fbpx

Les soins dentaires en Israël

Table des matières

Comme dans beaucoup de pays, les soins dentaires ne sont pas les soins médicaux les mieux remboursés en Israël. De plus, ces soins de médecine dentaire seront partiellement couverts par votre assurance santé uniquement si vous les réalisez au sein d’un des cabinets dentaires rattaché à votre caisse d’assurance maladie ou bien dans l’un des cabinets ayant un accord avec cette dernière.

Une partie des soins dentaires de base seront entièrement pris en charge par le panier de santé mis en place par le gouvernement israélien. En revanche, une autre partie des soins dentaires, les plus onéreux, devront nécessiter une participation financière de votre part.

Quels sont les soins dentaires compris dans le panier de santé ?

Certaines personnes peuvent bénéficier d’une exonération ou d’une réduction concernant le paiement des soins dentaires :

  • Les enfants âgés de 0 à 18 ans. Les anesthésies générales sont également comprises pour les enfants âgés de 0 à 5 ans.
  • Les personnes atteintes d’un cancer. La caisse d’assurance maladie prendra en charge les traitements conservateurs et réparateurs à hauteur de 50% s’ils interviennent avant un traitement par chimiothérapie ou radiothérapie. En revanche, la caisse d’assurance maladie prendre en charge la totalité des soins s’ils interviennent après un traitement de chimiothérapie ou de radiothérapie. Pour ce faire, il faudra que l’assuré en fasse la demande dans un délai de 24 mois à compter de la fin de son traitement.
  • Les personnes ayant subi une radiothérapie au niveau du cou et de la tête. Ces personnes seront entièrement exonérées pour tous les soins de soutien, réparateurs et conservateurs durant une période de 60 mois à compter de la fin du traitement de radiothérapie.
  • Les personnes ayant eu recours à une greffe d’organe, de valve cardiaque artificielle ou bien de moelle osseuse. Cette exonération est valable avant comme après la greffe.
  • Les personnes atteintes de fente palatine et labiale. Cette exonération est valable jusqu’à l’âge de 25 ans, que ce soit sur les soins dentaires ou les soins orthodontiques.
  • Les personnes ayant des problèmes de croissance des os de la face ou bien celles présentant des atteintes congénitales de la structure et la substance dentaire.
  • Les personnes souffrant d’une absence congénitale d’au moins six dents. Cette exonération est valable pour les personnes âgées de 30 ans ou moins.
  • Les personnes atteintes de différents syndromes tels que celui de Pfeiffer, Crouzon, Apert, Treacher Collins. Cette exonération est valable jusqu’à l’âge de 30 ans.
  • Les personnes ayant des troubles du développement neurologique. Cette exonération concerne les soins dentaires préventifs et conservateurs pour les personnes âgées de 18 ans maximum.
  • Les personnes atteintes de trisomie 21, d’infirmité motrice et cérébrale, d’autisme, de maladie ou d’handicap mental, de maladie cardiaque sévère ou encore d’ataxie télangiectasie.
  • Les personnes devant bénéficier de soins dentaires réparateurs et conservateurs suite à une ablation, partielle ou totale, de la mâchoire après la survenue de tumeurs malignes ou de kystes d’au moins 2,5 cm.
  • Les personnes devant bénéficier de traitements de médecine buccale et maxillo-faciale. Les soins relatifs aux dents et aux gencives sont cependant exclus.

 

De plus, il est également important de préciser que certaines assurances complémentaires peuvent offrir des réductions supplémentaires pour certains de ces soins. Il faut cependant que l’assurance complémentaire provienne de l’une des quatre caisses d’assurance maladie du pays.

Concernant les soins dentaires réalisés en cabinet privé, ces derniers restent entièrement à la charge du patient.

Quelles sont les différentes modalités concernant les soins dentaires des enfants ?

