fbpx

mer' 24 Juil' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Leah Dee. Obsèques. Don d’organes. Drapeau israélien. Hashtag #DeesDay. Et maintenant?

Dernière victime de l’attentat de Hamra vendredi, Leah Dee, mère de Maya et Rina, a été enterrée à Kfar Etzion, après que ses organes ont été donnés et les greffes réalisées: “Je pratique la transplantation depuis de nombreuses années et je suis très ému par la force de la noblesse inimaginable de la famille donneuse après une si terrible tragédie”, a déclaré le Dr Avitar Nesher, directeur du département de transplantation de l’hôpital Bilinson. “Toutes les greffes sont terminées et les greffés se rétablissent dans les unités de soins intensifs et les services d’hospitalisation”, a-t-il ajouté. Une femme de 51 ans a reçu une greffe du cœur; les poumons de Leah ont été greffés sur une femme de 58 ans, son foie sur un jeune homme de 25 ans et ses reins sur deux hommes de 39 et 58 ans.

Léo Dee, mari de Lucy et père de Maya et Rina Dee, a appelé ses compatriotes à publier une photo du drapeau israélien sur les réseaux sociaux en hommage à son épouse décédée: “Que le drapeau israélien envoie aujourd’hui un message d’unité. Nous n’accepterons jamais la terreur comme légitime” a-t-il déclaré avant que des centaines de drapeaux bleus et blancs inondent les réseaux, accompagnés du hashtag #DeesDay. Des politiciens se sont joints à cette campagne comme le Premier ministre Benjamin Netanyahou, qui a écrit sur Twitter que “le drapeau israélien symbolisait le bien”, ou le chef de l’opposition Yaïr Lapid.

Le président de l’Etat Isaac Herzog a publié un tweet accompagné du message “Pour l’élévation de l’âme de Lucy Leah Dee, qui est amenée au repos éternel aujourd’hui et pour l’élévation de l’âme de ses filles Maya et Rina. Le peuple d’Israël vit!”

לעילוי נשמתה של לוסי לאה די הי״ד שמובאת היום למנוחת עולמים. ולעילוי נשמת בנותיה מאיה ורינה הי״ד.

עם ישראל חי! pic.twitter.com/E7ZLDxinnJ

— יצחק הרצוג Isaac Herzog (@Isaac_Herzog) April 11, 2023

#DeesDay https://t.co/zLgdiC3M2f

— Polina Bayvel (@bayvel_p) April 11, 2023

Et maintenant? C’est le coeur serré que chacun réalise que le Hamas, réussissant à “organiser ” tant d’attentats jusqu’au coeur-même de Tel Aviv est aujourd’hui le maitre des horloges.

Jusqu’à quand le pays se relèvera-t-il, continuant fièrement mais frappé chaque fois un peu plus au coeur par ce terrorisme aveugle que tant osent encore nommer “résistance”.

Quelle est la feuille de route.

Sarah Cattan

L’article Leah Dee. Obsèques. Don d’organes. Drapeau israélien. Hashtag #DeesDay. Et maintenant? est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

L’Hatikvah au Parc des Princes ce soir

Un dispositif d’un millier de policiers est mobilisé ce soir pour assurer la sécurité du match de football masculin des…

Netanyahou longuement applaudi au Congrès

“Il s’agit d’une lutte entre la barbarie et la civilisation. Nous vaincrons”, déclare Benjamin Netanyahou devant le Congrès américain. “Notre…

La Chronique estivale de Jérôme Enez-Viard. “Paul et Suzanne” :  un livre de Jean-Philippe Bozek

Voici les deux premiers tomes d’une trilogie constituant la biographie de la famille Dubrule-Mamet, native de Lille et ses environs.…

René Seror. Billet d’humeur

COUP DE GUEULE Mes yeux s’illuminent, Mon cœur hurle, En voyant nos athlètes, à leur arrivée en France. Un sentiment…

Des corridas à l’Euro 2024, le soutien de l’Espagne à Gaza inquiète certains Juifs

L’Espagne, l’un des pays européens les plus critiques à l’égard de la guerre menée contre le Hamas, abrite une communauté…

Village olympique, cérémonie d’ouverture… Comment les athlètes israéliens seront protégés “24 heures sur 24”

88 athlètes représenteront l’État hébreu aux Jeux olympiques de Paris dans un climat extrêmement tendu par l’attaque du 7 octobre et…

Zach Sage à Ramallah. Des décennies de lavage de cerveau et d’absence totale d’éducation sur leur propre histoire

L’influenceur Zach Sage s’est courageusement rendu dans les rues de Ramallah pour comprendre ce que le slogan “Free palestine” scandé…