fbpx

Coronavirus : le gouvernement doit se réunir pour discuter de la réouverture graduelle de l’aéroport Ben Gourion

La ministre de l’Alyah et de l’Intégration Pnina Tamani Shata a déclaré que les droits fondamentaux des Israéliens étaient bafoués et que beaucoup devenaient des réfugiers dans d’autres pays, et ce contre leur gré.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou va organiser une réunion ce mardi pour discuter de la fermeture de l’aéroport Ben Gourion et trouver comment le réouvrir afin de permettre aux Israéliens d’entrer et de sortir du pays.

La réunion se concentrera sur le cas des Israéliens se trouvant actuellement à l’étranger et souhaitant se rendre en Israël pour les élections du 23 mars.

La décision concernant l’aéroport interviendra après que le gouvernement ait décidé lundi de passer à la phase suivante du plan de sortie des restrictions dimanche prochain, en réouvrant les restaurants, les cafés, les lieux de réception et les classes du secondaire.

A partir de la semaine prochaine, les cafés et les restaurants acceuilleront les détenteurs du passeport vert en intérieur et en extérieur, alors que ceux qui ne sont pas vaccinés devront obligatoirement s’installer à l’extérieur. De plus, les lieux de réception pourront également reprendre leurs activités selon les modalités du passeport vert. Les hôtels pourront également rouvrir pleinement pour ceux qui ont complété le cycle vaccinal. Le passeport vert permettra aussi d’assister à des conférences.

Lors de la réunion de lundi, Netanyahou a exprimé la crainte que si le gouvernement décide d’autoriser les Israéliens à entrer dans le pays pour les élections, de nombreux “auto-stoppeurs” vont tenter d’entrer eux aussi dans le pays et potentiellement propager le virus. Israël se bat actuellement contre l’augmentation du taux de reproduction “R” constaté ces derniers jours. Il a atteint 1 lundi.

Le taux R mesure la capacité de transmission du virus, indiquand combien d’autres personnes chaque porteur du virus infecte. Ce chiffre a augmenté partout en Israël ces derniers jours, mais il est particulièrement élévé chez les Arabes israéliens. Il a atteint dans cette population 1.12.

La ministre de l’Alyah et de l’Intégration Pnina Tamano Shata a dit aux ministres que les élections à venir ne sont pas la seule raison pour laquelle les Israéliens doivent être autorisés à rentrer au pays, et que “les droits fondamentaux des Israéliens étaient bafoués et que beaucoup devenaient des réfugiers dans d’autres pays, et ce contre leur gré”.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Sarah cattan. Théâtre de boulevard

Eprouvant. Alors qu’on aimerait,  a minima, ne pas s’en mêler et laisser tout ce beau monde disputer entre eux, impossible…

Maxime Tandonnet: Macron n’est pas de droite, pourquoi les LR s’allieraient-ils avec lui?

TRIBUNE – Le chef de l’Etat a mené une politique marquée à gauche, si l’on écarte les préjugés pour examiner…

Maria Zuppello. L’Iran a infiltré et corrompu la politique latino-américaine

OPINION Le président iranien Ebrahim Raisi serre la main du président vénézuélien Nicolas Maduro lors d’une cérémonie de bienvenue, à…

Poutine estime que son torse nu est plus beau que celui des politiciens européens

Infos Israel News actualités : Le président de la Russie n’a pas manqué de protéger son torse et a répondu…

Jacques Neuburger. Au nom de ma mère et de tant d’autres femmes

Élisabeth Borne, Yaël Braun-Pivet et Aurore Bergé (AFP) Femmes ministres, premier ministre ou présidentes de l’assemblée. Ma mère, la pauvre,…

Jérôme Enez-Vriad. Un mur à Jérusalem הכותל המערבי

On peut s’engager pour ou contre un gouvernement, pour ou contre ses dirigeants, pour ou contre sa politique intérieure et…

Le président mexicain qualifie un commentateur juif d' »hitlérien »

Infos Israel News actualités : Anders Manuel Lopez Obrador a fait sensation dans le pays et au sein de la…