Kiryat Shmona

C’est une ville d’Israël. Son District se trouve dans le Nord et sa région historique se trouve en Galilée. La ville est actuellement gérée par le Maire Avihay Shtern.

Démographie

Elle compte 23100 habitants en 2014. Sa densité est de 2319 habitants / km2.

Géographie

Les coordonnées de la ville sont : 33° 12’ 35 Nord, 35° 34’ 11. 

Son altitude est de 150 m et recouvre une superficie 996 ha= 9,96 Km2

Divers

Elle a été créée en 1949 

Qiryat Shemona, en hébreu ou Kiryat Shmona signifie « Cité des huit », c’est une ville Israélienne, elle se trouve près de la frontière Libanaise, à l’extrême nord-est du pays. Elle a été créée en mai 1949 sur le site de l’ancien village arabe de Al-Khalisah.

Pour le bureau principal des statistiques Israéliens, les habitants étaient au nombre de 23100 au cours de l’année 2007.

La plupart des habitants sont actuellement des juifs venus du Maroc.

Géographie

La cité du Kiryat Shmona se trouve dans le doigt de la Galilée, à l’intérieur de la vallée de la Houla, à près de cinq kilomètres au sud et deux kilomètres à l’est de la frontière et le Liban. Elle a presque une altitude 150 mètres sur la limite de la mer.

Histoire

  La ville a été créée en mai 1949 sur le site de l’ancien village arabe de Al-Khalisah, qui a provoqué la fuite des habitants après avoir pris la tenue de Safed par la Haganah lors de la guerre Israélo-arabe de 1948. Les habitants du village avaient essayé de trouver un accord avec les autorités Israéliennes qui n’ont pas accepté leurs propositions. 

Le village est utilisé comme le camp de transit dont les premiers habitants sont des juifs yéménites venus depuis juillet. 

Le lien entre les immigrants et les vétérans des Kibboutzim proches a été sauvegardé ; Cette épreuve ressemble à bien d’autre cas où les Kibboutzim qui ont gardé des Ashkénazes n’ont pas permis l’intégration des immigrants juifs Orientaux.

Le camp de Kiryat Shmona a été changé en ville de développement ; comme d’autres ma’abarot ; Ce changement a eu lieu à partir de 1953.

Dès les premières années les immigrants étaient venus du Yémen et de la Roumanie, ensuite les Juifs venus du Maroc sont arrivés.

Qiryat Shemona, appelé des huit en français a été octroyé en 1950 en souvenir de Joseph Trumpeldor, activiste de nationalité Russe et 07 hommes qui ont été assassinés en 1920 en défendant Tel Haï.

Conflits militaires Israélo-Arabes

Se trouvant à la frontière libanaise, la ville a été choisi pour attaquer avec des armes. Avraham Sala a notifié le fait que le gouvernement Israélien ait choisi comme lieux les camps de transit recevant des immigrants mizrahim (Orientaux ou Séfarades) dans les endroits frontaliers, et également les endroits où il n’y a aucune sécurité. 

Massacre de Qiryat Shemona en 1974

Pendant le conflit Israélo-Libanais de 2006, la ville a été choisi par les missiles envoyés par le Hezbollah depuis le Liban. Le 09 aout 2006, les autorités israéliennes ont demandé à la population de quitter la ville.

Démographie

Selon l’étude réalisée depuis 2001 par le bureau des statistiques Israéliens, 97,9% de la population sont des Juifs. La majorité de la population juive est d’origine Séfarade et Mizrahi. Plusieurs travailleurs de l’industrie ont été recruté dans les entreprises de la cité et dans les Kibboutzim proches.

On y retrouve 10800 hommes et 10700 femmes. La population de la ville est répartie comme suit :

  • 33,5 % entre 0 et 19 ans
  • 19,8 % entre 20 et 29 ans
  • 19,3 % entre 30 et 44 ans
  • 15,3% entre 45 et 59 ans
  • 3,5% entre 60 et 64 ans
  • 8,5 % entre 65 ans et plus

Economie

En 2000, on compte 8303 salariés et 467 indépendants. Le salaire minimum est de 4306 (à peu près 775 euros en 2005), soit une hausse de 4,6 % sur l’année 2000. Le salaire minimum des hommes est de 5443 Shekels (à peu près 980 euros en 2005) soit une hausse de 7,1% tandis que celui des femmes est de 3065 Shekels (à peu près 550 euros en 2005) soit une baisse de 2,2 %. Le salaire minimum des indépendants est de 6769 Shekels (à peu près 1220 euros en 2005). 564 chômeurs reçoivent une aide et 1655 personnes le salaire moyen qui leur a été garanti.

Jumelage

 Nancy (France) depuis 1984. Le 08 avril 2011, l’inauguration d’une allée en présence de la ville de kiryat Shmona a été fait à la pépinière sous Nissim Malka, maire de la cité Israélienne, et de l’ambassadeur d’Israël en France.

Rishon LeZion (Israël) depuis 2006

Memmingen (Allemagne) depuis 2009

Sport

  Kiryat Shmona est la ville où il n’y a pas beaucoup d’habitants d’Israël disposant d’un club de football de 1ère division Israélienne, l’Hapoel Ironi Kiryat Shmona. Organisé par la fusion de Hapoel Kiryat Shmona et du Maccabi Kiryat Shmona en 2000, le club a grandi entre l’élite depuis la période 2007-2008. La coupe de la Ligue Israélienne de football a été remporté dans les années 2011 et 2012 avant d’être le champignon d’Israël au cours de la période 2011-2012.

Le tennis fait partie du sport qu’on retrouve à Kiryat Shmona. La ville reçoit l’un des 14 centres de tennis d’Israël (CCI).

Table des matières

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Coronavirus : réouverture des magasins non essentiels

Suite à la baisse du taux d’infection en Israël, le cabinet Corona a approuvé la réouverture des magasins non essentiels…

Elbit Systems et la marine américaine signe un contrat de 35 millions de dollars.

Elbit Systems, entreprise israélienne de la défense, et la marine américaine ont signé un accord portant sur l’entretien ainsi que…

Israël et la Corée du Sud vont signer un accord de libre-échange pour renforcer leur partenariat technologique.

Cet accord de libre-échange aurait déjà dû être signé mais la signature a finalement été retardée du fait des récentes…

Coronavirus en Israël : la potentielle fermeture de 70 000 entreprises.

La crise du coronavirus a fait des dégâts au niveau humain mais également au niveau économique. En effet, les conséquences…

En Israël, un reconfinement efficace mais qui a eu un coût important

Israël est l’un des premiers Etat au monde à avoir mis en œuvre un reconfinement. Un mois après, cette stratégie…

Plateau du Golan : les menaces de l'Iran à l’égard d’Israël

La République islamique d’Iran souhaite libérer toutes « les zones occupées » par l’Etat d’Israël.  Ebrahim Raisi, responsable de la justice iranienne,…

Le FinTech Innovation Lab "Asie-Pacifique 2020" d'Accenture : le choix de la Start-Up israélienne.

Accenture, entreprise internationale de conseil et de technologies, devait choisir 10 Start-Ups pour sa 7ème édition annuelle du FinTech Innovation…