fbpx

Nof Hagalil

Nof Hagalil qui veut dire “Vue de la Galilée“ est une ville située dans le district nord d’Israël. Comptant près de 40596 habitants sa superficie est estimée à 32,521 Km².Fondée en 1957 sous le nom de Nazareth Illit, cette ville devrait être une ville juive donnant sur celle arabe de Nazareth et la vallée de Jezreel. Aujourd’hui, 23% de la population de la ville est arabe. Illit est devenu « Nof Hagalil » à la suite d’un plébiscite dans lequel 80% des électeurs ont approuvé le changement. 

Elle est localisée entre la latitude 32°43′N et la longitude 35°20′E. Devenue ville à partir de 1974, son actuel dirigeant est le maire Ronen Plot.

Histoire de Nof Hagalil

La création de Nazareth Illit a été effective au début des années 50, lors de la création des villes de développement telles que Karmiel et Beit She’an. Des problèmes économiques et sécuritaires se posaient pour implanter une ville dans cette région. Mais selon Shimon Landman, directeur du département des minorités du ministère de l’Intérieur, les élections municipales de Nazareth en 1954 étaient à polémique. Durant ces élections où le parti communiste israélien Maki devint la plus grande cabale, était une source de préoccupation.

En 1954 un terrain de 1200 dounams de terres, dont presque la moitié se situait autrefois proche des frontières de la municipalité de Nazareth, a été attribué, en vertu d’une loi autorisant les expropriations à des fins publiques. Des protestations contre cet acte ont abouti à la Cour suprême d’Israël, qui a accepté en 1955 (HCJ 30/55) la parole du gouvernement selon laquelle, le seul but de la terre était d’ériger des installations gouvernementales. Cependant, il avait déjà été décidé que seuls 109 dunams seraient utilisés à cette fin et la planification pour les quartiers résidentiels se poursuivait. Les premiers logements ont été achevés en Septembre 1956 et les premiers résidents ont emménagé dans la même année.

Selon l’historien Geremy Forman, le directeur du département de la planification des FDI, Yuval Ne’eman, a déclaré que la ville « sauvegarderait le caractère juif de la Galilée dans son ensemble et … démontrerait la souveraineté de l’État à la population arabe plus que tout autre opération de règlement.  » L’historien a écrit que Nazareth Illit était destiné à « maîtriser Nazareth sur le plan numérique, économique et politique ».

Au début, la ville était nommée le « quartier juif » de Nazareth, puis Kiryat Natzeret. Le nom Nazareth Illit (Nazareth Supérieur) a été adopté en 1958. En 1961, Nazareth Illit a été reconnu comme conseil municipal local.

En 2019, les autorités ont décidé de la renommée Nof Hagalil (en hébreu :וֹף הַגָּלִיל , qui signifie : Vue de la Galilée).

in some form, by injected humour, or randomised words which don’t look even slightly believable. If you are going to use a passage of Lorem Ipsum, you need to be sure there isn’t anything embarrassing hidden in the middle of text. All the Lorem Ipsum generators on the Internet tend to repeat predefined chunks as necessary, making this the first true generator on the Internet. It uses a dictionary of over 200 Latin words, combined with a handful of model sentence structures, to generate Lorem Ipsum which looks reasonable. The generated Lorem Ipsum is therefore always free from repetition, injected

Situation démographique

D’après le CBS, la composition ethnique et religieuse de la ville était en 2014 constituée de 64,4% de Juifs et d’autres non-Arabes, 21,6% d’Arabes (7,2% de Musulmans et 14,4% de chrétiens). Dans les années 1990, Nazareth Illit était la ville qui a connu un développement rapide de tout le pays avec un taux de croissance de près de 70%. Les nouveaux arrivants étaient les nouveaux immigrants de l’ex-Union soviétique et de l’Amérique du Sud, ainsi que les jeunes couples. En 2012, les Arabes représentaient 17% des 40000 habitants de la ville.

La population de la ville a régressée depuis, en raison de son échec en tant que centre commercial et industriel. Ainsi, une grande partie de la population plus jeune est partie, ce qui a modifié les données démographiques de la ville.

