fbpx

Le confinement est étendu jusqu’à dimanche

Une décision initiale, à laquelle Bleu et Blanc était opposé a été déclarée invalide par le Procureur Général Mendelblit, ce qui a conduit Netanyahou à accuser Gantz de “condamner de nombreux citoyens à une mort atroce”, un compromis a par la suite été trouvé.

Le cabinet a pris la décision tôt ce vendredi matin de prolonger le confinement national jusqu’à 7 heures dimanche matin. Cette décision fait suite à une nuit chaotique qui a vu la décision initiale de prolonger le confinement invalidée par le procureur général et de violents échanges entre le Premier ministre Benyamin Netanyahou et le ministre de la Défense Benny Gantz.

Cette décision a été prise alors que le bilan en Israël s’élève à 5 000 morts du coronavirus depuis le début de la pandémie

D’après le compromis apprové à l’unanimité très tôt ce matin, le confinement sera étendu jusqu’à dimanche matin. La limite d’un kilomètre autour du domicile pour les sorties non essentielles sera levée.

Les entreprises ne recevant pas de public pourront réouvrir ce dimanche. Les restaurants pourront à nouveau proposer de la nourriture à emporter et les services individuels, comme les coiffeurs ou les salons de beauté.

Les parcs nationnaux vont également réouvrir et les locations de vacances pourront acceuillir des familles vivant sous le même toit.

Aucun accord n’a été trouvé concernant la réouverture des crèches. Un communiqué du gouvernement a prévenu que cette décision serait prise à la suite d’une discussion séparée entre les ministères de la Santé et de l’Education.

Netanyahu a salué le compromis, en disant qu’il n’y avait que des changements mineurs par rapport à la proposition initiale du ministère de la Santé. Il a appelé le public à continuer de prendre des précautions et à se faire vacciner.

“Comme de plus en plus de gens se font vacciner, surtout les plus de 50 ans, nous pourrons graduellement, prudemment et de manière responsable réouvrir l’économie”, a-t-il déclaré.

Cette accord fait suite à une réunion dramatique lors de laquelle le procureur général Avichai Mandelblit a invalidé le premier vote visant à poursuivre le confinement jusqu’à dimanche soir, car selon les termes de l’accord de la coalition la décision devait être prise à l’unanimité.

Cet arbitrage rendue jeudi après minuit faisait suite à une réunion du gouvernement particulièrement tendue lors de laquelle Gantez et ses ministres du parti Bleu et Blanc ont refusé de prolonger le confinement.

Netanyahu et Gantz se sont mutellement accusés de jouer avec la vie des Israéliens pour des motivations politiques liées aux élections de mars. La tourmante a débuté quelques minutes après que le ministère de la Santé ait publié des chiffres indiquant que le bilan des victimes de la pandémie avait dépassé les 5 000 morts.

Mandelblit a expliqué qu’il n’empêchait pas une extension du confinement, mais qu’il faisait appliqué une loi découlant de l’accord entre Netanyahu et Gantz.

Gantz et ses ministres du parti Bleu et Blanc se sont opposés à la décision de prolonger le confinement, qui devait se terminer ce vendredi à 7 heures du matin, s’il n’y avait pas un plan de sorti du confinement clair à présenter au public. Mais Netanyahu et le ministre de la Santé étaient beaucoup plus hésitants à déclaré quoi que ce soit.

Netanyahu a appelé à voter le prolongement du confinement jusqu’à dimanche à minuit, en disant que le cabinet se réunirait à nouveau dimanche pour réévaluer la situation afin de mettre au point un plan de sortie du confinement, qui commence sa cinquième semaine.

Mais Bleu et Blanc a voté contre et a fait appel à Mandelblit, qui a annulé le vote. Netanyahu, furieux, a accusé Gantz et Mandelblit de collusion.

Gantz “veut le taux de morbidité le plus grave possible avant les élections” a accusé Netanyahou. “Vous condamnez de nombreux Israéliens à une mort attroce”.

Gantz a riposté : “ne commencez pas avec vos histoire et n’essayez pas de m’apprendre la valeur de la vie”.

Après le vote, Netanyahu a fustigé les ministres de Bleu et Blanc.

“Vous apportez la mort aux gens”, a dit Netanyahu. “Il est clair que pour vous c’est un exercice politique. Vous avez la responsabilité de la vie des gens entre vos mains.”

L’assistant de Mandelblit Ran Nizri a pressé les ministres de trouver un accord. “Ne nous ammenez pas au chaos”, a-t-il dit.

Quelques minutes avant le vote, le ministère de la Santé a annonce qu’Israël avait atteint la barre des 5 000 morts.

Les chiffres du ministère ont motré qu’il y avait 1 040 personnes dans un état grave, et 7 439 nouveaux cas mercredi. Israël peine à réduire le nombre de cas de coronavirus, et ceci malgré les progrès de la campagne de vaccination.

