Les portefeuilles Bitcoin

Qu’est-ce qu’un portefeuille Bitcoin ?

Si vous vous intéressez aux cryptomonnaies, notamment aux Bitcoin, vous devez savoir qu’il vous faut absolument un portefeuille virtuel, ou wallet, pour les stocker, les protéger et les échanger. Sans portefeuille pour vos Bitcoins, il vous sera impossible de réellement en détenir et de pouvoir en acheter ou en dépenser comme vous le voulez. Votre portefeuille constitue un outil personnel pour stocker votre monnaie virtuelle : c’est l’intermédiaire entre vous et le réseau Bitcoin. Plus que les Bitcoin eux-mêmes, un portefeuille contient en fait vos clés privées, qui vous permettent ensuite de dépenser votre cryptomonnaie.
Il existe différentes catégories de wallets, utilisant des systèmes très différents. Ils ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

 

Les portefeuilles matériels (Hardware Wallets)

 

Les wallets matériels sont basés sur des supports physiques, et non virtuel. Bien que vos Bitcoin soient virtuel, les informations qui permettent d’y accéder peuvent très bien être transférées à un périphérique de stockage spécifique pour l’occasion. La spécificité de ces portefeuilles matériels est qu’ils peuvent être déconnectés à volonté de votre ordinateur et d’internet. Cela peut être une condition parfois contraignante à leur utilisation. Vous ne pourrez par exemple pas accéder à vos bitcoins si vous êtes en déplacement et que vous n’avez pas votre wallet avec vous.

Cependant, les portefeuilles matériels restent quand même le meilleur choix si on veut une réelle sécurité pour ses devises, sans être si contraignants. Le fait que vos bitcoins soient stockés hors-ligne les met à l’abris de tout piratage de votre ordinateur ou du site sur lequel vous auriez pu les stocker. Même en utilisant votre hardware wallet sur un ordinateur infecté, les clés prives restent hors-ligne et donc protégées, limitant ainsi grandement les risques de vol. Le seul moyen de voler vos bitcoins serait alors de voler physiquement votre wallet, qui peut de plus être protégé par un code pin : c’est difficile ! En cas de vol comme celui-là, ou en cas de perte, vous ne risquez pas de perdre vos cryptomonnaies. En effet, les codes, cryptés, sont stockés en ligne. Il vous est donc possible de récupérer vos devises avec un code de secours.

La question qui reste est celle du modèle de hardware wallet à acheter. Il existe plusieurs modèles et types de portefeuille matériel, chacun avec ses avantages et ses inconvénients. L’un des critères les plus importants est la présence d’un écran. Celui-ci peut vous donner des informations importantes sur le portefeuille, plus fiables que celles d’un ordinateur en raison de la quasi-impossibilité de pirater un portefeuille matériel. Accéder à ces données peut se révéler crucial.
Les trois portefeuilles matériels les plus populaires sont le Trezor, le KeepKey et le Ledger Nano S, tout trois dotés d’un écran. Le Trezor, lancé en 2014, a été le pionner des portefeuilles matériels pour Bitcoin. Facile d’utilisation et compact, c’est un bon choix pour un bon hardware wallet à 99€. Le KeepKey, lancé en 2015, offre des options de sécurité absentes chez ses concurrents, pour le prix de 99€. Enfin, le Ledger Nano S est le plus récent et le moins cher, avec un prix de seulement 79€.
Pour résumer, les hardware wallets ont deux avantages d’utilisation : ils sont très sûrs et ils sont simples d’utilisation, même pour des débutants. Ces avantages ont cependant un prix : avoir l’un de ces portefeuilles dématérialisés coûte cher, entre 80 et 100€. Ce prix n’est pas nécessairement justifié quand l’on détient seulement des petites quantités de bitcoins.
Les hot wallets

Les hot wallets sont des portefeuilles à bitcoins à la fois contenus dans des appareils, que ce soit téléphone, ordinateur ou tablette, et connectés à internet. Vos clés privées sont alors générées sur un système relié à internet et donc potentiellement vulnérable : les hot wallets comportent un risque.

La première catégorie de hot wallets est celle des porfeuilles Bitcoin en ligne. Ils vous permettent de stocker vos clés privées sur leurs serveurs, en les protégeant par un mot de passe pour y accéder. Ils sont susceptibles d’être piratés, mais présentent l’avantage d’être accessible partout, depuis n’importe quel appareil. On notera GreenAddress, un portefeuille en ligne sécurisé et compatible avec les hardware wallets. Le site est assez sûr, avec un système de confirmation 2FA, ou à « double signature, pour chaque transaction.

Vous pouvez également obtenir des portefeuilles bitcoin sous forme d’applications pour votre smartphone, qu’il s’agisse d’un Android ou d’un Apple. Un vaste choix d’applications-portefeuilles est maintenant proposé sur le Google Play Store et iTunes.
Wallets iOS :

– Airbitz est un Hot Wallet pour téléphone, très facile d’utilisation pour les débutants. On notera qu’il ne nécessite pas de sauvegarde manuelle de vos clés, tout étant automatisé.

– Breadwallet est probablement le meilleur portefeuille sur iPhone dans son ergonomie et sa facilité d’utilisation. De plus, il est Open Source : l’utilisateur a le contrôle total de ses clés.
Wallets Android :

Vous retrouverez également Breadwallet et Airbitz sur Android, avec les mêmes avantages d’utilisation que sur iOS. Cependant, il existe également d’autres alternatives intéressantes.