Depuis le mois de janvier 2019, certains soins dentaires réalisés sur les enfants âgés de 18 ans maximum sont compris dans le panier de santé et sont donc subventionnés. Ces différents soins seront fournis par l’une des quatre caisses d’assurance maladie dans l’un des cabinets dentaires avec lesquels la caisse d’assurance maladie de l’assuré a passé un accord.

Il y a tout d’abord des soins préventifs et conservateurs qui seront totalement remboursés :

  • L’examen périodique qui doit être fait une fois par an
  • Un second examen périodique en fonction des prescriptions du dentiste lors du premier rendez-vous annuel
  • Les divers examens ainsi que le suivi des soins dentaires en cours
  • Les radiographies nécessaires au bon déroulement des soins dentaires
  • Un détartrage annuel. Les enfants âgés de 14 à 18 ans dispose également d’un deuxième détartrage annuel
  • Les rebouchages de fissures et de trous
  • Les rendez-vous de conseils relatifs à l’hygiène buccale (deux rendez-vous maximum)

 

Il y a également des soins dentaires pour les enfants de moins de 18 ans qui entraineront une participation à hauteur de 24 shekels par soin :

  • Les reconstitutions par amalgame
  • Les pré-couronnes
  • Les soins sur la pulpe dentaire comme les dévitalisations
  • Les extractions dentaires
  • Les différentes structures telles que les moules
  • Les utilisations de sédatif ou de gaz hilarant durant les soins dentaires
  • Les premiers soins en cas d’urgence

Quelles sont les différentes modalités concernant les soins dentaires des personnes âgées de plus de 75 ans ?

Depuis le mois de février 2019, certains soins dentaires réalisés sur les personnes âgées de plus de 75 ans sont compris dans le panier de santé et sont donc subventionnés. Ces différents soins seront fournis par l’une des quatre caisses d’assurance maladie, via les cabinets dentaires avec lesquels elles ont passé un accord, de manière gratuite ou bien à des prix très réduits.

Il y a certains soins dentaires qui seront totalement exonérés :

  • L’examen périodique à réaliser une fois par an
  • Les examens de suivi dans le cas où le patient bénéficie d’un traitement médical
  • La réalisation de deux radiographies interproximales
  • Un détartrage annuel

 

Les autres soins dentaires, qui sont à des prix très réduits, nécessiteront cependant de payer une franchise pour pouvoir bénéficier de ces tarifs :

  • Les soins d’urgence dentaire tels que la délivrance d’anti-douleur, d’un traitement chirurgical ne pouvant être reporté, l’élimination d’une carie très douloureuse…
  • Les radiographies panoramiques
  • Les traitements utilisant du fluor par application locale
  • Les extractions dentaires
  • Les extractions chirurgicales
  • L’intervention de séparation des racines
  • Les traitements de reconstruction tels que les amalgames ou les résines
  • Les construction des structures immédiates lors d’une dévitalisation

Quelles sont les différentes modalités concernant les soins dentaires des personnes âgées de plus de 80 ans ?

Depuis le mois d’octobre 2019, certains soins dentaires, notamment les traitements prothétiques, réalisés sur les personnes âgées de plus de 80 ans sont compris dans le panier de santé et sont donc subventionnés. Ces différents soins seront fournis par l’une des quatre caisses d’assurance maladie, via les cabinets dentaires avec lesquels elles ont passé un accord, à des prix très réduits.

Afin de bénéficier des tarifs très réduits de ces soins dentaires, une franchise devra être payée en amont par l’assuré :

  • La préparation des prothèses dentaires de la mâchoire inférieure et supérieure
  • La mise en place de prothèses provisoires
  • Les couronnes sur racine, en céramique ou cuite, qu’elles soient temporaires ou définitives
  • Les alvéoloplasties
  • Les différents rebasages en résine souple ou dure ou bien les rebasages des prothèses
  • La réparation des éventuelles cassures
  • La pose des implants
  • Les extractions ainsi que le remplacement des implants

Aller au contenu principal