fbpx

dim' 25 Fév' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Des chercheurs israéliens sont parvenus à détruire les cellules cancéreuses avec des ultrasons

« Une fois les ultrasons activés, les micro-bulles se fixent aux cellules cancéreuses et les explosent »

La revue Proceedings of the National Academy of Sciences a publié une étude menée pendant deux ans par par le Dr Tali Ilovitsh du Département de génie biomédicale de l’Université de Tel Aviv.

Un traitement expérimental « combinant l’application d’ultrasons à basse fréquence et de micro-bulles » a donc été mis au point par des chercheurs israéliens.

Le Dr Ilovitsh explique que « les microbulles sont des bulles microscopiques remplies de gaz, dont le diamètre équivaut au dixième de celui d’un vaisseau sanguin ».

« Exposées à des ondes sonores à certaines fréquences, elles agissent comme des ballons. A certaines fréquences, les micro-bulles peuvent se dilater considérablement, jusqu’à exploser violemment. »

Selon le Dr Ilovitsh, les résultats obtenus seraient encourageant. « Nous avons commencé à injecter des micro-bulles directement dans les tumeurs in vitro. Une fois les ultrasons activés, elles se fixent aux cellules cancéreuses et explosent ». Elle a ajouté que « environ 80% des cellules tumorales ont été détruites dans l’explosion, ce qui était positif ».

« Cependant, ce n’est pas suffisant. Pour empêcher les cellules cancéreuses restantes de se reproduire, nous devions toutes les détruire », c’est pourquoi l’équipe de recherche a « injecté avec les micro-bulles un gène spécifique, qui a agit comme un cheval de Troie. Les cellules restantes ont ‘consommé’ le gène », leur faisant produire « une substance qui a déclenché l’attaque de la cellule cancéreuse par le système immunitaire ».

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Mosaïque: “Issac, gardien de son frère ?” – Itzhak Adda répond à Antoine Mercier

L’ultra-violence qui a caractérisé les massacres du 7 octobre suscite une stupéfaction sans cesse entretenue par les récits des témoins…

Nos otages, et “L’Accord dit de Paris”

Ronen Bar, chef de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet (à gauche), avec le chef de l’agence de renseignement…

Delphine Horvilleur parle avec justesse du 7 octobre

Voir cette publication sur Instagram Une publication partagée par C à Vous (@c_a_vous) https://t.co/DuM56g9ocA — cattan (@sarahcattan_) February 24, 2024…

Lorsque même les … “décideurs” de … l’Eurovision cherchent des noises à Israël

Eden Golan chantera “October Rain” à Malmö “October Rain”: Les écrivains de l’histoire restent près de moi Regarde-moi dans les…

Expulsé, voilà l’imam Mahjoub Mahjoubi qui menace et pleurniche pour revenir en France

“Cassé en mille morceaux, je vais me battre. Je vais me battre dans le pays des droits de l’homme. Je…

Renée Fregosi. Le propalestinisme de Lula, carburant dans sa course au leadership du “Sud global”

Le président du Brésil semble beaucoup plus préoccupé par le sort de Gaza que par l’Ukraine ou Navalny Brasilia, 23…

Daniel Sibony. “J’ai trouvé en Israël un deuil profond. Un deuil de soi. D’une image de soi. Un deuil recouvert par la colère. La sidération

TRIBUNE. Le philosophe et psychanalyste Daniel Sibony revient d’Israël où il a trouvé “un deuil profond” après de l’attaque du…