Chakchouka

La chakchouka est un plat originaire du Maghreb. Il est composé d’une sorte de poêlée de poivrons ou de piments verts ou rouges, tomates, oignons et à laquelle sont ajoutés en fin de cuisson des œufs.

Chakchouka Etymologie

Le nom de ce plat proviendrait de la langue punique : le terme shakshek est présent en tunisien, berbère et hébreu et signifie « mélanger ». Il est possible que le nom du plat en arabe dialectal du Maghreb soit d’origine berbère.

Cette recette est néanmoins relativement récente car les poivrons n’ont été introduits dans la régions par les Espagnols qu’au XVIe. Les poivrons sont originaires du Mexique et ils n’ont été connu dans le reste du monde qu’après la découverte de l’Amérique.

Histoire de la Chakchouka

Bien qu’aujourd’hui ce plat soit plutôt associée au Moyen-Orient, et en particulier, à Israël, il est originaire d’Afrique du Nord. La chakchouka à été apportée en Israël par les Juifs venus de Tunisie, du Maroc, d’Algérie et de Libye

Cette recette est néanmoins relativement récente car les poivrons n’ont été introduits dans la régions par les Espagnols qu’au XVIe. Les poivrons sont originaires du Mexique et ils n’ont été connu dans le reste du monde qu’après la découverte de l’Amérique.

Composition et variante

Il existe de nombreuses variantes de la chakchouka. En y incorporant des courgettes, des pommes de terre, de la citrouille ou de la viande séchée, on en fait un tout autre plat.

Il existe des variantes de chakchouka contenant des tranches de pommes de terre frites dans l’huile, des olives noirs ou des fèves cuites à la vapeur.

La variante la plus courante en Algérie et en Tunisie se compose de tomates, d’onions auxquels sont ajoutés en fin de cuisson des œufs. La variante tunisienne inclue des merguez et les œufs sont falcultatifs. L’ail remplace parfois les oignons.

La variante turque la plus commune se compose d’aubergine, de poivron, d’oignos, d’ail et de tomate. La saksuka est assaisonnée avec du sel, du sucre, du poivre, du paprika et de l’huile d’olive. Cette version est servie froide avec une garniture de yaourt.

La chakcouka est aussi un plat populaire en Israël, elle a été introduites par les Juifs venant d’Algérie et de Tunisie. Ce plat porte le nom de tastira pour les Juifs de Sousse.

Cette recette est néanmoins relativement récente car les poivrons n’ont été introduits dans la régions par les Espagnols qu’au XVIe. Les poivrons sont originaires du Mexique et ils n’ont été connu dans le reste du monde qu’après la découverte de l’Amérique.

Liste des ingrédients

—  Oignons

— Tomates

— Poivron

— Huile (d’olive ou non)

—  Œufs

— Sel

— Poivre noir

— Paprika

— Coriandre en poudre

— Persil

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Le ministère de la Santé s'inquiète du pic de contamination du Coronavirus juste avant Yom Kippour

Plus de 8 000 cas de coronavirus ont été dianostiqués en un jour. Le ministère de la Santé a exprimer…

Coronavirus : les experts pensent-ils que le confinement fonctionnera ?

Le confinement est un « désastre pour le pays et pour l’économie ». Un confinement total est la mort de l’économie et…

La police promet des contrôles stricts lors de ce nouveau confinement

Les forces de l’ordres ont dressé de nombreux check-point à travers le pays la semaine dernière. Néanmoins, beaucoup de travailleurs…

Le gouvernement a approuvé un confinement total qui commence vendredi

Les prières et les manifestations seront autorisées par groupe de 20 personnes en extérieur et à moins d’un kilomètres du…

Plan d'action en 20 étapes de Naftali Bennett pour endiguer la crise du coronavirus

Le score de Naftali Bennet ne cesse de grimper dans les récents sondages. Il a partagé sur Facebook ses 20…

Rapport : les manifestions ont entraîné un pic de contamination du Coronavirus

Les chercheurs se sont concentrés sur deux paramètres : la période estimé de l’augmentation du taux de contamination et l’augmentation…

Interdiction de l'abbatage rituel en Pologne : un coup dur pour les communautés juives d'Europe

Le parlement polonais a approuvé une loi interdisant l’abattage rituel à des fins d’exportation initiée par le parti au pouvoir.…