fbpx

Les relations entre Israël et l’Allemagne

Table des matières

Depuis que David Ben Gourion a proclamé la création du pays israélien le 14 mai 1948, l’Etat d’Israël entretient des relations avec la République fédérale d’Allemagne. Par conséquent, l’Allemagne dispose d’une ambassade en Israël qui est située à Tel-Aviv-Jaffa et l’Etat israélien dispose d’une ambassade en Allemagne qui est située à Berlin mais également d’un consulat-général qui est basé à Munich.

Relations entre Israël et l'Allemagne

L’histoire des relations entre Israël et l’Allemagne

Bien que les relations entre Israël et l’Allemagne n’ont pas débuté sous les meilleurs auspices, elles sont désormais cordiales.

En effet, les relations germano-israéliennes ont débuté lors de la Seconde guerre mondiale (1939-1945) par le génocide des Juifs d’Europe, plus communément appelé la Shoah, par le Troisième Reich. La Shoah, qui était menée par l’Allemagne nazie, a conduit à la mort d’environ 5 à 6 millions de Juifs, soit près de 40% des Juifs du monde.

De plus, lors de la guerre froide (1947-1991), l’Etat d’Israël ne souhaitait pas entretenir des relations diplomatiques avec la République Démocratique Allemande (RDA). En 1973, le pays israélien ira même jusqu’à émettre son opposition à l’entrée de la RDA au sein de l’Organisation des Nations unies (ONU). En contrepartie, la RDA affirmait ouvertement qu’elle soutenait le Front populaire de libération de la Palestine. Toutefois, elle arguait aussi du fait qu’Israël disposait d’un droit à l’existence.

Dans les années 1950, le premier ministre israélien, David Ben Gourion, le secrétaire général du Congrès juif mondial, Nahum Goldmann, ainsi que le chancelier de l’Allemagne de l’Ouest, Konrad Adenauer, ont entamé des négocations d’après-guerre relatives aux réparations. Les accords de réparations vont prendre du temps du fait de la sensibilité du dossier. En effet, ce dossier de réparations ne prenaient pas en considération les réparations envers les victimes du génocide. Les accords de réparations seront tout de même signés en 1952. Les relations entre Israël et l’Allemagne commençaient donc à s’améliorer.

De 1993 à 2007, l’Allemagne a versé plus de 3 milliards de marks à Israël en guise de réparation. Ces millards de marks ont principalement servi à réinstaller les réfugiés et pour réparer les dommages subis par les rescapés du génocide nazi de la Shoah. De plus, un autre prêt confidentiel de près de 645 millions de marks aurait également été versé à Israël pour pouvoir financer leur programme nucléaire.

Malgré toute cette aide allemande, et l’envie de se faire pardonner suite au désastre de la Seconde guerre mondiale, l’antisémitisme était toujours bien présent en Allemagne. Cette présence s’expliquait notamment par le fait que d’anciens responsables nazis étaient encore à la tête de certaines hautes fonctions du pays allemand.

Plus les années passaient et plus les allemands, comme le premier ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne (RFA) en Israël, Rolf Pauld, associaient les juifs avec l’argent et le pouvoir. En effet, Rolf Pauld estimait que l’Allemagne se trouvait dans l’obligation de soutenir Israël puisque le pays avait acquis une grande influence dans l’opinion publique. Par conséquent, les journaux allemands adoptaient régulièrement un point de vue pro-israélien afin de ne pas avoir d’ennui. Les relations entre Israël et l’Allemagne étaient donc controversées. 

Depuis son arrivée à la chancellerie le 22 novembre 2005, Angela Merkel a adopté une politique étrangère basée sur la coopération avec Israël. Toutefois, l’Allemagne a pourtant réalisé plusieurs déclarations qui critiquaient la politique menée par l’Etat israélien en Cisjordanie. D’ailleurs, en 2016, un document indiquant que l’Allemagne pourrait cesser de soutenir Israël avait même fuité.

Des relations diverses et variées entre Israël et l’Allemagne

Les relations entre Israël et l’Allemagne au niveau commercial

Les israéliens disposent de deux grands partenaires commerciaux : les Etats-Unis et l’Allemagne. Au niveau européen, l’Allemagne est le plus important partenaire commercial d’Israël. En effet, depuis l’Allemagne, l’Etat israélien importe des produits pour plus de 2 milliards de shekels par an. En revanche, dans le secteur du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, Israël est le quatrième plus important partenaire commercial de l’Allemagne.

Les relations entre l’Allemagne et Israël au niveau culturel

Au niveau culturel, les relations entre Israël et l’Allemagne sont très intéressantes pour les deux pays. En effet, il existe une véritable coopération, un réel échange, entre les facultés allemandes et israéliennes, notamment dans le domaine scientifique. Par conséquent, plusieurs programmes d’échanges entre les étudiants des deux pays ont régulièrement lieu. C’est plus de 2000 israéliens et plus de 4500 allemands qui participent chaque année à ces différents programmes.

Les relations entre Israël et l’Allemagne au niveau social

Depuis les années 1961, c’est plus de 3000 volontaires allemands qui ont été envoyés en Israël. Ces derniers ont pour objectif de se rendre en Israël durant plusieurs semaines afin de venir en aide aux hôpitaux ainsi qu’aux différents programmes de protection sociale.

Du fait de ces nombreux programmes d’aides, l’Etat israélien attache une particulière importance au jumelage des municipalités israéliennes avec des villes allemandes. A titre d’exemple, la ville israélienne d’Haïfa dispose d’un programme de jumelage avec 5 villes allemandes, tout comme la ville israélienne de Tel-Aviv-Jaffa. Ainsi, c’est plus de cent villes israéliennes qui sont jumelées avec différentes villes allemandes.

Les relations entre l’Allemagne et Israël au niveau militaire

Militairement parlant, les relations entre Israël et l’Allemagne ont débuté en 1956 au moment de la crise du canal de Suez. En effet, dans les années 1960, le pays allemand était le tout premier soutien de l’Etat israélien puisqu’il lui avait fourni divers matériel de guerre : artillerie lourde, avions, navires, hélicoptères, sous-marins… Tout ce soutien militaire aura d’ailleurs permis à Israël de sortir vainqueur de la guerre des Six jours en 1967.

De plus, les Etats-Unis avaient également militairement soutenu Israël en passant par l’intermédiaire de l’Allemagne. S’ils passaient par l’intermédiaire de l’Allemagne, c’est parce que les Etats-Unis souhaitaient garder cette aide confidentielle afin de ne pas détériorer leurs relations avec les pays arabes.

Des années 1959 à 1967, la République fédérale d’Allemagne (RFA) était, derrière les Etats-Unis, l’un des plus importants fournisseurs de matériel militaire mais également d’armes à Israël. En effet, l’Etat allemand et l’Etat israélien se sont beaucoup entraidés au niveau militaire. Par exemple, l’Allemagne dispose d’un missile antichar israélien alors qu’Israël dispose de plusieurs sous-marins de classe Dolphin. De plus, il a également été montré que les allemands et les israéliens avaient élaborés un système d’alerte nucléaire ensemble. Ce système, révélé en 2008, avait été baptisé « Opération Bluebird ».

En 2020, Benyamin Netanyahou, premier ministre israélien, a été soupçonné de corruption concernant la vente de plusieurs sous-marins et des bateaux militaires pour un montant total d’environ 2 millions de dollars entre l’Allemagne et Israël.