fbpx

Coronavirus : le gouvernement doit se réunir pour discuter de la réouverture graduelle de l’aéroport Ben Gourion

La ministre de l’Alyah et de l’Intégration Pnina Tamani Shata a déclaré que les droits fondamentaux des Israéliens étaient bafoués et que beaucoup devenaient des réfugiers dans d’autres pays, et ce contre leur gré.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou va organiser une réunion ce mardi pour discuter de la fermeture de l’aéroport Ben Gourion et trouver comment le réouvrir afin de permettre aux Israéliens d’entrer et de sortir du pays.

La réunion se concentrera sur le cas des Israéliens se trouvant actuellement à l’étranger et souhaitant se rendre en Israël pour les élections du 23 mars.

La décision concernant l’aéroport interviendra après que le gouvernement ait décidé lundi de passer à la phase suivante du plan de sortie des restrictions dimanche prochain, en réouvrant les restaurants, les cafés, les lieux de réception et les classes du secondaire.

A partir de la semaine prochaine, les cafés et les restaurants acceuilleront les détenteurs du passeport vert en intérieur et en extérieur, alors que ceux qui ne sont pas vaccinés devront obligatoirement s’installer à l’extérieur. De plus, les lieux de réception pourront également reprendre leurs activités selon les modalités du passeport vert. Les hôtels pourront également rouvrir pleinement pour ceux qui ont complété le cycle vaccinal. Le passeport vert permettra aussi d’assister à des conférences.

Lors de la réunion de lundi, Netanyahou a exprimé la crainte que si le gouvernement décide d’autoriser les Israéliens à entrer dans le pays pour les élections, de nombreux « auto-stoppeurs » vont tenter d’entrer eux aussi dans le pays et potentiellement propager le virus. Israël se bat actuellement contre l’augmentation du taux de reproduction « R » constaté ces derniers jours. Il a atteint 1 lundi.

Le taux R mesure la capacité de transmission du virus, indiquand combien d’autres personnes chaque porteur du virus infecte. Ce chiffre a augmenté partout en Israël ces derniers jours, mais il est particulièrement élévé chez les Arabes israéliens. Il a atteint dans cette population 1.12.

La ministre de l’Alyah et de l’Intégration Pnina Tamano Shata a dit aux ministres que les élections à venir ne sont pas la seule raison pour laquelle les Israéliens doivent être autorisés à rentrer au pays, et que « les droits fondamentaux des Israéliens étaient bafoués et que beaucoup devenaient des réfugiers dans d’autres pays, et ce contre leur gré ».

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Préparation pour le défilé du drapeau à Jérusalem ; Tsahal se prépare à l'éventualité d'une escalade

Dans l’ombre des menaces du Hamas et lorsque le bureau du Premier ministre remanie gouvernement, la parade des drapeaux commence.…

Les ultra-orthodoxes s'habituent à l'opposition

Le parti Shas et le parti judaïsme de la Torah s’adaptent à une réalité qu’ils ont déjà oubliée – le…

Bennett et les ministres ont été photographiés à la Maison du Président, le Premier ministre a visité la tombe de son ami, feu le lieutenant-colonel Emanuel Moreno

Le 36e gouvernement, après 12 ans : le premier ministre Naftali Bennett, le vice-premier ministre Yair Lapid, dont le président…

Pologne : "le Juif à la pièce d'argent", un porte-bonheur qui fait débat

Jeudi, le quotidien polonais Gazeta Wyborcza a rapporté les paroles du conseiller municipal chargé des affaires Culturelles Robert Piaskowski qui…

Neuf pistolets, une Kalachnikov et un M16 : Tsahal et les forces de police déjouent une vente d'armes dans le nord de la vallée du Jourdain

Lors d’une opération conjointe, les combattants ont déjoué un marché d’armes dans la zone nord de la brigade « Vallée et…

Reportage : Trump, Netanyahu et Ben Salman ont œuvré pour affaiblir le statut du roi de Jordanie

Le Washington Post a rapporté que derrière l’arrestation de l’ancien régent il y a deux mois, il y a des…

L'État cessera de financer les dépenses de Netanyahu à Balfour demain - sera-t-il obligé de payer des impôts sur le séjour prolongé à la résidence du Premier ministre ?

Selon un avis formulé par le conseiller juridique du Cabinet du Premier ministre, l’Etat cessera de financer les dépenses après…
Aller au contenu principal