fbpx

La France accorde 10 millions de dollars à un groupe palestinien qui encourage le boycott d’Israël

Le centre de développement des ONG a édité le “Code de conduite des ONG palestiniennes”, qui exclut toute collaboration avec l’Etat Juif.

Le gouvernement français a alloti près de 8 millions d’euros à une organisation palestinienne qui appelle au boycott d’Israël.

La promotion du boycott d’Israël a été jugé illégal en France à l’occasion de plusieurs affaires ayant fait jurisprudence.

L’agence Française pour le Développement (AFD), qui se concentre sur “le climat, la biodiversité, la paix, l’éducation, le développement urbain,la santé et la gouvernance”, a donné l’année dernière 8 millions d’euros au centre de développement des ONG (NDC), un groupe palestinien déclarant promouvoir les bonnes pratiques de gouvernance en Judée-Samarie. Ce groupe a édité en 2008 le “Code de conduite des ONG palestinienne”, un document mentionnant notamment le rejat de “toute activité de normalisation avec l’occupant [Israël], que cela soit au niveau de la politique, de la sécurité, de la culture ou du développement”.

L’observatoire des ONG, un groupe israélien qui s’intéresse aux activités des organisations non-gouvernementales et des gouvernements étrangers dans le cadre du conflit Israélo-Palestinien, a appelé la semaine dernière le gouvernement français  à “réviser sa politique d’allocations en accord avec l’opposition claire de la France au BDS”.

En France, des dizaines de partisants du boycott d’Israël (dont le mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanction, ou BDS) ont été condamnés pour incitation à la haine ou à la discrimnation, conformément à la loi Lellouche adoptée en 2003, qui étend les lois anti-raciste à la discrimation d’un état en particulier.

La Porte-Parole de l’AFD, Magali Mevellec a déclaré que le financement était “conforme à la loi française”, mais n’a pas fait plus de commentaires.

La France “soutient le renforcement des capacités locales qui améliorent la vie des populations” en quoi la France considère les “Territoires Palestiniens”, a déclaré Mevellec.

“Le principal but de la France et de l’AFD est d’améliorer le bien être de ces populations” a-t-elle déclaré.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Les palestiniens sondés, une prophétie du Coran en tête

Un nouveau sondage auprès des Palestiniens de Cisjordanie et de la bande de Gaza publié mardi montre que l’organisation islamiste…

URGENT/Très grave : le Conseil régional de Loire-Atlantique reconnaît l’entité terroriste « Palestine »

Le Conseil Régional  de Loire Atlantique a voté mardi à l’unanimité de ses membres appartenant aux différents courants politiques français,…

Vers un OTAN du Moyen-Orient ? Des changements majeurs se préparent dans la région d’Israël.

  La perception croissante de l’agression de l’Iran au Moyen-Orient, ainsi que le désir de Washington de réduire l’influence de…

Albert Bourla:  »Je voulais embrasser la terre d’Israël »

Le Président de Pfizer, Albert Bourla, est en visite en Israël afin d’y recevoir le prix Genesis. Il a expliqué…

Bennett veut quitter la vie politique dès maintenant

  Depuis l’annonce de la dissolution de la Knesset, les questions sur l’avenir politique de Naftali Bennett se multiplie. Sa…

Le fiel de Charles Enderlin à l’encontre d’Israël accueilli chaleureusement sur France Inter: c’était ce matin

Alors que l’armée israélienne, réagissant aux enquêtes internationales sur la mort de la journaliste Shireen Abu Akleh, annonce son intention…

France 24 en arabe: “Suite”. La chaîne considère Israël comme une “entité” et non un pays

Les contribuables français qui financent @FRANCE24 savent-ils que quand la chaîne émet en arabe, elle ne considère pas Israël comme…