Haïfa

Table des matières

[hfe_template id='256']

Haïfa, c’est une ville d’Israël à proximité de la mer Méditerranée. Le fondement de son nom demeure mystérieux, ainsi que l’expression hébreu hof (bordure), et même nouvellement la réduction des expressions hof yafe (belle bordure) a été suggérée. Prit pour la capitale du Nord d’Israël, Haïfa y compris sa mégalopole comptent environ 500.000 habitants vers la fin de 2008. Elle est célèbre grâce à son port très influent en eau profonde de même que sa puissante  fabrique chimique. Elle reçoit l’université du Technion.

Géographie

Disposée au nord du territoire et dans la zone qui conçoit son nom, Haïfa demeure la troisième cité du pays avec un total de 270500 habitants. De même que l’Acre et le Jérusalem, à proximité des habitants Juifs, elle héberge une immense collectivité arabe palestinienne (Arabe israélien), environ 25000 habitants, de différentes religions. Demeurée plus bas de même que sur les altitudes du mont Carmel, c’est l’une des cités portuaires les plus puissantes du pays puis héberge l’université de Haïfa, avec le fameux centre polytechnique d’éducation puis de recherches Technion (Institut israélien de technologie).

Histoire

Le nom de la ville est enregistré dans des sources talmudiques environ cent fois. Il est donc question d’un hameau placé à proximité  de Shikmona, la première cité Juive  de la zone. Dominée et ajoutée au royaume byzantin, elle a été périodiquement casée sous le pouvoir des Perses et du royaume arabe. En 1100, les métis fondent le quartier général de la cité avant d’adhérer dans la principauté de Galilée. Les mamelousks, en 1265 ont récupéré la région bien avant qu’elle ne devienne graduellement déserte puis délaissée jusqu’au 12eme siècle. En cette période, on l’appelait Caifa ou Caïffe dans la langue française.

En 1761, le roi bédouin Daher El-Omar rénova la ville en la clôturant de mur. Cependant, la ville naissante a été déportée de son ancien emplacement puis logée dans un endroit restreint entre l’océan puis les altitudes du mont Carmel. Hormis quelques moments transitoires marquant l’autorité de Bonaparte (1799) puis Méhémet Ali (1831), vice-roi d’Egypte, l’autorité ottomane persistera jusqu’au partage du royaume en 1918 (séquelles de la première guerre mondiale sur la Géographie du Moyen-Orient). En 1868, la venue des sociétaires de la Tempelgesellschaft (communauté du sanctuaire) profita énormément de la cité. Ces étrangers allemands construisirent leurs domiciles dans ce qu’ils appellent colonie allemande. Les templiers participèrent dignement à la fabrique puis

Avenue Ha’Atzmaouth (avenue de l’indépendance), ruelle principale de la Cité-Basse, l’axe mercantile ensuite rythmique de la cité.

Installée sous l’autorité du mandat britannique en Palestine, elle adhèrera plus tard à la ville d’Israël dès sa souveraineté. A l’entame du 20é siècle elle avait été un port industriel immense ainsi qu’un monde de 20000 occupants, avec 84% de musulmans, 12% de chrétiens, puis 4% de juifs. Pourtant, en considérant spécialement ces flux graduels des étrangers juifs en Palestine, le pourcentage de musulmans baissa (38%) pour 47% de juifs. Cette circonstance endura un virage dès la guerre de la souveraineté d’Israël, au moment où 60000 hommes arabes désertèrent la zone, comme la fameuse Leïla Khaled. Cette échappatoire est la suite de l’intervention Misparayim (« ciseau X ») dirigée par les groupes juifs des escouades Carmeli. Elle a servi à bombarder au mortier les régions arabes résidantes en bas des zones juives.

De nos jours, Haïfa est devenue une ville de cultures diverses, où vivent ensemble les hommes juifs, musulmans, chrétiens puis druzes. Elle loge également l’axe planétaire  bahaï (comportant les sépulcres du Bâb, les parcs en terrasse puis des immeubles publics sur le côté nord du mont Carmel), qui constitue le site public puis de sanctuaire vital pour les fidèles du bahaïsme, de même qu’une aire de séduction touristique explorée. Divers endroits pieux du bahaïsme s’aperçoivent à l’Acre.  

