fbpx

Dor Hadash, ou l’Alyah de tous les possibles

Table des matières

L’Alyah est une décision magnifique. Beaucoup de gens vivant en Israël depuis plusieurs dizaines d’années, dirons que c’est la meilleure décision de leur vie. Mais l’Alya c’est aussi une liste sans fin de galères et de problèmes divers.

En France, nous avons l’habitude d’être énormément accompagnés, que ça soit la sécurité sociale, Pôle Emploi, les allocations diverses, ou la vie communautaire. En Israël, les choses sont très différentes, et un Olé Hadash peut se sentir très seul face à des institutions qu’il ne comprend pas et une langue qu’il ne maîtrise pas.

Fort de ce constat, l’association Dor Hadash, incubateur d’Alya pour tous a mis au point un programme d’intégration novateur pour aider les Olim de France à s’intégrer dans la société israélienne.

Le programme de Dor Hadash, incubateur d’Alya  propose une solution complète adaptée aux besoins des Olim de France qui ont des revenus plus modestes et des situations familiales qui diffèrent du schéma classique, comme les familles monoparentales ou les célibataires de plus de 30 ans.

Définir les besoins des Olim de France

Le logement

L’une des premières décisions que doivent prendre les Olim concerne leur futur lieu de résidence. On ne le réalise pas forcément, mais ce choix est déterminant pour la réussite de notre Alya. Les villes privilégiées par les Olim de France sont Jérusalem, Netanya et Ashdod, de grandes villes où il y a une forte communauté francophone. Sauf que… Grande ville dit coût de la vie élevé, ce qui complique bien souvent les choses pour les Olim, à un moment où ils doivent trouver un emploi sans maîtriser parfaitement l’Hébreu.

Dor Hadash, incubateur d’Alya a bien cerné ce problème et y répond de façon originale. Il propose un accompagnement d’un an incluant un logement à loyer inférieur au prix du marché dans un cadre agréable et dynamique. La ville de Nof Hagalil a été choisie pour être le berceau de ce projet. C’est une ville de 50 000 habitants dans le nord du pays (Basse-Galilée), qui compte de nombreux espaces verts et toutes les commodités nécessaires. Une ville à taille humaine qui se trouve dans une région où les entreprises high-tech sont en pleine expansion.

L’intégration

Encore une problématique à laquelle Dor Hadash apporte une réponse originale. Contrairement à ce qui existe déjà, simplement l’Oulpan quelques heures par jour, le programme de Dor Hadash offre un accompagnement complet vers la maîtrise de la langue, ce qui comprend l’Oulpan bien sûr, mais aussi un programme de bénévolat pour pratiquer la langue et comprendre comment fonctionne le marché du travail.

Après 6 mois d’Oulpan et de bénévolat, les Olim suivent une formation professionnelle de six mois en alternance dans des entreprises locales. Cette formation est adaptée aux profils et aux souhaits des nouveaux immigrants pour leur garantir un avenir serein en Israël.

Le programme ne s’arrête pas là dans sa volonté d’aider les Olim de France à s’intégrer. La vie ne se résumant pas au travail, Dor Hadash prévoit aussi un centre communautaire et une synagogue francophone, des shabbat pleins, des excursions pour découvrir la région, et un parrainage avec des familles israéliennes locales.

Et les enfants ?

Dor Hadash n’oublie bien sûr pas les plus jeunes, qui ont le droit à un ramassage scolaire pour aller à l’école et à du soutien scolaire subventionné dans les matières principales et en kodesh pour favoriser leur intégration et leur réussite scolaire. Déchargeant au passage les parents de l’angoisse des devoirs à faire en Hébreu.

 

De plus, Nof Hagalil dispose de nombreuses infrastructures culturelles et sportives qui permettent aux enfants et aux plus grands de pratiquer leurs activités préférées.

L’Alyah Boutique

La municipalité de Nof Hagalil est très enthousiaste à l’idée d’accueillir des Olim de France, l’Alyah Boutique !

Ce projet est à la fois novateur et tellement logique au vu des problèmes rencontrés par les Olim de France lors de leur première année en Israël. Cet accompagnement holistique permettra sûrement d’éviter de nombreuses “marche arrière” de (trop) nombreux retours en France dues à des difficultés d’intégration, à la fois professionnelle et sociale.

On ne peut que saluer cette initiative pour aider les Juifs de France à rentrer à la maison.

Envie de tenter l’aventure ?

 

Contactez Patricia Hassoun, la présidente de l’association Dor Hadash, pour tout renseignement.

Patricia : 

+ 33 186981943

+972 522263776

Aller au contenu principal