– GreenBits est la version Android du portefeuille en ligne GreenAddress, lui aussi à la fois sécurisé par le système à double signature et compatible avec les hardware wallets.

– Bitcoin Wallet est une autre alternative de portefeuille Android. Il a la particularité de se connecter directement au réseau Bitcoin, sans intermédiaire. Cela assure une plus grande sécurité pour l’utilisateur, avantage qui s’ajoute à une grande facilité d’utilisation, y compris pour les débutants.

Enfin, la dernière alternative pour le stockage de vos bitcoins est un portefeuille de bureau : c’est un logiciel que vous installez sur votre ordinateur et sur lequel vous stockez vos clés. Attention aux piratages ! Les portefeuilles de bureaux les plus populaires sont Bitcoin Core, fameux pour sa protection de la confidentialité des données, et Electrum, qui vous permettra de stocker des devises sur n’importe quel système d’exploitation avec une grande facilité d’utilisation.

Les banques à Bitcoin

Il est important de ne pas confondre les portefeuilles en ligne, où vous gérez vous-mêmes vos clés et vos devises, et des plateformes de stockage, d’échange et de trading comme Coinbase. Celles-ci sont particulièrement faciles d’utilisation et peuvent présenter de grands avantages, surtout si vous ne disposez pas de grandes quantités de devises. Cependant, le procédé de confier vos bitcoins à une organisation tiers comporte des risques : au lieu de stocker seulement vos clés comme sur un portefeuille en ligne, vous déposez votre argent entre les mains d’une entreprise, comme vous le feriez pour une banque. Cela comporte donc un double risque : que la structure dans laquelle vous avez placé votre capital vous arnaque ou bien qu’elle se fasse elle-même pirater et siphonner de toutes ses devises. Dans les deux cas, vous pouvez perdre tout votre investissement. Si les banques à Bitcoin ont leurs avantages, notamment pour l’échange facile, y compris avec d’autres devises, il faut donc être conscient de leurs risques. Conserver vous-même vos clés privées, c’est vous assurer que vous ne dépendez pas du bon vouloir et de la prudence d’un tiers.

Arnaques et vols

Qu’importe le type de portefeuille pour lequel vous optez, il vous faut retenir une simple chose :
Vos bitcoins ne seront pleinement protégés que si, et seulement si, la clé privée reste secrète, si elle a été générée d’une manière complétement sécurisée et surtout si vous êtes la seule personne à y avoir accès.
Plusieurs cas de vols à l’échelle massive émergent, notamment avec le piratage de deux plateformes de stockage de bitcoins, Bitfinex et Mt Gox, pour plus de 400 millions de dollars de bitcoins volés. Voilà un exemple du risque concret qui est pris lorsque l’on confie ses clés privées à un tiers à la fiabilité douteuse.

Trois règles de sureté doivent être respectées pour éviter de subir le même sort :

– Créer des sauvegardes de ses clés privées, pour éviter de définitivement les perdre en cas de vol, de perte, d’accident ou de défaillance technique. Pouvez-vous vous imaginer irrémédiablement perdre des milliers d’euros à cause d’un café renversé sur votre ordinateur ?

– Générer ses clés privées dans un environnement sûr, et donc hors-ligne.

– Crypter ses portefeuilles pour vous protéger des vols : si votre hardware wallet est volée mais que le voleur ne peut pas l’ouvrir et que vous avez fait des sauvegardes, vous n’aurez perdu que le prix du portefeuille, au lieu de tout.

De manière générale, la règle est claire quand il s’agit du bitcoin : on ne peut se fier qu’à soi-même. Le bitcoin comporte des risques de vol, et les législations ne sont pas encore au niveau de celles concernant l’argent réel. Cependant, avec une bonne connaissance de ces risques et des moyens d’y pallier, il est au final assez facile de sécuriser son pécule virtuel.

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Le ministère de la Santé s'inquiète du pic de contamination du Coronavirus juste avant Yom Kippour

Plus de 8 000 cas de coronavirus ont été dianostiqués en un jour. Le ministère de la Santé a exprimer…

Coronavirus : les experts pensent-ils que le confinement fonctionnera ?

Le confinement est un « désastre pour le pays et pour l’économie ». Un confinement total est la mort de l’économie et…

La police promet des contrôles stricts lors de ce nouveau confinement

Les forces de l’ordres ont dressé de nombreux check-point à travers le pays la semaine dernière. Néanmoins, beaucoup de travailleurs…

Le gouvernement a approuvé un confinement total qui commence vendredi

Les prières et les manifestations seront autorisées par groupe de 20 personnes en extérieur et à moins d’un kilomètres du…

Plan d'action en 20 étapes de Naftali Bennett pour endiguer la crise du coronavirus

Le score de Naftali Bennet ne cesse de grimper dans les récents sondages. Il a partagé sur Facebook ses 20…

Rapport : les manifestions ont entraîné un pic de contamination du Coronavirus

Les chercheurs se sont concentrés sur deux paramètres : la période estimé de l’augmentation du taux de contamination et l’augmentation…

Interdiction de l'abbatage rituel en Pologne : un coup dur pour les communautés juives d'Europe

Le parlement polonais a approuvé une loi interdisant l’abattage rituel à des fins d’exportation initiée par le parti au pouvoir.…