Jeudi soir, 3 369 379 personnes avaient reçu au moins une dose de vaccin et 1 965 657 d’entre eux avaient reçu les deux doses.

Alors que le confinement devait se terminer ce matin à 7 heures, Gantz a demandé lors de la réunion que le cabinet autorise l’économie à commencer sa réouverture vendredi, alors que les responsables du ministère de la Santé demandaient que le confinement soit prolongé jusqu’à dimanche à minuit, puis que le confinement soit allégé petit à petit en trois phases différentes.

Le plan du ministère s’est heurté à la résistance de Ran Balicer, le directeur de l’équipe de conseil national composé d’experts qui conseillent le gouvernements sur les questions liées à la lutte contre le coronavirus.

Il a déclaré que trop d’Israéliens ne respectent pas le confinement en place et que le pays ne parviendrait pas à remplir les objectifs pour entrer dans la seconde phase du plan de réouverture de l’économie. Balicer a proposé de terminer le confinement vendredi à minuit, disant que le seul moyen efficace pour lutter contre le virus était de promouvoir la vaccination.

Les algrades se sont succéder lors de la réunion, Gantz reprochant à Netanyahu de repousser cette réunion plusieurs fois alors qu’elle aurait du avoir lieu lundi.

Le président de Bleu et Blanc se plaignait que le secrétaire du cabinet Tzachi Braverman n’ai pas tenu les ministres au courant et qu’ils n’aient donc pas pu en discuter lors de la réunion. Le Premier ministre a rétorqué que Gantz tentait de fabriquer des titres et qu’il était motivé par des maneuvres politiques de bas étage.

“Quand il n’y a pas d’autre choix, il faut fermer les choses, mais quand on peut, on doit ouvrir. Je pense qu’il est possible et nécessaire d’ouvrir”, a déclaré Gantz. “Les confinements ne sont plus un plan de travail et une solution efficaces.”

Le ministre de la Défense a dit que le gouvernement devait immédiatement abroger l’interdiction de se rendre à plus de 1km autour de son domicile pour les sorties non essentielles. Il a également demandé la réouverture des services individuels et d’autres étapes limitées. Gantz a déclaré que la semaine prochaine, les écoles devrait commencer à rouvrir, de même que les entreprises adhérant aux régulations corona.

Pour leurs parts, les responsables du ministère de la Santé ont recommandé de de réouvrir les crèches, les deux premiers niveaux de primaire et les deux derniers de lycée dans les villes à faible taux d’infection.

Mercredi, 53% des enseignants avaient reçu la première dose du vaccin, et 27% les deux doses, et ceux malgré que la priorité leur ait été donnée.

Les expert recommandent d’ouvrir les crèches et les deux premières années de primaire dans les zones a faible taux d’infection. Les deux dernières années de lycée devraient également reprendre, mais uniquement si les élèves sont vaccinés.

Ils recommendent de maintenir les écoles fermées dans les villes à fort taux d’infection.

Cependant, si le gouvernement choisi de rouvrir certaines classes la semaine prochaine, uniquement dans les villes à faible taux d’infection, comme prévu par le plan du ministère de la Santé, la plupart des maires ne le feront pas, d’après des données rendues publiques mercredi.

Au début de la réunion, les ministres ont approuvé la proposition de doubler le montant des amendes pour ceux qui ne respectent pas le confinement. 

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Yael a perdu la bague qu'elle a reçue de son mari qui a été tué dans une attaque terroriste, un Palestinien a cherché et l'a trouvée

Même après que son mari, le rabbin Raziel Shevach, a été tué dans une attaque terroriste en 2018, Yael n’a…

Yair Netanyahu : C'est la vraie raison pour laquelle mon père a été persécuté par le bureau du procureur de l'État et les médias

Le fils de l’ancien Premier ministre a expliqué à la radio Gali Israel ce qui devait arriver pour que son…

La police enquête sur un soupçon d'installation d'un jacuzzi financée par l'État dans la maison de Netanyahu

Selon une publication dans News 12, un jacuzzi d’une valeur de 50 000 shekels aurait été acheté pour une maison…

Ministre du Logement : « Vous prévoyez de baisser les prix des logements ? Cela ne durera qu'un an ou deux »

Le ministre Zeev Elkin a fait référence dans une interview au studio Ynet à une déclaration qu’il a faite lors…

Nous en avons décidé autrement

Une chronique spéciale et conjointe pour le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid et le ministre des Affaires étrangères des…

Prof. Blitzer : « S'il n'y a pas de réduction de la morbidité d'ici une semaine, nous recommandons de rétablir le passeport vert »

Le président du cabinet national d’experts pour faire face au corona, le professeur Ran Blitzer, a commenté ce matin l’augmentation…

Le plus grand de tous les temps : rencontrez la délégation israélienne à Tokyo

Environ 90 athlètes de 18 industries différentes monteront à bord du vol pour le Japon et tenteront d’apporter des médailles…