fbpx

La France accorde 10 millions de dollars à un groupe palestinien qui encourage le boycott d’Israël

Le centre de développement des ONG a édité le “Code de conduite des ONG palestiniennes”, qui exclut toute collaboration avec l’Etat Juif.

Le gouvernement français a alloti près de 8 millions d’euros à une organisation palestinienne qui appelle au boycott d’Israël.

La promotion du boycott d’Israël a été jugé illégal en France à l’occasion de plusieurs affaires ayant fait jurisprudence.

L’agence Française pour le Développement (AFD), qui se concentre sur “le climat, la biodiversité, la paix, l’éducation, le développement urbain,la santé et la gouvernance”, a donné l’année dernière 8 millions d’euros au centre de développement des ONG (NDC), un groupe palestinien déclarant promouvoir les bonnes pratiques de gouvernance en Judée-Samarie. Ce groupe a édité en 2008 le “Code de conduite des ONG palestinienne”, un document mentionnant notamment le rejat de “toute activité de normalisation avec l’occupant [Israël], que cela soit au niveau de la politique, de la sécurité, de la culture ou du développement”.

L’observatoire des ONG, un groupe israélien qui s’intéresse aux activités des organisations non-gouvernementales et des gouvernements étrangers dans le cadre du conflit Israélo-Palestinien, a appelé la semaine dernière le gouvernement français  à “réviser sa politique d’allocations en accord avec l’opposition claire de la France au BDS”.

En France, des dizaines de partisants du boycott d’Israël (dont le mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanction, ou BDS) ont été condamnés pour incitation à la haine ou à la discrimnation, conformément à la loi Lellouche adoptée en 2003, qui étend les lois anti-raciste à la discrimation d’un état en particulier.

La Porte-Parole de l’AFD, Magali Mevellec a déclaré que le financement était “conforme à la loi française”, mais n’a pas fait plus de commentaires.

La France “soutient le renforcement des capacités locales qui améliorent la vie des populations” en quoi la France considère les “Territoires Palestiniens”, a déclaré Mevellec.

“Le principal but de la France et de l’AFD est d’améliorer le bien être de ces populations” a-t-elle déclaré.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp
Share on telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Terrorisme : la « ‘houtzpa » de l’Union européenne

Un représentant de l’Union européenne a demandé à rencontrer les dirigeants des six organisations « civiles palestiniennes » décrétées organisations…

Pourquoi Bennett n’a pas pris Poutine au téléphone ?

Le téléphone sonne. Poutine veut parler au Premier ministre Bennett. Son secrétariat explique aux russes la situation. L’article Pourquoi Bennett…

Où va la classe politique israélienne? Daniel Haik

Pourquoi les commémorations de l’assassinat d’Itzhak Rabin ne parviennent pas a rassembler la Nation… 26 ans ont passé depuis cette…

L’un des fils de Mireille Knoll : « Il n’y a plus d’avenir pour les Juifs en Europe »

Alors que s’ouvre ce mardi le procès des assassins de Murielle Knoll, l’un de ses fils, Daniel, s’est montré très…

L’étonnante métamorphose idéologique du rav Dov Halbertahl

Un personnage atypique et inattendu était présent à la cérémonie marquant le 31e  anniversaire de l’assassinat du rav Meïr Kahana…

Israël attaque des installations de collecte de renseignements du Hezbollah dans le Golan syrien

Hier soir, vers 01h20, des hélicoptères Apache de l’Air Force dans la région de Khan Rabbit dans le district de…

Les chaînes françaises sur HOT bientôt payantes ?

Hausse des tarifs sur HOT : L’entreprise a commencé à facturer le visionnage de trois chaînes en français. Ce sont…