représente que 1.7% de la population à Tel Aviv mais est en plein essor avec l’immigration arabe venue du nord du pays.

De plus, de nombreuses églises se sont construites récemment afin de répondre à la demande de la population chrétienne (environ 1%), composée, outre d’Arabes Chrétiens, de travailleurs étrangers et de membre du corps diplomatique.

Environnement

Depuis 2008, la municipalité de Tel Aviv a banni les vieilles voitures diesel et les poids lourds. Les véhicules diesel de plus de 5 ans ne sont pas autorisés à entrer dans le centre de Tel Aviv. Les poids lourds ne transportant pas de passagers ne sont pas autorisés à emprunter les artères de Tel Aviv pendants les heures de pointe.

Dans un soucis de limitation de la pollution engendrée par les transports routiers, la mairie de Tel Aviv a lancé une consultation pour le remplacement des taxis de la ville par des véhicules hybrides. La flotte de taxis compte 4 000 à 5 000 véhicules, les compagnies de taxis reçoivent des subventions pour le remplacement de leurs véhicules.

La municipalité de Tel Aviv est impliquée dans le projet Better Place de Shai Agassi visant à promouvoir l’utilisation des véhicules électriques en mettant à disposition des conducteurs des bornes de recharge.

Sport

Le sport le plus populaire à Tel Aviv est le basketball. Le Maccabi Tel Aviv est l’un des clubs les plus décoré du championnat européen derrière le CSKA de Moscou et le Panathinaikos d’Athènes. Le Maccabi Tel Aviv a gagné 6 fois l’Euroleague et est parvenu de nombreuses fois au final four européen. Le club a également remporté 48 fois le championnat israélien de basketball.

Le football est également un sport populaire auprès des Israéliens, le Maccabi Tel Aviv Football Club a remporté le championnat israélien de football à de nombreuses reprises. Il a également participé à diverses coupes de l’UEFA. L’autre club de football de Tel Aviv, Hapoël a participé à la ligue des champions mais a été éliminé au premier tour.

Il y a deux clubs d’aviron au Nord de Tel Aviv, près du fleuve Yarkon.

Depuis 2009, le marathon de Tel Aviv réunit chaque printemps 18 000 coureurs.

Education

Tel Aviv et son agglomération comptent deux principales universités : l’Université de Tel Aviv et l’Université Bar Ilan.

L’Université de Tel Aviv est reconnue dans les domaines de la physique et de l’informatique alors que celle de Bar Ilan est plutôt spécialisée dans le droit.

L’Université de Tel Aviv a été classée 114e meilleure université au monde.

En 2006, les deux universités de l’agglomération de Tel Aviv comptaient 50 000 étudiants.

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

KAN en français

https://www.kan.org.il/radio/program.aspx/?progId=1159

Royaume-Uni : boycotter Twitter pour protester contre les contenus antisémites

« Le silence de Twitter équivaut à de la complicité ». De nombreux politiciens et personnalités britanniques boycottent Twitter depuis lundi matin…

Coronavirus : vers un isolement de cinq jours pour les voyageurs arrivant en Israël ?

Actuellement, les voyageurs arrivant de l’étranger son astreints à une quarantaine de quatorze jours. Dans le cadre d’un plan de…

Coronavirus : les restaurants restent ouverts

« Nous espérons encore trouver un compromis ». Le Comité chargé des questions liées au Coronavirus s’est réuni mardi matin à la…

Coronavirus : vers un couvre feu nocturne en semaine ?

Le gouvernement israélien envisage l’instauration d’un couvre feu nocturne en semaine pour lutter contre l’épidémie de Coronavirus. D’après Kan, ce…

Tel Aviv : un nouveau restaurant Go Noodles sans table et sans serveurs

Dans ce nouveau point de vente Go Noodles, la commande se fait via des applications. La chaîne de nouilles Go…

Etats-Unis : Kayne West serait retiré de la campagne présidentielle

D’après un sondage de Political Poll, le rappeur n’obtiendrait que 2% des suffrages. Le magazine britannique New Musical Express a…