Le houmous est une spécialité culinaire du Proche-Orient, composée notamment de purée de pois chiches et de tahini (purée de sésame). Le houmous est un plat typique de la cuisine arabe, juive, arménienne et moyen-oriental.

Cette préparation est d’origine très disputée : au moins sept pays se considèrent comme la mère patrie du houmous et la « guerre du houmous » est régulièrement relayée par la presse.

Le houmous est également exporté en Europe ou en Amérique.

 

Etymologie

Le terme « houmous » signifie « pois chiche » en arabe. Le nom complet de cette préparation à base de purée de pois chiches à la crème de sésame est ḥummuṣ bi-ṭaḥīna.

Cette préparation est d’origine très disputée : au moins sept pays se considèrent comme la mère patrie du houmous et la « guerre du houmous » est régulièrement relayée par la presse.

Le houmous est également exporté en Europe ou en Amérique.

Origine du houmous

Le pois chiche sauvage est une espèce végétale endémique dans le Croissant fertile.  Il est donc cultivé dans cette région depuis l’Antiquité. Les plus vieilles preuves archéologiques de la domestication et de la culture de ce légume datent de 9 900 à 9 500 ans avant l’air commune. Les premières mentions du plat datent du VIIIe siècle av. J.-C. en Mésopotamie. La forme moderne du houmous serait apparue dans l’Empire ottoman au cours du XVe siècle.

Le pays d’origine du houmous est donc inconnu, mais au moins huit pays revendique la paternité de cette préparation, le Liban et Israël sont les plus actifs sur le sujet, mais également la Grèce, la Turquie, la Jordanie, la Syrie et l’Égypte. La « guerre du houmous » est régulièrement relayée dans la presse.

Houmous intérêt nutritionnel

Le houmous et les pois chiches qu’il contient sont une bonne source de protéines végétales.  Le sésame, quant à lui, fournit un apport de méthionine, l’un des huit acides aminés essentiels.

C’est un aliment également riche en fibres, et sa matière grasse est principalement monoinsaturée.

Préparation et recette du Houmous

Les pois chiches sont cuits puis réduits en purée très fine. Ils sont ensuite mélangés avec du tahini. La purée onctueuse ainsi obtenue est assaisonnée avec de l’ail écrasé, du sel et du jus de citron.

Le houmous est servi froid avec de l’huile d’olive, sur laquelle on saupoudre du cumin en poudre et du piment d’Alep ou du zaatar selon les régions. Il est également fréquent de décorer le plat avec du persil, des pois chiches, ou des petits dés de tomates.

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

KAN en français

https://www.kan.org.il/radio/program.aspx/?progId=1159

Royaume-Uni : boycotter Twitter pour protester contre les contenus antisémites

« Le silence de Twitter équivaut à de la complicité ». De nombreux politiciens et personnalités britanniques boycottent Twitter depuis lundi matin…

Coronavirus : vers un isolement de cinq jours pour les voyageurs arrivant en Israël ?

Actuellement, les voyageurs arrivant de l’étranger son astreints à une quarantaine de quatorze jours. Dans le cadre d’un plan de…

Coronavirus : les restaurants restent ouverts

« Nous espérons encore trouver un compromis ». Le Comité chargé des questions liées au Coronavirus s’est réuni mardi matin à la…

Coronavirus : vers un couvre feu nocturne en semaine ?

Le gouvernement israélien envisage l’instauration d’un couvre feu nocturne en semaine pour lutter contre l’épidémie de Coronavirus. D’après Kan, ce…

Tel Aviv : un nouveau restaurant Go Noodles sans table et sans serveurs

Dans ce nouveau point de vente Go Noodles, la commande se fait via des applications. La chaîne de nouilles Go…

Etats-Unis : Kayne West serait retiré de la campagne présidentielle

D’après un sondage de Political Poll, le rappeur n’obtiendrait que 2% des suffrages. Le magazine britannique New Musical Express a…