Petah Tikva

[hfe_template id='256']

Petah Tikva, est l’une des villes d’Israël dans la circonscription central, situé au nord-est de Tel-Aviv. La terre de communale s’étend sur 39km² avec une communauté de 184200 en 2006. Elle est reconnue comme la mère de Moshavot sur le territoire d’Israël.

Histoire
Petah Tikva est créé en 1878 par les dirigeants religieux en provenance de Jérusalem, sous la direction de Yehoshua Stampfer. C’était le toute premier établissement agricole Juive contemporain en Palestine, donc s’incorpore au royaume ottoman. Elle s’est longtemps développée pour devenir la septième cité d’Israël. Lesdirigeants au commencement avaient le désir de s’installer dans les dépressions de l’Achor, vers Jéricho, puis entamèrent l’achat des terrains dans cette optique. Ils optèrent pour le nom de leur établissement agricole suite à la prophétie d’Osée (2.17) : « et de là je lui donnerai ses vignes, et la vallée d’Achor comme une porte d’espérance ; et elle répondra là comme aux jours de sa jeunesse, et comme au jour où elle monta hors du pays d’Egypte ». Néanmoins, le roi turc rompra la mise en vente puis leur défendait de s’installer en ce lieu, ils conservèrent le nom de Petah Tikva comme emblème de leurs convoitises.
Aucunement lassés, les leaders payèrent aisément 3.40km² de terrains de la localité de Mulabbis, à proximité de la base Yarkon. Le roi a accordé l’expansion du programme. Cependant, la région était formée de marécages pollués par le paludisme puis ils étaient obligés de vider le lieu afin de créer une nouvelle cité du nom de Yehud vers le village arabe de Yehudiyya, à peu près 20km au sud. Grâce à la collaboration financière du seigneur Edmond de Rothschild, ils ont eu la possibilité de muter assez de fanges pour s’y installer nouvellement en 1883, rallie les réfugiés de la première et deuxième Aliyah.
Lors de la première guerre mondiale, Petah Tikva fit office d’abri au peuple de Tel Aviv puis Jaffa, en évitant le recrutement inéluctable dans la troupe turque afin d’éloigner la progression de l’armée britannique. Cette cité a principalement enduré suite à son emplacement parmi les combats turc puis britannique lors de la belligérance.
Petah Tikva est considéré comme étant une base d’instruction pour un grand nombre d’actifs leaders qui sont formés pour la profession de fermier bien avant leur lancement dans beaucoup d’établissements agricoles sur toute l’étendue du territoire. Ces centres d’éducations agricoles sont dynamiques de nos jours. Il est aussi l’origine du parti socialiste sioniste, influencé par les textes de David Gordon qui résida à Petah Tikva avant son aménagement à Degania.
A l’entame des années 1920, Petah Tikva débuta son urbanisation puis on aperçoit les toutes premières régions industrielles. Dans les années 1921, Petah Tikva a eu la fonction du conseil local par l’Etat britannique, puis en 1937, elle est considérée comme une cité. Shlomo Stampfer était le premier maire puis l’enfant de Yehoshua Stampfer, l’un des auteurs.
Juste après la naissante du gouvernement d’Israël en 1948, il a reçu un campement de transport pour les apatrides Juifs (en hébreu ma’abara). De nombreuses localités voisines étaient intégrées à la terre communale de Petah Tikva, qui faisait un total de 22000 personnes.

Economie
Petah Tikva constitue le second axe magnat d’Israël (à la suite de Haïfa). On distingue trois fondamentales régions industrielles : Kiryat, Arye, Kiryat Matalon puis Segula. Les industries fondamentales sont les suivantes : le textile, la métallurgie, la menuiserie, la plasturgie, les industries agroalimentaires, le caoutchouc ainsi que la cosmétique. Lors des toutes dernières années, les fabriques High tech se sont installées à Petah Tikva’s industrial zone, ainsi que des fauteuils politiques israéliens de Oracle Corporation, IBM, Intel, SanDisk puis GlaxoSmithkline. Il existe toujours des établissements agricoles excessifs de fruits et des produits maraichers aux extrémités de cités.

Liste des maires
Shlomo Stampfer : 1938-1940
Yosef Sapir : 1940-1950
Mordechai Krausman : 1951
Pinchas Rashish : 1951-1966
Yisrael Feinberg : 1966-1978
Dov Tavori : 1978-1989
Giora Lev : 1989-1999
Yitzhak Okhayoun : 1999-
Religion
Petah Tikva est composé de 280 lieux de cultes et 5 mikvot (toilettes habituels). On a 2 Yeshivot du parti des Haredim.
On distingue 2 cryptes après les frontières de la cité.

Education
Petah Tikva reçoit 300 écoles scolaires du verger d’enfants au collège. Ils reçoivent 43000 apprenants.
En 2006, 5 centres d’éducations ont collaborés au plan national Mofet, qui se charge de la distinction de la perfection scolaire.
Terrorisme
Pendant la deuxième intifada, Petah Tikva a enduré 3 agressions terroristes.
Une bombe arabe s’est détonée en dehors d’un centre commercial, vers un café engendrant deux pertes en vies humaines (un piéton ainsi qu’un bébé) le 27 mai 2002.
 Un explosif arabe s’est éclaté près d’un stationnement de bus à proximité de la jonction Geha, dont quatre personnes trouvèrent la mort le 25 décembre 2003.
 Un palestinien au sein d’un taxi commun entama l’égorgement des voyageurs, l’un des voyageurs arriva à le dompter le 5 février2006.

Table des matières

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Coronavirus : réouverture des magasins non essentiels

Suite à la baisse du taux d’infection en Israël, le cabinet Corona a approuvé la réouverture des magasins non essentiels…

Elbit Systems et la marine américaine signe un contrat de 35 millions de dollars.

Elbit Systems, entreprise israélienne de la défense, et la marine américaine ont signé un accord portant sur l’entretien ainsi que…

Israël et la Corée du Sud vont signer un accord de libre-échange pour renforcer leur partenariat technologique.

Cet accord de libre-échange aurait déjà dû être signé mais la signature a finalement été retardée du fait des récentes…

Coronavirus en Israël : la potentielle fermeture de 70 000 entreprises.

La crise du coronavirus a fait des dégâts au niveau humain mais également au niveau économique. En effet, les conséquences…

En Israël, un reconfinement efficace mais qui a eu un coût important

Israël est l’un des premiers Etat au monde à avoir mis en œuvre un reconfinement. Un mois après, cette stratégie…

Plateau du Golan : les menaces de l'Iran à l’égard d’Israël

La République islamique d’Iran souhaite libérer toutes « les zones occupées » par l’Etat d’Israël.  Ebrahim Raisi, responsable de la justice iranienne,…

Le FinTech Innovation Lab "Asie-Pacifique 2020" d'Accenture : le choix de la Start-Up israélienne.

Accenture, entreprise internationale de conseil et de technologies, devait choisir 10 Start-Ups pour sa 7ème édition annuelle du FinTech Innovation…