fbpx

Le salaire minimum en Israël

Table des matières

Le salaire minimum israélien a été réévalué en avril 2018, il est donc actuellement de 29.12 NIS de l’heure. Ce qui représente un salaire mensuel de 5300 NIS pour un temps plein de 42 heures par semaine. Ce salaire minimum concerne tous les travailleurs employés de plus de 18 ans. En dessous de 18 ans, c’est le salaire minimum progressif inférieur qui est appliqué.

Entre 1997 et 2018 le salaire minimum en Israël a augmenté de plus de 110%, avec une augmentation de plus de 25% entre 2015 et 2018. Il est donc au alentours de 30 shekels de l’heure. L’inflation, sur la même période a été de 51%.

En 2018, en Israël, le salaire moyen est de 10 867 NIS, et le revenu moyen par foyer en 2015 était de 13 829 NIS. La moitié des Israéliens gagnent moins de 8 000 NIS par mois et l’autre moité plus (salaire médiant).

Comme la plupart des pays de l’OCDE, il y a en Israël de grandes inégalités salariales qui ont été renforcées, ces dernières années, par la crise économique mondiale. Environ un tiers des israéliens ne gagnent que 29.12 shekels de l’heure, soit le salaire minimum.

En Israël, contraire à la France, la hausse du salaire minimum est plus ou équivalente à l’inflation et du salaire moyen, ce qui n’entraîne donc pas de baisse du pouvoir d’achat pour les ménages.

Aller au contenu principal