L’étroite catacombe d’Haïfa héberge aussi le tombeau de Mike Brant, musicien de variété qui ayant vécu une carrière temporaire en France en dans les années 70. À la détresse de ses illimités admirateurs, il acheva sa vie le 25 avril 1975.

Précédent
Suivant

Economie

Excepté le port industriel, la cité de Haïfa est aussi la fin de l’oléoduc d’Eilat (un examen annuelle de 9 millions de tonnes de brut au sein de ses dans son établissement industriel de produits de bases) de même qu’un élément capital de l’économie israélienne par rapport au Technion dont les recherches approvisionne les nouvelles entreprises  ainsi que les jardins technologiques répartis dans la ceinture de Tel Aviv-Jaffa jusqu’à la Galilée. Elle établit aussi une base de renseignement locale puis mondiale sur le transport aérien(Eilat), routier, ferroviaire (Tel Aviv-Jaffa) puis maritime(Chypre).

La cité reçoit le bureau social d’une géante proportion de sociétés industrielles, comme Israël Electric corporation (CA : 17.6 milliards de dollars dans les années 2006) qui distribue une immense proportion d’énergie en Israël, Intel Israël le tout premier commerçant particulier de la nation, de plus ZIM, la société israélienne de chargement maritime.

Tourisme

Haïfa est une cité touristique influente de par sa position de capitale culturelle du nord d’Israël ainsi que son repérage à proximité de la mer.

Dans les années 2005, Haïfa hébergeait 13 hôtels qui profitaient de 1462 pièces. En plus elle a 17 km de berges dont 5 km sont dotés des lieux de villégiature,  la plus part de ces lieux de villégiature offrent des divertissements aquatiques.

Transports

Une indiscrétion de Haïfa est le Carmeli, un trajet de métro  souterrain établi tel un funiculaire et ayant six stations. Il grimpe les déclivités du mont Carmel.

La voie liant Acre à Tel-Aviv passe par Haïfa. Une galerie route, bâti sous forme de PPP au sud de la cité vers le mont Carmel, autorise aux voitures de rallier les flancs sud-ouest puis est de la cité sans emprunter l’axe de la cité ou de grimper le mont Carmel (tunnel-Carmel(en)). La durée de la traversée est de 30-50 minutes à 6 minutes. Ce profil est expulsé, moins précis ou inachevé. Votre aide est favorable. Comment faire ?

Société

Haïfa héberge le noyau du mont Carmel d’élaboration groupée pour la nation en voie de développement.

Politique

La mairie est dirigée par Yona

Yahav entre 2003 et 2018. Il a été sélectionné comme postulant d’une liste soutenue par les partis Shinouï, les verts et Ishud Haschchunot. Yahav est vaincu en 2018 par le parti de gauche organisé par Einat Kalisch-Rotem.

Défense

Sur la base guerrière, la cité héberge aussi une base navale de Tsahal pour ses interventions en mer Méditerranée. L’escadre technique de nouveaux sous-marins de classe Dolphin y siège son port d’attache.

Table des matières

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Les essais clinique du vaccin israélien contre le COVID-19 débutent la semaine prochaine

« J’ai confiance en notre vaccin, je crois en lui et en les compétences des scientifiques de l’institut qui l’ont développé »…

Le Soudan va négocier l'accueil de migrants expulsés d'Israël

Les ONG d’aide aux migrants ont déclaré que la plupart des Soudainais en Israël souhaiteraient rester. Un accord concernant l'expulsion…

Dirigeant du Mossad : la normalisation des relations avec l'Arabie Saoudite est de plus en plus proche

Des discustions sont en cours entre Israël et Oman concernant la normalisation des relations entre les deux pays. Elles semblent…

Nationalite portugaise pour juif sepharade

Jusqu’à 3,5 millions de personnes dans le monde seraient d’origine juive séfarade.Les demandes proviennent essentiellement d’Israël, de Turquie, du Brésil…

Le gouvernement annonce les zones classées rouges et maintenues en quarantaine

Dans une annonce conjointe du Cabinet du Premier ministre, du ministère de la Santé et du Magen Israel il a…

Evolution du taux d'infection ville par ville

Selon une enquête réalisée par nos confrères d’Ynet, le taux d’infection a fortement chuté la semaine dernière. Le jeudi 15…

Levée du confinement général à partir de dimanche

Le gouvernent israélien a décidé aujourd’hui la levée du confinement général à partir de dimanche (18 octobre 2020). Près d’un…