fbpx

Le rythme de vaccination ralentit alors que les cliniques peinent à attirer du monde

Certaines compagnies de soins de santé proposent la vaccination à tout le monde pour éviter de gaspiller des vaccins. Le confinement pourrait être à nouveau étendu. Le taux de chômage est monté à 16.7%.

Le rythme de vaccination en Israël semble ralentir, les fournisseurs de soin de santé trouvent de plus en plus difficile de trouver des gens désireux de se faire vacciner, et au moins l’une des compagnies a dû jeter des vaccins périmés, d’après un rapport rendu public lundi.

Le fournisseur de soins de santé Clait a dû jeter près de 1 000 doses de vaccins périmées ces derniers jours, après qu’il n’y ait pas eu assez de personnes à venir se faire vacciner. Le vaccin Pfizer doit être utilisé rapidement après avoir été sorti du congélateur.

Ces derniers jours, Clalit et Meuhedet ont envoyé un message à tous leurs clients des zones ayant un surplus de vaccins pour que même ceux ne faisant pas partie des groupes d’âge approuvés par le gouvernement aillent se faire vacciner. Le gouvernement approuve actuellement la vaccination pour les plus de 35 ans et pour les lycéens de 16 à 18 ans.

Le ministère de la Santé a déclaré lundi soir que 87 000 personnes avaient été vaccinées en 24h, alors que les semaines précédentes la moyenne journalière s’élevait à 150 000 personnes vaccinées par jour.

La baisse d’enthousiasme des Israéliens pour la vaccination intervient alors que les stocks du pays sont pleins et que beaucoup d’autres pays, y compris en Europe, peinent à trouver des vaccins pour leur population.

Un responsable de Clalit à déclarer à nos confrères de Channel 12, « avant, nous manquions de vaccins, aujourd’hui nous manquons de personnes à vacciner ».

Kalanit Kay, qui dirige une campagne de vaccination pour Clalit a déclaré « ces derniers jours, nous avons observé une ralentissement de la vaccination, il y a moins de personnes qui viennent pour recevoir leur première dose. »

« Nous avons envoyé des messages sur Facebook et par SMS, à tous ceux qui vivent dans la zone, tous ceux qui veulent se faire vacciner, venez plus tôt et recever le vacciné », a-t-elle déclaré. Cet appel a amené beaucoup de jeunes à se faire vacciner.

Un autre responsable de Clalit à déclaré à nos confrères de Channel 12 « malheureusement, nous ne voyons plus autant de personnes que nous voyions avant. Nous observons une baisse dramatique du taux de vaccination. »

La campagne de vaccination devrait s’ouvrir à tous les âges cette semaine ou la semaine prochaine dans tout le pays.

Le taux de vaccination des plus de 60 ans a baissé car beaucoup de personnes appartenant à ce groupe d’âge ont déjà été vaccinées.

Dans un effort pour augmenter la coopération du public à se faire vacciner, un maire à prévenu lundi que sa ville refuserait les services municipaux aux résidents qui ne sont pas vaccinés.

Le maire de Lod, Yair Revivo a déclaré lors d’un live sur Facebook qu’il mettrait en place des « sanctions » contre ceux qui ne se feraient pas vacciner, y compris l’interdictions de faire des courses ou de se rendre dans des institutions éducatives.

Les projets de Revivo semblent néanmoins illégaux.

3.1 millions d’Israéliens ont reçu leur première dose de vaccin et 1.8 millions ont reçu leur seconde dose. Le taux de vaccination reste beaucoup plus bas parmi les Arabes israéliens et les communautés ultra-orthodoxes que dans le reste de la population.

Le ministre de la Santé a rapporté lundi des données concernant les effets secondaires mineurs de la deuxième dose du vaccin.

L’effet secondaire le plus commun était la « faiblesse générale », observée chez 458 sujets sur un million. Le deuxième effet secondaire le plus commun était des maux de tête, de la fièvre, des douleurs musculaires et articulaires. Aucun effets secondaires graves ou mettant la vie en danger n’a été rapporté.

Jusqu’à présent, Israël est le premier pays au monde pour la vaccination par capita.

Malgré le nombre relativement élevé de personnes vaccinées et des semaines de confinement, le virus continue de se propager, majoritairement à cause des nouvelles mutations plus infectieuses, et le pays reste en confinement.

Tôt lundi matin, les ministres ont voté une extension du confinement national, en vigeur depuis 4 semaines, et qui s’étendra jusqu’à vendredi matin à 7 heures. L’aéroport Ben Gourion restera fermé jusqu’à dimanche.

El Al a déclaré lundi que tous ces vols commerciaux étaient annulés jusqu’à samedi suite à l’order du gourvernement de fermer l’aéroport. Les avions cargo et les avions transportants les vaccins continueront comme d’habitude. La compagnie tente d’organiser un vol de « secours » pour les citoyens israéliens coincés à New York.

