fbpx

ven' 14 Juin' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Raphaël Nisand. Pessah, Vous avez dit “Terre Promise”?

La fête de Pessah et le récit qui nous est prescrit, la Haggadah, rappellent à chaque instant le lien indissoluble entre le peuple hébreu et la terre promise, Eretz Israël .

C’est parce que les hébreux souffrent en exil en Egypte, réduits en esclavage, que l’Eternel les prend en pitié et décide de conduire le peuple hébreu hors de son exil. 

Les hébreux doivent suivre les prescriptions divines et se rendre, surmontant toutes les difficultés, dans la terre promise par lui.

Les hébreux guidés par Moïse ont tout subi pour arriver en terre promise  Eretz Israël. Aveuglément ils ont même patienté 40 ans dans le désert parce qu’un jour ils avaient douté de la parole donnée.

C’est le récit écrit et millénaire répété chaque année à Pessah de génération en génération lors du séder.

Le royaume de Judée a été créé des siècles et des siècles avant notre ère et on retrouve par l’archéologie de très nombreux vestiges de cette préexistence juive.

Le joyau de cet édifice a été Jérusalem, la Cité du Roi David, une ville capitale, centre unique de la religion juive, avec en son sommet le Mont du Temple.

Puis les romains sont venus et ont détruit beaucoup selon le vieil adage romain “Vae Victis” ou “Mort aux vaincus”. 

La création ex nihilo de l’État d’Israël, l’État juif.

L’Empire romain d’occident a fini par disparaitre tout comme son successeur Byzance , l’Empire romain d’Orient tombé aux mains des ottomans et rebaptisée Istanbul. Les Empires se sont succédé dans cette partie du monde, les Croisés, les Ottomans, les Anglais et finalement le sionisme a été à l’origine d’un miracle géopolitique avec la création ex nihilo de l’Etat d’Israël, l’Etat juif. 

Pourtant, comme dans l’antiquité, la souveraineté juive en terre promise est contestée par des voisins puissants et la légitimité de la présence juive est à chaque instant remise en question y compris par des Juifs se voulant anti-sionistes.

L’argumentaire on le connait : les Juifs seraient des colons et n’auraient pas de légitimité, pas plus en tout cas que des représentants de religions qui n’existaient pas du temps du royaume de Juda et pas plus non plus que des nouveaux venus qui ont chassé les Juifs de cette région pendant des siècles.

Peu importe aussi le fait de savoir que des Juifs ont été chassés par la guerre, par exemple à Hébron en 1929, par d’horribles massacres, ou à Jérusalem-Est en 1948 lors de la conquête de cette partie de la ville par la légion arabe anglo-jordanienne .

Israël a gagné la guerre des six jours en 1967 et reconquis ses territoires perdus et il est donc tout naturel que les Juifs y soient revenus.

Eh oui, les guerres gagnées, ça fait parfois changer la souveraineté sur des territoires et des populations.

Par exemple en Alsace on en sait quelque chose.

Le vieux fantasme de jeter les Juifs à la mer et de donner un autre nom à Jérusalem n’est pas si impossible que ça puisqu’il a fonctionné pendant près de 2000 ans. 

L’an prochain à Jérusalem

Pourtant inlassablement, les Juifs répètent cette phrase rituelle qui résonne dans tous les foyers à Pessah: “L’an prochain à Jérusalem”.
Si donc les Juifs devaient un jour renoncer à cette phrase et à son contenu spirituel, politique et de souveraineté sur Jérusalem, cela invaliderait l’existence même du judaïsme et la relation du peuple juif à la Torah.

La terre sainte n’a jamais été une expression juive, la “terre promise” si, et cela résonne à tous les niveaux . 

Comme au temps de l’esclavage en Egypte les Juifs paient un lourd tribut pour la “terre promise”.

Voici maintenant que les habitants de Jérusalem sont confrontés à des enfants kamikazes qui sont envoyés pour tuer des Juifs par tous moyens. 

Des enfants kamikazes! On n’a jamais vu ça nulle part !

En Europe et dans le monde entier, les Juifs sont priés au nom des “””Droits de l’homme” et d’une prétendue lutte contre l’apartheid de désavouer les prétendus colons de Jérusalem.

Cette injonction ne sera suivie que par une infime minorité et nous sommes nombreux à penser que “la terre promise” vaut bien un combat intellectuel de résistance. 

Nous le savons, sans cette résistance, les Juifs continueront à risquer l’esclavage, comme avant l’existence de l’État d’Israël. 

PESSAH CACHER VESSAMEAH 

© Raphaël NISAND 

Chroniqueur sur Radio Judaïca 

L’article Raphaël Nisand. Pessah, Vous avez dit “Terre Promise”? est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

 Lettre à Monsieur le Président  

Monsieur le Président, La vanité rend aveugle et sourd. Eussiez-vous un QI XXXL, la vanité anéantirait les capacités de vos…

Lior Raz décide de soutenir le nord dévasté par le feu

A la frontière avec le Liban, j’ai rencontré les Kikat Konenut (escouades d’intervention rapide) des gens extraordinaires, le sel de…

Le Machiavel vampire a soif de sang à Gaza. René Seror

2 semaines que Joe Biden avait dégainé son plan de paix par étapes. On attendait la réponse du hamas. Antony…

Le calvaire vécu par les ex-otages Ziv, Kozlov et Meir Jan est allé “au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer”

Dans de nouveaux témoignages, les médecins et les proches des trois anciens captifs ont raconté une captivité passée dans l’obscurité,…

Question: Marine Le Pen est-elle antisémite? Guillaume Durand

Le 4 avril 2012, Marine Le Pen était l’invitée de Guillaume Tabard et Guillaume Durand dans l’émission “En route vers…

Encore une Lettre ouverte au Recteur de la Mosquée de Paris

JUIN 2024Lettre ouverte au Recteur de la Mosquée de Paris­Monsieur le Recteur, En juillet 2021 en présence de Maître Richard…

Pourquoi Rima Hassan n’a rien d’une “exilée”, par Omar Youssef Souleimane

Rima Hassan, le 9 mars 2024, à Parisafp.com/Emmanuel Dunand Alors que la militante propalestinienne (LFI) fait son entrée au Parlement…