fbpx

La France accorde 10 millions de dollars à un groupe palestinien qui encourage le boycott d’Israël

Le centre de développement des ONG a édité le “Code de conduite des ONG palestiniennes”, qui exclut toute collaboration avec l’Etat Juif.

Le gouvernement français a alloti près de 8 millions d’euros à une organisation palestinienne qui appelle au boycott d’Israël.

La promotion du boycott d’Israël a été jugé illégal en France à l’occasion de plusieurs affaires ayant fait jurisprudence.

L’agence Française pour le Développement (AFD), qui se concentre sur “le climat, la biodiversité, la paix, l’éducation, le développement urbain,la santé et la gouvernance”, a donné l’année dernière 8 millions d’euros au centre de développement des ONG (NDC), un groupe palestinien déclarant promouvoir les bonnes pratiques de gouvernance en Judée-Samarie. Ce groupe a édité en 2008 le “Code de conduite des ONG palestinienne”, un document mentionnant notamment le rejat de “toute activité de normalisation avec l’occupant [Israël], que cela soit au niveau de la politique, de la sécurité, de la culture ou du développement”.

L’observatoire des ONG, un groupe israélien qui s’intéresse aux activités des organisations non-gouvernementales et des gouvernements étrangers dans le cadre du conflit Israélo-Palestinien, a appelé la semaine dernière le gouvernement français  à “réviser sa politique d’allocations en accord avec l’opposition claire de la France au BDS”.

En France, des dizaines de partisants du boycott d’Israël (dont le mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanction, ou BDS) ont été condamnés pour incitation à la haine ou à la discrimnation, conformément à la loi Lellouche adoptée en 2003, qui étend les lois anti-raciste à la discrimation d’un état en particulier.

La Porte-Parole de l’AFD, Magali Mevellec a déclaré que le financement était “conforme à la loi française”, mais n’a pas fait plus de commentaires.

La France “soutient le renforcement des capacités locales qui améliorent la vie des populations” en quoi la France considère les “Territoires Palestiniens”, a déclaré Mevellec.

“Le principal but de la France et de l’AFD est d’améliorer le bien être de ces populations” a-t-elle déclaré.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Yael a perdu la bague qu'elle a reçue de son mari qui a été tué dans une attaque terroriste, un Palestinien a cherché et l'a trouvée

Même après que son mari, le rabbin Raziel Shevach, a été tué dans une attaque terroriste en 2018, Yael n’a…

Yair Netanyahu : C'est la vraie raison pour laquelle mon père a été persécuté par le bureau du procureur de l'État et les médias

Le fils de l’ancien Premier ministre a expliqué à la radio Gali Israel ce qui devait arriver pour que son…

La police enquête sur un soupçon d'installation d'un jacuzzi financée par l'État dans la maison de Netanyahu

Selon une publication dans News 12, un jacuzzi d’une valeur de 50 000 shekels aurait été acheté pour une maison…

Ministre du Logement : « Vous prévoyez de baisser les prix des logements ? Cela ne durera qu'un an ou deux »

Le ministre Zeev Elkin a fait référence dans une interview au studio Ynet à une déclaration qu’il a faite lors…

Nous en avons décidé autrement

Une chronique spéciale et conjointe pour le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid et le ministre des Affaires étrangères des…

Prof. Blitzer : « S'il n'y a pas de réduction de la morbidité d'ici une semaine, nous recommandons de rétablir le passeport vert »

Le président du cabinet national d’experts pour faire face au corona, le professeur Ran Blitzer, a commenté ce matin l’augmentation…

Le plus grand de tous les temps : rencontrez la délégation israélienne à Tokyo

Environ 90 athlètes de 18 industries différentes monteront à bord du vol pour le Japon et tenteront d’apporter des médailles…