Afoula

Ville du district nord d’Israël, Afoula est souvent considérée comme la capitale de la vallée de Jezréel. Elle a été fondée en 1925 mais n’a été déclarée qu’en 1972. La population d’Afoula, en 2004, était de 38 900 habitants, dont 99,4% d’origine juive. Durant la guerre entre Israël et le Hezbollah libanais, des roquettes de type « Khaibar 1 » ont été lancées sur la ville.

Pays                                                           Israël

District                                                      Nord

Région historique                                     Galilée

Maire                                                         Avraham Elkabetz

Population                                                 39 500 hab. (2008)

Densité                                                       1 468 hab. / km2

Coordonnées                                             32° 36’ 34’’ nord,

                                                                    35° 17’ 27’’ est

Altitude                                                      60 m

Superficie                                                   26 909 km2

Date de création                                        1925

 

Etant située dans la vallée de Jezréel, Afoula se trouve entre Jénine et Nazareth. La ville est probablement mentionnée dans les livres des Rois (2 Rois 5, 24). Dans les récits, il est question d’Elisée, un disciple d’Elie, qui vivrait à Afoula. Mais il se pourrait que le nom de la ville mentionnée prête à confusion. En effet, Afoula en hébreu signifie « Ophel », et ce mot est un nom commun qui peut être traduire par « lieu élevé,  fortifié, colline ». Ainsi, il peut s’agir de plusieurs autres endroits.

Saladin fonda, au XIIe siècle, un village arabe sur le site actuel d’Afoula. Ce village fut mentionné, en 1226, par le géographe syrien al-Yaqut Hamawi, comme étant « une ville de Jund Filastin ». C’est également, selon lui, un ancien château croisé entre Zir’in et Nazareth. La bataille du Mont-Thabor qui a eu lieu en 1799, lors de la campagne syrienne de Napoléon, se serait située dans les environs du village. 

La création d’Afoula commença en 1909, quand Yehoshua Hankin a acheté une importante quantité de terre dans la vallée de Jezréel. L’achat constituait en environ 10 000 dunams (10 km2) de terre à Afoula (anciennement Al-Fuleh). Cette terre est devenue la maison de Merhavia et Tel Adashim. L’achat de cette terre a causé l’expulsion des fermiers, ce qui engendra de sérieuses disputes entre juifs et arabes. Les deux groupes se disputaient à propos des droits des fermiers qui seraient bafoués d’une part et de l’emploi des gardiens arabes ou juifs pour la terre d’autre part.

Ce fut en 1925 que le congrès juif mondial a crée la communauté moderne d’Afoula, après la finalisation de l’achat dans la vallée. Des centaines de familles arabes qui vivaient dans la région, seulement un quart a accepté de recevoir une indemnisation pour leurs terres. Les autres familles qui n’ont pas voulu de l’indemnisation, se sont purement et simplement vues expulser. Il y avait dans le temps, le chemin de fer de la vallée de Jezréel qui desservait la communauté d’Afoula. Mais ce chemin de fer a été abandonné pendant la guerre d’indépendance.

En 2009, les données provisoires de l’institut du Bureau central israélien des statistiques (CBS) montraient que la ville d’Afoula comptait une population de totale de 40 500 habitants. Malgré ses 262 immigrants en 2001, la ville comptait très peu d’arabes. Il y avait 99,4% de juifs et autres ethnies non-arabes. Les arabes ne représentaient donc que 0,6% de la population en 2001. Il y avait 18 500 hommes et 19 900 femmes. La répartition par âge de la population se présente comme suit : 34,3% de 19 ans ou moins, 15,8% entre 20 et 29 ans, 17,5% entre 30 et 44 ans, 16,9% entre 45 et 59 ans, 4,0% entre 60 et 64 ans et 11,5% de 65 ans ou plus. En 2001, la ville avait un taux de croissance de 0,9%.

Afoula comptait en 2000, toujours selon les données de la CSB, 13 762 salariés et 887 travailleurs indépendants. Selon les chiffres, un travailleur salarié a pour revenu mensuel moyen 4723 ILS environ. Le salaire mensuel moyen des salariés est de 5 913 ILS pour les hommes contre 3 541 ILS pour les femmes. Pour les travailleurs indépendants, le revenu moyen était de 6 477 ILS. Toujours en 2000, environ 962 personnes ont reçu des prestations de chômage et 3 938 ont reçu une garantie de revenu.

La ville détient une zone industrielle qui se trouve au nord de la route 65. Elle a été lancée par le conseil régional de la vallée de Jezréel. Une partie de la zone industrielle est louée par l’usine Tadiran qui est un important fabricant de climatiseurs.

La ville d’Afoula est jumelée à d’autres villes. Ainsi, ces villes sont :

  • Ingelheim-Am-Rhein (Allemagne)
  • New Haven, Connecticut, (Etats-Unis)
  • Osnabrück (Allemagne)
  • Fresno (Etats-Unis)
  • Belfort (France)

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Le gouvernement annonce les zones classées rouges et maintenues en quarantaine

Dans une annonce conjointe du Cabinet du Premier ministre, du ministère de la Santé et du Magen Israel il a…

Evolution du taux d'infection ville par ville

Selon une enquête réalisée par nos confrères d’Ynet, le taux d’infection a fortement chuté la semaine dernière. Le jeudi 15…

Levée du confinement général à partir de dimanche

Le gouvernent israélien a décidé aujourd’hui la levée du confinement général à partir de dimanche (18 octobre 2020). Près d’un…

La police fait irruption dans un mariage à Givat Zeev, plusieurs blessés

Pleurs, cris et blessés: des flics ont fait irruption dans un mariage à Givat Zeev Des affrontements ont eu lieu…

Déconfinement : quand les élèves israéliens retrouveront-ils les bancs de l'école ?

Le cabinet Corona se réunira aujourd’hui (mardi) pour mettre au point un plan de sortie graduelle du confinement. La reprise…

Omer Adam, invité personnel du cheickh Hemed bin Khalifa

Avant le confinement, Omer Adam s’est envolé pour Dubaï.Cette visite est historique, le chanteur Omer Adam a été personnellement invité…

Kendji Girac chante sur Hatikvah (hymne israélien)

Et que tout mon êtreVibre pour toiSois mon seul maîtreÔ roi divinÔ prends mon âme, Kendji Girac Vendredi dernier est…