fbpx

sam' 20 Juil' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Malka Leifer, accusée d’abus sexuels, a été extradée vers l’Australie

Une ancienne enseignante accusée d’avoir abusé sexuellement de plusieurs de ses élèves dans une école juive de Melbourne, fait face à 74 chefs d’accusation dans son pays d’origine. Son extradition intervient après six ans de bataille juridique.

Les autorités israéliennes ont extradé ce lundi Malka Leifer, recherchée en Australie pour 74 chefs d’accusation d’abus sexuel sur mineurs. Ce décision intervient après six ans de bataille juridique qui ont entaché les relations entre les deux gouvernements.

L’ancienne enseignante est accusée d’avoir abusé sexuellement de plusieurs de ses élèves dans une école juive de Merlbourne. Elle se battait contre son extradition depuis 2014. Leifer clame son innocence et les reports de son extradition ont entrainé des critiques du gouvernement australien et des responsables juifs du pays.

Tôt ce lundi matin, Malka Leifer a embarqué à Ben Gourion, ses poignets et ses chevilles entravés. Elle a été rejointe à l’aéroport par des responsables de la police australienne qui sont venus en Israël pour la ramener en Australie.

Elle a été emmenée à Frankfort en Allemagne avant de prendre une correspondance à destination de l’Australie, où elle sera jugée pour 74 chefs d’accusations d’abus sexuels sur mineurs.

En décembre, la Cour Suprême à rejeté le dernier appel contre son extradition, et le ministre de la Justice Avi Nissenkorn a, par la suite, signé l’ordre d’extradition. « J’ai promis que je n’allais pas faire obstacle à cet ordre d’extradition, et j’ai fait ce que j’avais à faire. Justice sera rendu aux victimes de Malka Leifer » a écrit Nissenkorn sur Twitter.

Son avocat, Nick Kaufman, a confirmé son extradition. « Les audiences préliminaires auront lieu dans les prochains jours, sans que Malka ne soit présente, comme le veut la loi Australienne. Elle sera détenue dans une prison pour femmes à Melbourne, où l’on espère que ses droits et ses besoins religieux seront respectés ».

Manny Waks, le directeur de « Voice against Child Abuse », une association qui représente les victimes de Leifer, a déclaré dans un communiqué que c’était « un jour de justice incroyable ».

« Nous pouvons maintenant nous attendre à voir Leifer face à la justice pour répondre de ses 74 chefs d’accusations », a-t-il déclaré.

L’association Magen pour la protection des enfants, qui a aidé les victimes présumées de Leifer, a également salué l’extradition: « nous sommes aux côtés des victimes et nous les encourageons pour les prochaines étapes face au système de justice australien… Nous nous battrons pour qu’Israël ne soit plus un refuge pour les criminels sexuels et qu’une telle saga judiciaire pour une extradition ne se répéte pas ».

Les accusations contre Leifer ont commencé en 2008, quand Leifer, qui est née en Israël, a quitté l’école juive ultra-Orthodoxe où elle travaillait en tant que principale et profeseure, et qu’elle est revenue en Israël où elle a résidé jusqu’à présent.

En mars 2012, un mandat d’arrêt a été lancé contre elle en Australie.

En 2014, l’Australie a remplis une demande d’extradition et Leifer a été assignée à résidence lors du processus d’extradition en Israël. En 2016, le département psychatrique a jugé que Leifer n’était pas en état d’être jugée, ce qui a gelé le processus d’extradition.

Des détectives privés ont plus tard prouvé que Leifer était en pleine possessions de ses capacités. En décembre 2017, elle a été photographiée se promenant dans son quartier résidentiel de Jérusalem, faisant des courses et allant à la poste. Une équipe de psychiatres mandatés par la cour ont plus tard conclue que Leifer avait simulé une maladie mentale pour échapper à la justice, ce qui a relancé le processus d’extradition.

Des critiques, dont celles des victimes présumées de Leifer, ont accusé les autorités israéliennes de faire trainer trop longtemps cette affaire, alors que Leifer prétendait ne pas être en état d’être jugée.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

“L’attaque au drone sur Tel Aviv ne constitue pas seulement une menace pour Israël, c’est une menace mondiale”

Le porte-parole de Tsahal, le général de brigade Daniel Hagari, aux médias internationaux : Ces attaques ne constituent pas seulement…

Réactions de Netanyahu et Gantz à l’Avis de la CIJ

Photo “Group Israel Eternel” créé par Mordehaï Fitoussi Premier ministre Benjamin Netanyahu : “Le peuple juif n’est pas conquérant dans…

“Israël viole le droit international en Cisjordanie et à Jérusalem Est”

La CIJ, saisie par l’Autorité palestinienne, affirme qu’Israël “viole le droit international en Cisjordanie et à Jérusalem Est” “La Cour…

Daniel Sarfati. Je devais sentir la sueur. Un peu comme Aymeric Caron quand on lui parle d’Israël

Ce bracelet en cuir, j’y tenais.  Un cadeau pour mes soixante ans.  Un jour, il s’est complètement démonté, décousu, la…

Donald Trump à Milwaukee prévient le Hamas: “Il vaudrait mieux que les otages soient là avant que je prenne mes fonctions”

 © Crédit photo : BRENDAN SMIALOWSKI/AFP “Au monde entier, je vous le dis : nous voulons récupérer nos otages et…

Rapport sur l’antisémitisme en ligne : augmentation de 400% des appels au terrorisme et de l’incitation à la violence

The Jewish Forum for Democracy and against Antisemitism e.V. (JFDA e.V.) Un nouveau rapport sur l’antisémitisme en ligne, publié cette…

L’armée doit appeler sous les drapeaux des hommes ultra-orthodoxes. Comment cela va-t-il se faire ?

Des soldats ultra-orthodoxes de la compagnie Hetz (Flèche) de la brigade parachutiste de Tsahal. (Autorisation de l’armée israélienne) Dans une…