fbpx

Gideon Sa’ar : limiter le mandat du Premier ministre à 8 ans est « la première loi que nous allons adopter »

Il cherche également à limiter les maires à deux mandats. L’ancien maire d’Eilat a quitté le Likoud pour rejoindre le parti de Saar, Nouvel Espoir, il a déclaré que le parti de Netanyahu avait une « culture de la calomnie ».

Gideon Saar, le chef du parti Nouvel Espoir et principal adversaire de Netanyahu pour les élections à venir, a déclaré lundi qu’Israël devait limiter la durée de mandat des Premiers ministres à huit ans.

« Cela sera la première loi qui nous allons adopter », a-t-il déclaré lors d’une conférence de l’Institut Démocrate d’Israël.

En tout, Netanyahu a été Premier ministre pendant quatorze ans, dont onze sans interruptions depuis 2009.

Saar a également déclaré que les maires des villes devraient être limités à deux mandats. Beaucoup de maires en Israël occupent leurs postes depuis plusieurs dizaines d’années.

Il a déclaré croire en un gouvernement décentralisé, avec plus de pouvoir accordé aux authorités locales qu’aux dirigeants nationnaux.

Ces déclarations font suite au départ de Meir Yizhak Halevi, maire d’Eilat, du Likoud, il a rejoint le parti Nouvel Espoir après que Saar ait quitté le parti de Benyamin Netanyahu pour créer le sien.

Halevi, qui est maire d’Eilat depuis 2003, recevera l’une des dix premières places sur la liste électorale de Nouvel Espoir, comme l’a déclaré un porte-parole de Saar dans une déclaration.

Comme d’autres politiciens du Likoud qui ont rejoin Nouvel Espoir, Halevi a déclaré avoir quitté le parti à cause de Netanyahu.

« Aujourd’hui, alors que nous avons plus que tout besoin d’unité, Le Likoud de Netanyahu joue la division, les discours enflammés et adopte une culture de la calomnie » a dit Halevi dans une déclaration.

Il a également vivement critiqué la gestion de la crise du coronavirus par le gouvernement, qui a sévérement impacté l’économie d’Eilat, très dépendante du tourisme. Lors de ce troisième confinement national, Eilat avait été classé « île verte » et les restrictions y étaient allégées. Ce statut a par la suite été supprimé.

« Nous observons au mieux un manque de gestion, au pire une mauvaise gestion, et ce troisième confinement en est une preuve. Le public est déçu du gouvernement actuel et de ses dirigeants et a besoin d’un nouvel espoir » a déclaré Halevi.

Saar a félicité Halevi pour son mandat en tant que maire d’Eilat et a déclaré qu’ils partageaient la même vision du gouvernement. « Meir m’a encouragé ainsi que mon cheminement politique depuis des années et je suis très heureux qu’il rejoigne l’équipe de Nouvel Espoir pour la 24e Knesset, a-t-il déclaré.

Halevi a rejoint plusieurs autres politiciens qui ont quitté le Likud pour rejoindre Nouvel Espoir depuis la création du parti par Saar début décembre et a souhaité s’opposer à Netanyahu pour le poste de Premier ministre. On compte notament les députés Yifat Shasha-Bitton, Michal Shir, Sharren Haskel et Zeev Elkin.

L’annonce de Halevi intervient après un rapport rendu public dimanche disant que Netanyahu tentait de consolider les rangs du Likud afin de stopper le soutient à Nouvel Espoir.

Citant des sources du Likoud, le site d’information Walla a rapporté que le Premier ministre a récemment été en contact avec l’ancien Brigadier-Général de Tsahal, Gal Hirsch qui souhaitait obtenir l’une des premières places sur la liste du Likoud pour les élections à venir.

Hirsch avait quitté Tsahal en 2006 après les échecs militaires de la seconde guerre du Liban. Il avait par la suite été nomminé en 2015 pour être le prochain commissaire de police d’Israël. Il n’a finalement jamais été nommé suite à des soupçons de fraude fiscale.

Hirsch avait créé le parti Magen Israël pour les élections d’avril 2019, mais n’est parvenu à obtenir le minimum de votes requis. Il a ensuite rejoint le Likud, mais était 100e sur la liste du parti pour les élection de septembre 2019 et mars 2020, sans aucune chance de siéger à la Knesset.

