fbpx

Israël donnera près de 100 000 doses de vaccins à 15 pays

Un rapport indique que la liste des états bénéficiaires n’est pas encore terminée, elle devrait inclure l’Italie et la Chad. Certains ministres ont déclaré qu’ils n’étaient pas informés du projet d’échange de vaccin dans le cadre des relations diplomatiques.

Israël devrait donner des dizaines de milliers de doses de vaccins contre le coronavirus en échange de soutient diplomatique.

Près de 100 000 doses au total vont être données à d’autres pays.

La liste des pays bénéficaires n’est pas encore terminée, mais selon certains rapports, elle incluerait l’Italie et le Chad, et d’autres pays d’Afrique qui ont repris les relations diplomatiques avec Israël. La République Tchèque, le Guatemala, le Honduras et la Hongrie, qui ont ouvert des missons diplomatiques à Jérusalem ou se sont engagés à le faire, devraient également recevoir des doses de vaccins.

Ces doses devraient venir du stock de vaccin qu’Israël a acheté à Moderna.

Cette information a été publiée mardi, Israël propose des doses de vaccins à différents pays en échange d’un soutient dipomatique, et devrait envoyer des milliers de doses à l’Autorité Palestinenne à destination des personnels soignants.

Le bureau du Premier ministre a confirmé qu’il envoyait des milliers de doses à l’Autorité Palestinienne, et à d’autres pays, sans en dire plus.

D’après une déclaration du Bureau du Premier ministre, Israël a été contacté par de nombreux pays qui souhaitent des vaccins. La déclaration n’a pas mentionné le nom des pays ou le type de vaccins qui vont être donnés. Elle disait simplement que des doses allaient être envoyer à Ramallah, au siège du gouvernement de l’Autorité Palestinienne en Judée-Samarie.

Certains ministres n’étaient pas au courant de ces projets, qui ont été initiés par le Premier ministre Benyamin Netanyahou.

“Le fait que Netanyahou fasse du trafic avec les vaccins des citoyens israéliens, qui ont été payé avec l’argent des contribuables, sans responsabilité, montre qu’il pense diriger une monarchie et non un Etat” a twetté le ministre de la Défense Benny Gantz.

Il a ajouté que “un processus pareil demande des discussions des accords. Seul un besoin sécuritaire, diplomatique ou médical pourrait justifier ce genre de processus et Netanyahu doit le présenter au publique, ou au minimum obtenir l’appropation des assemblées compétentes”.

Le ministre des Finances Israel Katz, un membre du Likoud, le parti de Netanyahu, a également déclaré qu’il n’était pas au courant d’un projet de don des vaccins à différents pays en échange de soutient diplomatique.

“Je signe les chèques et je n’ai rien signé concernant un projet pareil” a déclaré Katz à la radio de l’armée.

Dimanche, la radio a tout d’abord rapporté que Netanyahu était intéressé par l’échange de vaccins contre un soutient diplomatique. Lors de conversation avec certaines sources au gouvernement, il apparait que Netanyahou aurait évoqué la possibilité de donner des doses de vaccins à certains pays dont les noms n’ont pas été mentionnés, dans un effort pour améliorer les relations diplomatiques d’Israël avec le reste du monde.

Le ministre des Affaires Etrangères aurait dit que le surplus de vaccin ne serait donné à d’autres pays qu’après qu’Israël ait terminé la vaccination de sa population.

Ce projet de Netanyahou de donner des vaccins pour améliorer les relations diplomatiques, intervient après qu’Israël ait accepté d’acheter un nombre inconnu de doses du vaccin russe Spoutnik V pour la Syrie, conformément à l’accord de rapatriement d’une Israélienne qui a été retennue par le régime syrien après qu’elle ait traversé la fontière il y a deux semaines.

Mardi, Netanyahou a discuté avec le PDG de Pfizer concernant l’acquisition de nouvelles doses du vaccin, alors que certains rapports suggèrent qu’il pourrait y avoir une pénurie.

“Nous nous sommes mis d’accord pour qu’il y ait un acheminement continue de vaccins Pfizer sans aucune pénurie, ni interruption, ni pause. Allez vous faire vacciner. Nous recevons également de plus en plus de vaccins Moderna. Allez vous faire vacciner” a déclaré Netanyahou dans un communiqué émanant de son bureau.

Le Premier ministre a également été cité par la radio de l’Armée en disant qu’Israël négociait l’achat de millions de doses de vaccins contre le coronavirus, au cas où il faudrait des piqûres de rappel dans six mois.

La campagne de vaccination en Israël est loin devant les autres pays Plus de 4.5 millions d’Israéliens, soit 50% de la population totale du pays, ont reçu la première dose du vaccin, ont montré mardi les données du ministère de la Santé. Plus de 3 millions d’Israéliens ont reçu les deux doses.

Le Premier ministre a été personnellement impliqué dans la négotiation des accords pour garantir au pays l’approvisionnement de milliers de doses du vaccin Pfizer-BioNTech, ce qui a accéleré le rythme de la vaccination. Le gouvernement souhaite vacciner toute la population de plus de 16 ans d’ici fin mars.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Où va la classe politique israélienne? Daniel Haik

Pourquoi les commémorations de l’assassinat d’Itzhak Rabin ne parviennent pas a rassembler la Nation… 26 ans ont passé depuis cette…

L’un des fils de Mireille Knoll : « Il n’y a plus d’avenir pour les Juifs en Europe »

Alors que s’ouvre ce mardi le procès des assassins de Murielle Knoll, l’un de ses fils, Daniel, s’est montré très…

L’étonnante métamorphose idéologique du rav Dov Halbertahl

Un personnage atypique et inattendu était présent à la cérémonie marquant le 31e  anniversaire de l’assassinat du rav Meïr Kahana…

Israël attaque des installations de collecte de renseignements du Hezbollah dans le Golan syrien

Hier soir, vers 01h20, des hélicoptères Apache de l’Air Force dans la région de Khan Rabbit dans le district de…

Les chaînes françaises sur HOT bientôt payantes ?

Hausse des tarifs sur HOT : L’entreprise a commencé à facturer le visionnage de trois chaînes en français. Ce sont…

COP26. Plus de 200 israéliens à Glasgow pour des discussions sur le climat.

Une délégation de 120 personnes issues de la Knesset, des ministères, de la société civile, du monde universitaire, du secteur…

« Blue Flag », gigantesque exercice aérien international dans les cieux d’Israël

Pour la cinquième fois en dix ans, et cette année dans une ampleur jamais vue, un gigantesque exercice aérien a…