Lire une fiche de paie israélienne

La fiche de paie est riche de renseignements. Elle contient l’ensemble des droits des employés, il est donc primordiale de vérifier qu’elle ne contient pas d’erreurs.

Cette article s’appuieras sur une fiche de paie fictive contenant toutes informations que doit mentionner un tel document

La fiche de paie est riche de renseignements. Elle contient l’ensemble des droits des employés, il est donc primordiale de vérifier qu’elle ne contient pas d’erreurs.

Cette article s’appuieras sur une fiche de paie fictive contenant toutes informations que doit mentionner un tel document

  1. Le salaire

Il est présenté ici de manière globale mais il peut être horaire. Dans tous les cas, le montant de votre salaire horaire doit être mentionné. Ce chiffre ne comprend pas les heures supplémentaires, celles-ci faisant l’objet d’une ligne séparé selon le niveau d’heures supplémentaires (125%, 150% ect).

  1. Les transports

En Israël, l’employeur se doit de rembourser à ses employés une parti des frais de transports engagés pour se rendre chaque jour au travail. L’employé choisit s’il préfère recevoir une indemnité journalière de 25.20 NIS ou le prix d’une « hofshi hodshi », un abonnement mensuel pour les transport en commun. L’employeur doit verser cette somme à tous les employés même s’ils se rendent au travail en voiture ou en vélo. La seule exception concerne les employés vivant à moins de 500 mètres du lieu de travail.

  1. Les heures supplémentaires

Elles feront l’objet d’un article détaillé

  1. Autres frais

Tous les frais ou avantages financés par l’entreprise sur lesquels le salarié doit payer des impôts sur le revenu. Cela inclus les frais de téléphones, voiture de fonction, repas ect… Ces avantages sont signalés aux services des impôts mais les employés ne les paient pas. Pour être compté dans la fiche de paie, l’avantage doit être à usage personnel. Pour une voiture, par exemple, l’employé doit être autorisé à la ramener chez lui et à s’en servir lors de ses jours de repos.

Les bonus font également l’objet d’une ligne à part. A moins d’être des bonus fixes et non variable, ils ne sont pris en compte dans aucune cotisation à part les impôts sur le revenu.

  1. bis Les jours fériés

Ils n’apparaissent pas dans cet exemple mais les jours fériés et les jours d’élections (9 au total) doivent être rémunérés.

  1. Les cotisation obligatoires : Mass Briout, Bituah Leumi et Pensia

Le Mass Briout et le Bituah Leumi sont prélevés de la même façon que les impôts sur le revenus. Ils sont obligatoires pour tout salaire.

La pensia, ou la capitalisation pour la retraite est obligatoire en Israël depuis peu. La Pensia fait l’objet d’un article détaillé (Moti mets le lien vers l’article Tout savoir sur la pension de retraite en Israël).

  1. Services payés par l’employeur

Il s’agit du remboursement d’un services à la charge de l’employé qui a été payé par l’employeurs, par exemple des places de parking groupées, des accords avec des restaurants, prêt de l’employeur remboursé progressivement… Cette somme est donc prélevée sur votre salaire net.

  1. Congés payés

Apparaissent sur la fiche de paie le nombre de jours de congé utilisé et votre cumul mensuel.

Les congés payés font l’objet d’un article détaillé (Moti mets le lien vers l’article Les congés payés en lsraël).

  1. Les congés maladie

Idem. Les congés maladies feront prochainement l’objet d’un article détaillé.

  1. Le nombre de jours et d’heures travaillées

Ils sont souvent inscrits en haut de la fiche de paie, hors heures supplémentaires et peuvent s’avérer très pratique pour repérer d’éventuels oublis et/ou erreurs.

  1. Le nombre de Nekoudot Zikouy

C’est le nombre de réduction d’impôt dont chaque salarié à le droit et qui dépend de sa situation personnelle. Il fait souvent l’objet d’erreur et peut faire économiser plusieurs centaines de shekels par moi, il est donc important de vérifier s’il est correct.

  1. La pensia

Déjà mentionné dans le point numéro 5, la pensia se trouve en général au bas de la fiche de paie. Il est conseillé de vérifier le fond dans lequel on est inscrit ainsi que les frais courants.

Même avec l’informatisation des fiches de paie, il y a toujours de nombreuses erreurs. Il est donc vivement conseillé de vérifier les points essentiels mentionné dans cet article et pas seulement le nombre d’heures ou de jours de travail (où il y a en général peu d’erreur). Il est recommandé de vérifier notamment le nombre de nekoudot zikouy (point 10), le cumul de jour de congé et le nombre d’heures de vos jours de congé quand il est rémunéré (ce qui influe aussi sur les jours de maladie et les jours fériés).

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Interdiction de l'abbatage rituel en Pologne : un coup dur pour les communautés juives d'Europe

Le parlement polonais a approuvé une loi interdisant l’abattage rituel à des fins d’exportation initiée par le parti au pouvoir.…

Le gouvernement israélien a approuvé les restrictions de ce deuxième confinement

Le gouvernement a approuvé les directives qui s’appliqueront lors de ce nouveau confinement qui débute vendredi à 14h. Ces directives…

5 523 nouveaux cas de Coronavirus en 24h

Israël a effectué plus de 57 000 tests mardi et environ un sur dix s’est avéré positif. Deux jours avant…

13 personnes blessées par des tirs de roquettes dans le sud d’Israël

Pour le Hamas, « les accords de normalisation entre les Emirats Arabes Unis et Bahreïn et l’entité sioniste ne valent pas…

L’aéroport Ben Gourion reste ouvert et 50% du trafic des bus est maintenu

La police verbalisera ceux qui sortent de la zone de leur domicile. A la veille du second confinement en Israël,…

Nouveau confinement en Israël : le détail des restrictions

Ce nouveau confinement devrait durer trois semaines à compter du 18 septembre. Suite à l’annonce hier soir du Premier Ministre…

Mesures de lutte contre le Coronavirus : les dernières annonces du gouvernement israélien

Un second confinement de trois semaines débutera le 18 septembre. Le gouvernement israélien s’est réunis ce dimanche lors d’une réunion…