Le rapport a déclaré que Netanyahou souhaitait donné à Hirsch l’une des premières places sur la liste du Likoud dans le cadre de la campagne du parti contre le système judiciaire et les forces de l’ordre. Le Premier ministre les a régulièrement fustigé après son procès pour corruption.

Un autre nom mentionné par Netanyahu est Ron Dermer, l’ambassadeur israélien aux Etats-Unis et un allié de longue date du Premier ministre. Son mandat à Wqshington se termine le mois prochain.

L’année dernière, le site d’infos avait rapporté que Netanyahu voyait Dermer et le chef du Mossad Yossi Cohen comme ses possibles successeurs quand il se serra retiré dfe la vie politique.

D’après Walla, Netanyahu envisage également de donné l’une des premières places de sa liste au fils de l’ancien Premier ministre Ariel Sharon, Gilad Sharon.

Certaines sources ont déclaré au site d’infos qu’il y avait eu des négociations entre Gilad Sharon et Netanyahu, qui ont des relations compliquées. Beaucoup au Likoud doutent d’une telle réconciliation.

Gilad Sharon a nié avoir été en contact avec Netanyahu ou ses représentants.

 

L’année dernière, Netanyahu avait refusé d’accordé une exception à Sharon l’autorisant à participer aux primaires du Likud. Il lui manquait quelques mois sur les trois ans d’adhérance requis pour être éligible et se présenter à un poste de la liste. Le ministre Yoav Gallant avait lui était dispensé de cette modalité après avoir quitté le parti Kulanu.

D’après un récent sondage télévisé, Netanyahu et ses alliés ultra orthodoxes auront du mal à arracher la majorité lors des nouvelles élections, et ce même s’ils s’associent au parti national religeux Yamina. Saar, quant à lui, ne s’est pas exprimé sur l’éventualité de former un gouvernement sans le Likud.

Saar a réaffirmé dimanche soir qu’il ne rejoindrait pas un gouvernement dirigé par Netanyahu.

« J’ai l’intention de remplacer Netanyahu… Sous aucun pretexte je ne rejoindrais un gouvernement qu’il dirige, parce que ses mandat successifs sont contraires à l’intérêt de l’Etat et nous ne ferons pas de compromis là-dessus » a déclaré Saar lors d’une interview à nos confrères de Channel 13.

La semaine dernières, après que le gouvernement de cohabitation entre le Likoud et Bleu et Blanc ait échoué à adopter le budget avant l’échéance du 23 décembre, de nouvelles élections ont été programmées pour le 23 mars 2021.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Coronavirus : 10 000 nouveaux cas de Coronavirus, Israël étend la vaccination aux plus de 40 ans

Le Cabinet se réunit aujourd’hui pour décider de la reconduction du confinement. Le ministère de la Santé annonce que le…

Israël publie les détails de l'accord concernant les données de vaccination

Dans « l’Accord de Collaboration  des Preuves Epidémiologiques en Conditions Réelles », Pfizer s’engage à fournir à Israël des doses de vaccins…

Pour le monde arabe, les pays ayant signé des accords avec Israël ont toujours été "des hypocrites paresseux"

Le 20 décembre dernier, la site d’actualité alternatif liba,ais Daraj a publié un article intitulé « Que le rituel de résister…

Israël s'approche dangereusement de la barre des 4 000 décès liés au Coronavirus

Le nombre de morts et de cas grave continuent d’augmenter, le plan de vaccination prévoit l’inoculation de doses aux plus…

Antisémitisme en France : un livreur Deliveroo refuse une commande "je ne livre pas aux Juifs"

C’est une affaire qui agite en ce moment la communauté juive française. Un livreur de nationnalité Algérienne résidant illégalement en…

Syrie : les bombardements israéliens ciblent une zone à la frontière de l'Iraq comportant une forte présence iranienne

Les frappes israéliennes massives avant l’aube sont la quatrième opération de ce type signalée au cours des deux dernières semaines,…

Israël a déclaré payer environ 47$ par personne pour les vaccins Pfizer et Moderna

Le pays a dépensé 1 milliard de shekels dans l’achat des doses pour sa campagne de vaccination massives. Ce qui…
Aller au contenu principal