Situation économique

La chocolaterie Strauss-Elite, située dans la zone industrielle de la ville, emploie plus de 600 personnes. Ce qui constitue la base de l’économie de la ville.

Education 

En 2010, la ville comptait 12 écoles primaires et deux écoles secondaires. Une nouvelle école secondaire pour garçons religieux a ouvert ses portes cette année-là. Le Yeshivat Hesder de Maalot, qui associe service militaire et étude de la Torah, prévoyait d’ouvrir une succursale dans cette ville. La ville possède également une école d’ingénieurs régionale. 

Tourisme 

La municipalité de Nof Hagalil se préoccupe de l’entretien des espaces verts de la ville et de sa foresterie. A proximité de la cité, se trouve la « forêt de Churchill » (l’argent a été donné par la communauté juive du Royaume-Uni à la mémoire de Sir Winston Churchill). La forêt, située sur la pente descendante entre Nazareth et la vallée de Jezreel, offre des points d’observation sur la vallée.

Sport 

Hapoel Nazareth Illit est le principal club de football de la ville. Déclaré dans la première division pour la première fois en 2003, le club a été exclu en 2006 à la Liga Leumit, le deuxième groupe, où il évolue actuellement. L’autre club de football de la ville, le FC Nazareth Illit , joue dans la Liga Gimel .

Le stade principal de football de la ville est le stade vert. En plus d’accueillir les matchs des deux équipes de football de la ville, le stade a déjà accueilli les matchs de Première League israélienne de Hapoel Acre et de Bnei Sakhnin dont les stades ne rencontraient pas la Première League israélienne. En 2013-2014, le stade a également accueilli des matches de Hapoel Afula.

L’équipe de basketball de la ville, Hapoel Nazareth Illit, joue dans le quatrième niveau de l’ IBA , la Liga Alef .

L’équipe de tennis de table de la ville, Hapoel Nazareth Illit, joue dans la ligue de tennis de table israélienne. L’équipe a remporté le championnat et la coupe d’État lors de la saison 2011-2012.

Les villes jumelles

La ville de Nof Hagalil est aussi associée à ces villes sœurs dont :

  • San Miguel de Tucumán, Argentine
  • Leverkusen, Allemagne
  • Klagenfurt, Autriche
  • Győr, Hongrie
  • Detroit, Etats-Unis
  • Chernivtsi, Ukraine
  • Saint-Étienne, France
  • Alba Iulia, Romanie
  • Kikinda, Serbie

Les personnalités résidents à Nof Hagalil

La ville de Nof Hagalil abrite de célèbres figures dont :

  • Aya Korem,
  • Dudu Aouate, footballeur professionnel, né en 1977,
  • Naum Prokupets,
  • Hisham Sulliman, acteur, né en 1978.

Table des matières

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Covid-19 : le vaccin israélien distribué à partir du début de l'été 2021

Le directeur de l’Institut biologique, le professeur Shmuel Shapira, qui a pris la parole lors d’une discussion au sein du…

La crise au sein de la coalition s'aggrave : Netanyahu va faire une déclaration

Deux jours avant que la loi de dissolution de la Knesset ne passe au vote préliminaire, le président de la…

Rédiger un testament afin de faciliter la procédure de succession

Quand faut-il rédiger un testament ? En matière de droit des successions, que ce soit en Israël ou dans un…

Zoom sur l'indice du coût de la construction en Israël

Qu’est-ce que l’indice sur le coût de la construction ? Cet indice sur le coût de la construction (appelé madat…

Israël brille sur les championnats d'Europe de planche à voile

Israël a décroché samedi dernier l’or et deux médailles d’argent lors des championnats d’Europe de planche à voile, qui ont…

Aux championnats d'Europe de gymnastique rythmique, Israël décroche deux titres

Israël a décroché, en Ukraine, deux titres européens grâce notamment à Linoy Ashram.   Israël brille sur les Championnats d’Europe…

Covid-19 : un « passeport vert » délivré aux personnes les moins susceptibles d’être infectées

Les services de santé débuteront une opération de tests de grande ampleur.  Un million de tests sérologiques seront réalisé dans les…
Aller au contenu principal