Le ministre adjoint à la Santé Yoav Kisch (Likud) a signalé lundi que le gouvernement pourrait prolongé le confinement après vendredi.

« Si on ne voit pas une baisse du nombre de cas graves, il est possible que nous demandions une extension du confinement après vendredi » a déclaré Kisch à nos confrères de Channel 13.

Les ministres doivent se réunir mercredi après-midi à 14 heures pour discuter des termes du confinement. Netanyahu devrait soutenir le prolongement du confinement. Cependant,  Bleu et Blanc devraient s’opposer au prolongement du confinement.

Des affrontements féroces ont eu lieu lors de la réunion du cabinet entre le Premier ministre Benyamin Netanyahou et le ministre de la Défense Benny Gantz, qui souhaitait assouplir les restrictions jeudi. Des responsables du ministère de la Santé sont également opposés à Gantz, et souhaitent un confinement plus long.

D’après nos confrères de Channel 12 News, les algrades entre les deux parties se sont transformées en joute verbale, avec le ministre de la Santé Yuli Edelstein soutenant Netanyahu contre Gantz.

Un témoin de l’altercation a raconté à nos confrères de Channel 12 que c’était un « bazar turc ». Un autre professionnel qui a participé a la réunion a dit que les deux camps semblaient motivés par des intérêts politiques, alors que le pays se prépare aux élections du 23 mars.

« Depuis le début de la crise, il n’y avait pas eut de réunion comme ça », a déclaré le responsable. « Ce que nous avons vu hier était un signe de ce qu’il va se passer dans les deux prochains mois. Ca va être horrible ».

Les discussions de dimanche soir concernant le confinement ont eu lieu après deux enterrements qui ont réunis plusieurs milliers d’ultra-orthodoxes à Jérusalem, en violation avec les mesures de confinement. Ces événements ont entrainé un scandale au sein de la classe politique, du public et des chefs d’entreprise, qui ont vu leur vie décimée par les confinements. Les violations des consignes du confinement ont été observées partout à travers le pays, dans toutes les communautés, mais semblent être particulièrement importantes au sein de la société ultra-orthodoxe.

Dimanche, la Knesset a également adopté une loi renforçant la mise en application du confinement en doublant le montant des amendes pour les contrevenants Gantz et son parti ont demandé que cette mesure soit accepté avant la réunion pour le prolongement du confinement, créant des tensions entre les alliés ultra-orthodoxes de Netanyahu dans la coalition au pouvoir.

Netanyahu serait en train de mettre au point un plan de sortie du confinement. La proposition prévoit l’ouverture des écoles dans les zones à faible taux d’infection. Dans les zones fortement touchées par le virus, seuls les crèches et les deux dernières années du lycée ouvriraient.

Dans un premier temps, certains commerces pourraient rouvrir, et peut-être les magasins de rues. Les centres commerciaux resteraient fermés. Le gouvernement devrait donner son feu vert à un programme pilote autorisant les événements culturels pour les personnes vaccinées.

Sharon Alroy-Preis, l’un des principaux responsables de la Santé, a déclaré lundi qu’Israël devait rouvrir « prudemment » l’économie et les écoles après la fin du confinement.

Elle a déclaré à nos confrères de Channel 12 que les écoles des zones à fort taux d’infection resteraient fermées dans un premier temps et que le taux d’infection chez les enfants restent élevé à cause de la mutation britannique.

Un groupe de professionel de santé appelé le Conseil de l’Urgence Publique pour la crise du Coronavirus, qui a été créé en décembre et a principalement milité contre les confinements, a déclaré lundi que le confinement était inefficace et dangereux, en particulier pour les enfants.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Opinion : l'image d'Israël en France

La majorité de la population française semble avoir une méfiance naturelle envers Israël. A chaque nouveau regain du so called…

Une catastrophe sans précédent dans les festivités de Meron: au moins 44 personnes ont été piétinées à mort et plus d'une centaine ont été blessées.

Une catastrophe sans précédent dans les festivités de la hilula a Har Meron: au moins 44 personnes ont été piétinées…

Apple Pay sera lancé en Israël la semaine prochaine

Pour la première fois, les propriétaires d’iPhone pourront payer en Israël à l’aide d’un portefeuille numérique.Le service de paiement mobile…

Un missile syrien atterrit près du réacteur nucléaire de Dimona, l'interception a échoué

Le SA-5 a été tiré depuis la Syrie jusqu’au Néguev, c’est l’attaque ayant la plus longue portée jamais menée par…

Israël autorisera les groupes de touristes à entrer pour la première fois depuis le début de la pandémie, à partir du 23 mai

«Il est temps que l’avantage unique d’Israël en tant que pays sûr et sain commence à contribuer» à la reprise…

Les 5 plus belles plages d’Israël

L’État hébreux possède un immense littoral, avec une immense diversité. Israël est bordé par quatre mers différentes. Sur la côte…
Aller au contenu principal