fbpx

dim' 25 Fév' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Avraham Azoulay. Mieux vaut être sage que d’avoir raison

J’ai toujours aimé la politique. J’ai longtemps tenté d’en comprendre les méandres. Or, cette passion emplie de curiosité s’est transformée ces dernières semaines non seulement en appréhension mais surtout en incompréhension grandissante.

Avraham Azoulay

La politisation de notre société est en train de nous détruire de l’intérieur. Plus besoin d’ennemis pour nous sentir menacé. Chaque camp diabolise à longueur de journée l’autre. La réforme était au début la raison. Aujourd’hui, c’est clair, elle n’est que prétexte. Même si on la jetait au panier, la guerre interne que nous vivons et subissons tous, ne s’arrêterait pas.

Pourquoi ? Parce que la haine est plus forte que les simples revendications. Et surtout le lavage de cerveau…anti l’autre, anti différence. Où est donc passé ce bon regard sur notre pays, sur sa richesse des genres, des couleurs, des cultures ? Une partie de la population nous pointe du doigt tous les samedis soir, comme si être de droite, respecter son premier ministre élu et accepter son gouvernement, était un acte criminel. La démocratie est magnifique, jusqu’au moment où elle déborde en insulte systématique sur chaque acte ou parole de nos dirigeants et de notre pays.

Rien n’est bon, notre pays est soudain devenu l’enfer sur terre, un nouveau Liban avec ses phalanges ennemies, un état dans l’état. Attention à ce jeu dangereux, il a détruit cette petite Suisse et fait naître le Hezbollah ! Cette aversion grandissante peut s’avérer irréversible. La réflexion et la contestation légitime du départ sont en train de devenir une hystérie destructrice qui sabote tous les jours un peu plus notre terre à tous.

Israël est diabolisée à travers le monde !

J’aime ma terre, assez pour ne pas l’offrir en pâture à mes ennemis, comme nous le vivons chaque jour un peu plus. La réforme n’a déjà plus de sens. Nous avons été trop vite, sans véritable stratégie. Oublions la pour l’instant, avant que le pays ne brûle ! Dans l’espoir qu’il est encore temps de sauver le bébé.

Avraham Azoulay

L’article Avraham Azoulay. Mieux vaut être sage que d’avoir raison est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Mosaïque: “Issac, gardien de son frère ?” – Itzhak Adda répond à Antoine Mercier

L’ultra-violence qui a caractérisé les massacres du 7 octobre suscite une stupéfaction sans cesse entretenue par les récits des témoins…

Nos otages, et “L’Accord dit de Paris”

Ronen Bar, chef de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet (à gauche), avec le chef de l’agence de renseignement…

Delphine Horvilleur parle avec justesse du 7 octobre

Voir cette publication sur Instagram Une publication partagée par C à Vous (@c_a_vous) https://t.co/DuM56g9ocA — cattan (@sarahcattan_) February 24, 2024…

Lorsque même les … “décideurs” de … l’Eurovision cherchent des noises à Israël

Eden Golan chantera “October Rain” à Malmö “October Rain”: Les écrivains de l’histoire restent près de moi Regarde-moi dans les…

Expulsé, voilà l’imam Mahjoub Mahjoubi qui menace et pleurniche pour revenir en France

“Cassé en mille morceaux, je vais me battre. Je vais me battre dans le pays des droits de l’homme. Je…

Renée Fregosi. Le propalestinisme de Lula, carburant dans sa course au leadership du “Sud global”

Le président du Brésil semble beaucoup plus préoccupé par le sort de Gaza que par l’Ukraine ou Navalny Brasilia, 23…

Daniel Sibony. “J’ai trouvé en Israël un deuil profond. Un deuil de soi. D’une image de soi. Un deuil recouvert par la colère. La sidération

TRIBUNE. Le philosophe et psychanalyste Daniel Sibony revient d’Israël où il a trouvé “un deuil profond” après de l’attaque du…