Ramat HaSharon

[hfe_template id='256']

Ramat HaSharon :

Ramat HaSharon désigne « la hauteur du Sharon », elle est localisée aux larges de la côte centrale israélienne, au sud de la commune de Sharon et limitée à l’est par Hod HaSharon, au sud par Tel Aviv, au nord par Gil Yam. Elle est incluse dans la commune de Tel Aviv, notamment dans le centre-ville de Gush Dan. Sa population était estimée à 46.019 en 2017. Elle fut fondée en 1923 et son maire actuel est Avi Gruber.

 

Historique :

Ramat HaSharon  était connu autrefois sous le nom de Ir Shalom et représentait une moshava bâtit en 1923 par olim de Pologne et désigne en hébreu ‘’la ville de la paix’’. Elle fut au début fondée sur une terre de 2 km vendue pour 5 livres par kilomètre et contenait 312 personnes en 1931.

Elle fut rebaptisée Kfar Ramat HaSharon (Hauteur du village de Sharon) et comptait alors 900 habitants en 1950. La forte propension de sa population à s’accroître dans les 20 ans qui suivirent menait à la construction de plusieurs routes, écoles et parcs complémentaires. Les quartiers de Morasha situés totalement au sud du pays ainsi que plusieurs autres se sont vu développés très rapidement dans les année 1970 avec l’arrivée de plusieurs forces de l’armée à l’est et de grands spécialistes un peu partout dans la ville.

1980 marquait la période de grande popularité de cette ville. Elle était bien sécurisée et abritait de plusieurs espaces verts et de grandes concessions. Certaines familles des banlieues beaucoup plus aisées s’y installaient déjà. 

En 2002, Ramat HaSharon fut élevée au rang de ville, bien que dans les années 1980 ses maires continuaient de militer pour qu’elle reste un conseil local en conservant leur qualité de colonie à travers des actions de développement très restreint malgré sa grande population qui s’élevait déjà à environ 30.000 habitants. 

 

Géographie :

Cette ville est délimitée au sud par Herzliya, à l’ouest par l’Industrie militaires israéliennes et par l’autoroute 4 d’Israël, à l’est par l’autoroute 20 et par Gill Yam et au nord par l’autoroute 5. Cependant les bornes administratives représentent la lettre L au sud de la route 5 et longe Tel-Aviv jusqu’à l’ouest par la route 2 israélienne. 

Neve-Gan est totalement en retrait du reste de la ville et se trouve au sud de la ville principale. Ce quartier se trouve à proximité du cimetière Kiryat Shaul de Tel-Aviv dans Tel Baruch. Les centres de tennis d’Israël sont aussi sur la route 5, de même que la zone commerciale Cinema City qui se retrouve au croisement des autoroutes 5 et 2 et qui est aussi éloignée de Ramat HaSharon.

Les grandes prévisions en termes de développement :

  1. Dans le secteur ‘’Pi Glilot’’, logeant autrefois une industrie de gaz, proche de Tel-Aviv ;
  2. Dans les bases militaires, pour des prévisions de transfert au nord de ‘’Pi Glilot’ ;
  3. Dans les usines industrielles militaires d’Israël, qui devront être délocalisées

 

Economie :

Les activités agricoles jusqu’en 1960 ne se limitaient qu’aux champs de fraises et des plantations d’agrumes. Israël Military Industries producteur d’armes légères et de petit calibre au plan international et pour le compte des forces de défense israéliennes se trouvait aussi à l’intérieur de Ramat HaSharon.

 

Education :

Cette ville est dotée de sept écoles élémentaires, deux collèges Alumim et Kelman et de deux lycées celui de Rothberg et Alon. Ramat HaSharon dispose aussi d’une université de formation de professeurs d’art, le Midrasha LoOmanut et d’une école de jazz et de musique contemporaine Rimon. Le musée de géologie se trouvant dans un bâtiment construit depuis 1945 dans le style Bauhaus.

 

Sports :

Le centre de tennis israélien, existant depuis 1975 et qui organise des tournois d’envergure internationale, locale et régionale, se trouve aussi à Ramat HaSharon. Pendant les jeux Maccabies, on utilise les tribunaux de ce centre et l’ATP World Tour qui se passait en Israël entre 1987 et 1996 était censé se dérouler en Septembre 2014 dans le Centre Tennis Israël, avec Néguev Israël, cependant cela n’a plus tenu du fait des conflits armées de la localité.

