fbpx

DIMONA

Dimona est une ville qui se trouve dans le désert du Néguev, elle est située au sud de Beersheba à 36 kilomètres et à 35 kilomètres à l’ouest de la mer morte, en haut de la vallée d’Arava, dans le district sud d’Israël. Elle compte 33,666 habitants en 2017. Le centre de recherche nucléaire Shimon Peres Néguev encore appelé réacteur de Dimona se trouve à 13 kilomètres du Sud de la ville.

Coordonnées : 31° 4N 35° 2E

Pays : Israél

District : Sud

Fondé : 1955

 

Gouvernement             

Type : ville

Maire : Benny Bitton

Surface Total : 29877 dunams (29,877 km2)

 

Population  2017

Total : 33666

Densité :    1100 Km2

L'histoire de la ville

Histoire

Dimona se trouve parmi les pays développés créés dans les années 50 par le 1er ministre Israélien David Ben Gourion. Cette ville a été créée en 1953. Le lieu qui a été retenu était à côté de l’usine de la mer morte en 1955. Les premiers habitants sont des immigrants juifs d’Afrique du Nord. Premièrement, ceux sont 36 familles de ce groupe qui se sont installées. En 1955, elle compte plus de 300 habitants. Les maisons de la ville sont construites par les immigrants nord-africains. Les immigrants de l’Europe de l’est sont venus à la fin des années 50 et au début des années 60. Une usine de textile a été construite en 1958 dans la ville. Dans la même période elle est devenue un conseil municipal. En 1961, la population tourne autour de 5000 habitants. L’emblème de Dimona qui a été instauré le 2 mars 1961 se retrouve sur un timbre utilisé depuis le 24 mars 1965. La ville de Dimona a été connue 1969. Sa population est de 23700 habitants en 1971.

Un domaine a été localisé pour le centre de recherche nucléaire du Néguev quand le programme nucléaire Israélien a débuté en 1958 dans le but de son éloignement dans le désert et du lieu où se trouve les habitations. Il a permis à ce que Dimona soit choisi pour le programme nucléaire israélien. En raison d’une régression durant les années 1980, le nombre d’habitants a donc évolué au départ de l’immigration russe dans les années 1990. Dimona se trouve parmi la troisième grande ville du Néguev, elle compte environ 34000 habitants. Suite à la croissance démographique dans le Néguev, la hauteur de la ville serait trois fois plus grande en 2025.

Histoire

On reconnait Dimona comme étant une mini-Inde pour sa communauté juive indienne composée de 7500 individus. Il constitue aussi la communauté hébraïque noire d’Israël, auparavant dirigée par son fondateur et chef spirituel Ben Ammi Ben-Israél qui n’est plus de ce monde. On compte environ 3000 Blacks Hebrews et des familles de plus à Arad, à Mitzpe Ramon et dans la région de Tibériade. Leur condition actuelle en Israël a été un souci durant plusieurs années, cependant en mai 1990 le souci a été réglé avec l’accord de premier visa B/1 et après 1 ans dans le cadre du statut de résident temporaire. Ce statut a été avancé jusqu’en aout 2003 quand le ministère de l’intérieur Israélien a attribué une résidence permanente.

 ECONOMIE

Au départ dans les années 1980 les usines comme Dimona Textile Ltd, étaient au sommet du paysage industriel, plusieurs usines n’ont pas ouvert leurs portes. Dimona Silica Industries Ltd est spécialisé dans la fabrication des charges de silice précipité et de carbonate de calcium. Soit un tiers de la population qui mène leurs activités sur les lieux de travail industriel (usine chimique proche de la mer morte comme la Dead Sea Works, entreprises de haute technologie et magasins de textile) et l’autre tiers dans le domaine des services). A cause de l’insertion de nouvelles technologies, plusieurs travailleurs ont été renvoyé durant les dernières années ce qui a provoqué un taux de chômage de 10 %. Dimona a participé au changement d’Israél. Le complexe industriel Rotem se trouvant en dehors de la ville dispose des dizaines de miroirs solaires qui centrent les rayons du soleil sur une tour qui chauffe ensuite une chaudière à eau pour fabriquer de la vapeur qui fait rouler une turbune pour produire de l’électricité. Luz II, Ltd a voulu se servir du panneau solaire pour évaluer une nouvelle technologie pour les trois centrales solaires qui ont été construites récemment en Californie pour Pacific Gas and Electric Company.

GÉOGRAPHIE ET CLIMAT

Dimona se trouve à peu près à une hauteur de 550 à 600 mètres (1800 à 1970 pieds) au sommet de la mer. Il est situé dans le désert du Néguev et profite alors d’un climat désertique avec une petite humidité durant la principale partie de l’année et des précipitations moins abondantes. On constate une énorme chaleur pendant l’été et des précipitations moins abondantes avec une température de 33°C (91°F) au maximum en aout, le mois où il fait plus chaud au cours de l’année. Les précipitations pendant l’hivers au cours de l’année sont de 100 (4po).

Dès les années 50, un chemin de fer à Beersheba a été réalisé entre Dimona et le Sud pour le transport des marchandises. Un service de voyageur a débuté en 2005 grâce à la municipalité de Dimona. La gare de Dimona se trouve dans la partie Sud-Ouest de la ville. Le final de bus fondamental est la gare routière centrale de Dimona et des lignes vers Beersheba, Tel Aviv, Eilat et les villes proches.

Table des matières

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Les Emirats Arabes Unis investissent 100 millions de dollars dans les énergies vertes

Le fond Masdar d’Abu Dhabi et EDF Renouvelables Israël ont signé un accord de d’investissement en coopération stratégique qui pourrait…

Israël a voté l'extension du confinement jusqu'à fin janvier

Les ministres lors de la réunion du cabinet se sont ralliés à la proposition de Netanyahou d’étendre le confinement jusqu’au…

L'épisode de tempête en Israël devrait atteindre son paroxysme en milieu de semaine

L’hiver est arrivé. Cette semaine fraîche a commencé avec des innodations, des vents violents et beaucoup de pluie, et cette…

Coronavirus : 10 000 nouveaux cas de Coronavirus, Israël étend la vaccination aux plus de 40 ans

Le Cabinet se réunit aujourd’hui pour décider de la reconduction du confinement. Le ministère de la Santé annonce que le…

Israël publie les détails de l'accord concernant les données de vaccination

Dans « l’Accord de Collaboration  des Preuves Epidémiologiques en Conditions Réelles », Pfizer s’engage à fournir à Israël des doses de vaccins…

Pour le monde arabe, les pays ayant signé des accords avec Israël ont toujours été "des hypocrites paresseux"

Le 20 décembre dernier, la site d’actualité alternatif liba,ais Daraj a publié un article intitulé « Que le rituel de résister…

Israël s'approche dangereusement de la barre des 4 000 décès liés au Coronavirus

Le nombre de morts et de cas grave continuent d’augmenter, le plan de vaccination prévoit l’inoculation de doses aux plus…
Aller au contenu principal