fbpx

Petah Tikvah

Petah Tikvah, est l’une des villes d’Israël dans la circonscription central, situé au nord-est de Tel-Aviv. Le territoire communale s’étend sur 39km² avec une population de 184200 d’habitants en 2006.

Petah Tikvah

L'histoire de Petah Tikvah

Petah Tikva a été créé en 1878 par les dirigeants religieux en provenance de Jérusalem, sous la direction de Yehoshua Stampfer. C’était le tout premier établissement agricole juif contemporain en Palestine, alors sous domination de l’Empire Ottoman. Elle est aujourd’hui la septième ville d’Israël. Les dirigeants voulait au départ s’installer dans les dépressions de l’Achor, vers Jéricho, ils achetèrent donc des terrains dans cette optique. Ils optèrent pour le nom de leur établissement agricole suite à la prophétie d’Osée (2.17) : « et de là je lui donnerai ses vignes, et la vallée d’Achor comme une porte d’espérance ; et elle répondra là comme aux jours de sa jeunesse, et comme au jour où elle monta hors du pays d’Egypte ».

Le roi turc refusa finalement de leur vendre les terrains qu’ils voulaient. Les dirigeants conservèrent néanmoins le nom de Petah Tikva.
Ils achetèrent donc 3.40km² de terrains de la localité de Mulabbis, à proximité de la rivière Yarkon. Le roi a accepté l’expansion du programme. Cependant, la région était majoritairement constituée de marécages et était particulièrement touchée  par le paludisme.

Les Juifs durent donc rapidemment partir, ils ont créé une nouvelle cité du nom de Yehud vers le village arabe de Yehudiyya, à 20km au sud. Grâce à la collaboration financière du baron Edmond de Rothschild, les marais ont été asséchés et les Juifs ont pu s’y installer de nouveau en 1883. La communauté a été rejoinye par les réfugiés de la première et deuxième Aliyah.

Lors de la première guerre mondiale, Petah Tikva fit office d’abri au peuple de Tel Aviv puis Jaffa, en évitant l’enrollement inéluctable dans la troupe turque afin de stopper la progression de l’armée britannique. 

Petah Tikva est considéré comme étant un lieu d’instruction pour un grand nombre de dirigeants qui sont formés à l’agriculture avant de fonder des établissements agricoles sur tout le territoire. Ces centres d’éducations agricoles sont toujours dynamiques de nos jours. Il est aussi l’origine du parti socialiste sioniste, influencé par les textes de David Ben Gourion qui résida à Petah Tikva avant son aménagement à Degania.

Au début des années 1920, Petah Tikva débuta son urbanisation, y compris au niveau industriel. En 1921, Petah Tikva a eu la fonction du conseil local par l’Etat britannique, puis en 1937, elle est considérée comme une ville. Shlomo Stampfer était le premier maire puis l’enfant de Yehoshua Stampfer, l’un des auteurs.

Juste après la naissante de l’Etat d’Israël en 1948, il a reçu un campement de transit pour les apatrides Juifs (en hébreu ma’abara). De nombreuses localités voisines ont été intégrées à la commune de Petah Tikva, ce qui portait la population totale à 22000 personnes.

L'économie à Petah Tikvah

Petah Tikvah constitue le second axe industriel d’Israël (à la suite de Haïfa). On distingue trois principales régions industrielles : Kiryat, Arye, Kiryat Matalon et Segula. Les industries fondamentales sont les suivantes : le textile, la métallurgie, la menuiserie, la plasturgie, les industries agroalimentaires, le caoutchouc ainsi que la cosmétique. 

Lors des toutes dernières années, les fabriques High Tech se sont installées dans la zone industrielle de Petah Tikva, ainsi que les sièges sociaux israéliens de Oracle Corporation, IBM, Intel, SanDisk puis GlaxoSmithkline. Il existe toujours des établissements agricoles produisant des fruits et des produits maraichers aux abords de la ville.

Liste des maires de Petah Tikvah

Shlomo Stampfer : 1938-1940
Yosef Sapir : 1940-1950
Mordechai Krausman : 1951
Pinchas Rashish : 1951-1966
Yisrael Feinberg : 1966-1978
Dov Tavori : 1978-1989
Giora Lev : 1989-1999
Yitzhak Okhayoun : 1999- présent.

Religion

Petah Tikvah est composé de 280 lieux de cultes et 5 mikvot (bains rituels). Il y a 2 Yeshivot  Haredim.

Education

Petah Tikvah compte 300 établissements scolaires du jardin d’enfants au collège. Ils reçoivent 43000 élèves.
En 2006, 5 centres d’éducations ont collaborés au plan national Mofet, qui se charge de la distinction de la perfection scolaire.

 

Terrorisme

Pendant la deuxième intifada, Petah Tikvah a subi 3 attaques terroristes.
Une bombe arabe a explosé devant un centre commercial, faisant deux morts (un piéton ainsi qu’un bébé) le 27 mai 2002.
 Un engin explosif arabe a explosé près d’un arrêt de bus à proximité de la jonction de Geha, faisant 4 morts le 25 décembre 2003.
 Un palestinien dans un taxi commun a tenté d’égorger les voyageurs, mais l’un d’entre eux est parvenu à le maîtrisé le 5 février 2006.

Table des matières

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Impôt sur les revenus locatifs en Israël

Comme en France et dans d’autres pays du monde, Israël soumet ses locations à diverses taxes, et notamment à l’impôt…

Vente immobilière et remise des clés en Israël

De nombreux propriétaires se posent la question de savoir s’ils peuvent vendre leur bien immobilier avant la date officielle de…

Après 20 ans de lutte: demain, 400 des Juifs éthiopiens restants retrouveront leurs familles

Demain (jeudi) l’opération d’Aliya « Créer Israël » commencera officiellement avec l’atterrissage du premier vol, qui amènera le reste des Juifs éthiopiens,…

Chef des services de santé: C'est le début de la troisième vague

Face à une augmentation constante du nombre de vérifiés et du taux d’infection, la responsable des services de santé, le…

Le ministère des Affaires étrangères met en garde les ambassades israéliennes à l'étranger: "Restez vigilants"

Suite à l’assassinat attribuée à Israël du scientifique nucléaire iranien, le directeur général du ministère, Alon Ushpiz, a envoyé une…

Covid-19 : le vaccin israélien distribué à partir du début de l'été 2021

Le directeur de l’Institut biologique, le professeur Shmuel Shapira, qui a pris la parole lors d’une discussion au sein du…

La crise au sein de la coalition s'aggrave : Netanyahu va faire une déclaration

Deux jours avant que la loi de dissolution de la Knesset ne passe au vote préliminaire, le président de la…
Aller au contenu principal