fbpx

Chakchouka

Table des matières

La chakchouka est un plat originaire du Maghreb. Il est composé d’une sorte de poêlée de poivrons ou de piments verts ou rouges, tomates, oignons et à laquelle sont ajoutés en fin de cuisson des œufs.

Chakchouka Etymologie

Le nom de ce plat proviendrait de la langue punique : le terme shakshek est présent en tunisien, berbère et hébreu et signifie « mélanger ». Il est possible que le nom du plat en arabe dialectal du Maghreb soit d’origine berbère.

Cette recette est néanmoins relativement récente car les poivrons n’ont été introduits dans la régions par les Espagnols qu’au XVIe. Les poivrons sont originaires du Mexique et ils n’ont été connu dans le reste du monde qu’après la découverte de l’Amérique.

Histoire de la Chakchouka

Bien qu’aujourd’hui ce plat soit plutôt associée au Moyen-Orient, et en particulier, à Israël, il est originaire d’Afrique du Nord. La chakchouka à été apportée en Israël par les Juifs venus de Tunisie, du Maroc, d’Algérie et de Libye

Cette recette est néanmoins relativement récente car les poivrons n’ont été introduits dans la régions par les Espagnols qu’au XVIe. Les poivrons sont originaires du Mexique et ils n’ont été connu dans le reste du monde qu’après la découverte de l’Amérique.

Composition et variante

Il existe de nombreuses variantes de la chakchouka. En y incorporant des courgettes, des pommes de terre, de la citrouille ou de la viande séchée, on en fait un tout autre plat.

Il existe des variantes de chakchouka contenant des tranches de pommes de terre frites dans l’huile, des olives noirs ou des fèves cuites à la vapeur.

La variante la plus courante en Algérie et en Tunisie se compose de tomates, d’onions auxquels sont ajoutés en fin de cuisson des œufs. La variante tunisienne inclue des merguez et les œufs sont falcultatifs. L’ail remplace parfois les oignons.

La variante turque la plus commune se compose d’aubergine, de poivron, d’oignos, d’ail et de tomate. La saksuka est assaisonnée avec du sel, du sucre, du poivre, du paprika et de l’huile d’olive. Cette version est servie froide avec une garniture de yaourt.

La chakcouka est aussi un plat populaire en Israël, elle a été introduites par les Juifs venant d’Algérie et de Tunisie. Ce plat porte le nom de tastira pour les Juifs de Sousse.

Cette recette est néanmoins relativement récente car les poivrons n’ont été introduits dans la régions par les Espagnols qu’au XVIe. Les poivrons sont originaires du Mexique et ils n’ont été connu dans le reste du monde qu’après la découverte de l’Amérique.

Liste des ingrédients

—  Oignons

— Tomates

— Poivron

— Huile (d’olive ou non)

—  Œufs

— Sel

— Poivre noir

— Paprika

— Coriandre en poudre

— Persil

Chakchouka verte

Liste des ingrédients

  • 1/4 tasse (60 ml)d’huile d’olive
  • 4 oignons verts tranchés finement
  • 3 gousses d’ail émincées
  • 1 c. à thé (5 ml)de coriandre moulue
  • 1 c. à thé (5 ml)de cumin moulu
  • 1/2 c. à thé (2,5 ml)d’origan séché
  • 1/4 c. à thé (1,25 ml)de flocons de piment fort
  • 8 tasses (2 L)de chou frisé haché, légèrement tassé (sans les tiges) 1/2 c. à thé de sel
  • 1/2 c. à thé (2,5 ml)de poivre
  • 1/2 tasse (125 ml)de persil frais haché
  • 1/2 tasse (125 ml)de bouillon de légumes
  • 4 œufs
  • 1/3 tasse (75 ml)de fromage féta finement émietté
  • 1/4 tasse (60 ml)d’aneth frais haché
  • 1/2 piment long rouge, épépiné et tranché (facultatif)

Préparation

  1. Préchauffer le four à 400 °F (200 °C). À feu moyen, faire chauffer l’huile dans une poêle en fonte ou allant au four de 9 pouces (23 cm); faire revenir l’oignon vert, l’ail, la coriandre, le cumin, l’origan et les flocons de piment de 3 à 5 minutes ou jusqu’à ce que les épices dégagent leur arôme.
  2. Incorporer le chou frisé, le sel et le poivre; cuire de 5 à 8 minutes ou jusqu’à ce que le chou frisé commence à se faner. Ajouter le persil et le bouillon; cuire de 3 à 5 minutes ou jusqu’à l’évaporation presque complète du liquide. 
  3. Avec le dos d’une cuillère, former 4 petites cavités dans le mélange de chou frisé; casser un œuf dans chaque trou. Mettre la poêle dans le four; cuire de 5 à 7 minutes ou jusqu’à ce que les blancs soient pris, mais que les jaunes soient encore coulants (ou jusqu’à la consistance désirée). 
  4. Garnir de féta, d’aneth et (si désiré) de piment fort. Servir.
Aller au contenu principal