En dehors des 24 courts illuminés et des 4.500 places de spectateurs, la direction de ce centre de tennis, qui est à la tête de 13 autres centres de tennis à travers tout Israël, a son siège dans cette ville. On y trouve aussi le stade Canada, qui abrite la majorité des matchs de la Coupe Davis et du pays depuis 1970.

L’équipe féminine de basketball de la ville est appelée ‘’Herbalife Ramat HaSharon’’, elle est l’équipe première de la ligue israélienne et a été championne d’Europe. La ville a aussi une équipe de football nommée Haopel Ramat HaSharon, elle est sélectionnée pour jouer la Ligat Ha’al et aussi la première dans l’équipe nationale.  Par ailleurs l’école Alumim a remporté de nombreux prix dans le sports athlétisme.

 

Villes homologuées :

Ramat HaSharon est homologuée avec :

  • Saint-Maur-des-fossés de la France ainsi que Dunkirk dès le 15 septembre 1997 ;
  • Georgsmarienhutte, d’Allemagne
  • Tallahassee, en Floride aux USA.

 

Personnalités :

  • Chava Alberstein, musicienne et arrangeuse musicale ;
  • Haim Bar-Lev, chef d’Etat-major des forces de défense et ministre du gouvernement israélien ;
  • Gilad Bloom, joueur de Tennis né en 1967 ;
  • Mike Burstyn, acteur américain
  • Shay Doron né en 1985 gardien de basketball WNBA (New York Liberty)
  • Yehoram Gaon, chanteur, réalisateur, producteur et animateur de télé et de radio.
  • Gidi Gov, chanteur animateur de télé et de radio et acteur,
  • Rami Kleinstein, chanteur, compositeur
  • Harel Levy, né en 1978, joueur de tennis et chef de l’équipe de la Coupe Davis.
  • Gigi Levy-Weiss, homme d’affaires
  • Amos Mansdorf né en 1965, joueur de tennis le plus haut classement single mondiale ;
  • Gal Mekel né en 1988, joueur de basketball 
  • Haim Moshe, chanteur ;
  • Yael Naim, chanteuse d’origine française
  • Orna Ostfeld né en 1952, basketteuse et entraîneuse
  • Svika Pick, chanteuse et compositrice
  • Haim Ramon, membre de la Knesset et vice-Premier ministre,
  • Lior Raz, né en 1971, acteur et scénariste
  • Rita, chanteuse et actrice,
  • Tal Schneider, journaliste,
  • Anna Smashnova, joueuse de tennis
  • Dudu Topaz, comédien, acteur et animateur télé et radio
  • Ezer Weizman, commandant de l’aviation et ministre de la défense et Président d’Israël ;
  • Eli Yatzpan, animateur télé et comédien ;
  • Rehavam Zeevi, général, homme politique et historien ;
  • Naor Zion, comédien acteur, écrivain et réalisateur.

 

  



ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Le ministère de la Santé s'inquiète du pic de contamination du Coronavirus juste avant Yom Kippour

Plus de 8 000 cas de coronavirus ont été dianostiqués en un jour. Le ministère de la Santé a exprimer…

Coronavirus : les experts pensent-ils que le confinement fonctionnera ?

Le confinement est un « désastre pour le pays et pour l’économie ». Un confinement total est la mort de l’économie et…

La police promet des contrôles stricts lors de ce nouveau confinement

Les forces de l’ordres ont dressé de nombreux check-point à travers le pays la semaine dernière. Néanmoins, beaucoup de travailleurs…

Le gouvernement a approuvé un confinement total qui commence vendredi

Les prières et les manifestations seront autorisées par groupe de 20 personnes en extérieur et à moins d’un kilomètres du…

Plan d'action en 20 étapes de Naftali Bennett pour endiguer la crise du coronavirus

Le score de Naftali Bennet ne cesse de grimper dans les récents sondages. Il a partagé sur Facebook ses 20…

Rapport : les manifestions ont entraîné un pic de contamination du Coronavirus

Les chercheurs se sont concentrés sur deux paramètres : la période estimé de l’augmentation du taux de contamination et l’augmentation…

Interdiction de l'abbatage rituel en Pologne : un coup dur pour les communautés juives d'Europe

Le parlement polonais a approuvé une loi interdisant l’abattage rituel à des fins d’exportation initiée par le parti au pouvoir.…