fbpx

Comprendre les documents médicaux en Israël

Table des matières

Divers documents médicaux seront transmis aux patients lorsqu’ils souhaiteront bénéficier des services de santé en Israël. Cet article vise à faire comprendre la portée de trois de ces documents.

L’ordonnance : document médical pour obtenir des médicaments

Contrairement à de nombreux autres pays, les ordonnances disposent d’une date d’expiration en Israël. De plus, ces ordonnances ne sont valables que pour un traitement d’un mois maximum. Par conséquent, pour un traitement de six mois, le médecin généraliste devra transmettre six ordonnances datées au patient.

Toutefois, pour les patients ayant des traitements réguliers et de longue durée, les caisses d’assurance maladie peuvent proposer un service de renouvellement de document médical en ligne. Le patient pourra donc se connecter sur le site de la caisse d’assurance maladie afin de télécharger son ordonnance. Ce service évite aux patients de se rendre chez le médecin uniquement pour un renouvellement d’ordonnance.

La lettre de référence : document médical pour se rendre chez un spécialiste

Au même titre qu’au sein du système de santé français, l’accès à certains médecins spécialistes se fait par le biais du médecin généraliste ou d’un médecin spécialiste qui dirige le patient vers un autre spécialiste. Pour ce faire, le médecin devra délivrer une lettre de référence au patient afin qu’il puisse se rendre chez le médecin spécialiste en question.

Cette lettre de référence devra impérativement mentionner un descriptif du problème rencontré par le patient, un bref historique de son état de santé ainsi que la raison pour laquelle le médecin le transfert vers un médecin spécialiste.

De plus, ce document médical est également exigée pour :

  • Les examens comme les prises de sang, les radios ou bien les scanners
  • Les opérations
  • L’accès aux urgences hospitalières

Le formulaire de prise en charge : document médical pour être remboursé par la caisse d’assurance maladie

Lorsqu’un patient doit se rendre chez un médecin ou réaliser des examens dans une structure différente de celle de sa caisse d’assurance maladie, il devra se munir d’un formulaire de prise en charge. Ce formulaire, plus communément appelé un tofes 17, servira à certifier de l’engagement financier de la caisse d’assurance maladie du patient. Cette dernière pourra donc payer les différents frais de santé directement auprès de l’établissement en question, sans que le patient ait à intervenir.

Comment le patient peut-il obtenir ce document médical ? 

  • Il peut l’obtenir par l’intermédiaire du médecin de famille qui estimera nécessaire que le patient réalise un examen ou une consultation.
  • Il peut aussi l’obtenir dans le cas où les soins prescrits par le médecin spécialiste exigent ce formulaire.
  • Il peut également l’obtenir par le biais du site internet de sa caisse d’assurance maladie.

Dans le cas où le patient n’est pas en mesure de fournir un formulaire de prise en charge lors d’une visite médicale ou d’un examen, ce dernier peut demander à sa caisse d’assurance maladie de lui fournir un document qu’elle transmettra directement au service de santé concerné.

Si la caisse d’assurance maladie à laquelle le patient est affilié refuse de lui délivrer ce forumulaire de prise en charge, le patient peut utiliser divers recours comme : 

  • Il peut contacter le service chargé des plaintes du public de la caisse d’assurance maladie en question.
  • Il peut s’adresser à la Commission des plaintes du public comme le prévoit la loi sur l’assurance santé nationale. 

Aller au contenu principal