fbpx

ven' 14 Juin' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La synagogue était abandonnée depuis 60 ans

Ouverture du musée juif Beit Yehouda de Tanger

Le musée juif Beit Yehouda a ouvert vendredi dans la médina de Tanger. Il s’agit de la dernière partie de la rénovation de la synagogue Assayag.

La synagogue a été restaurée dans le cadre du programme de réhabilitation et d’embellissement de la médina de Tanger et de restauration de tous les sites religieux de grande valeur culturelle.

La mise en œuvre était entre les mains de l’Agence de Promotion et de Développement du Nord (APDN), en collaboration avec la Wilaya de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et le Ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication.

Le musée couvre une superficie de 260 m2 et comprend trois salles d’exposition, des couloirs autour de la cour de la synagogue et une boutique de souvenirs. Il est également prévu de créer un centre d’étude et de recherche pour les juifs séfarades dans le nord du Maroc.

La synagogue était abandonnée depuis 60 ans et menaçait de s’effondrer. Il a été fidèlement reconstruit, en préservant entièrement des parties vieilles de plus d’un siècle. Au total, 2 millions de dirhams ont été mis à disposition à cet effet, financés par le ministère de la Culture.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Wali de la Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, du Président du Conseil Régional, Omar Moro, du Secrétaire Général du Conseil des Communautés Israélites du Maroc, Serge Berdugo et du Gouverneur de la Province de Fahs-Anjra, M. Abdelkhalek Marzouki. Parmi les autres invités figuraient le directeur général de l’APDN, Mounir El Bouyoussfi, des cadres de la Fondation du Musée national, des élus, des représentants de la communauté juive marocaine et des acteurs de la société civile.

Dans une déclaration à la MAP à l’occasion de l’ouverture du musée restauré, M. Berdugo a souligné que l’ouverture de cet espace « permet une rencontre interactive entre les différentes composantes de la société marocaine, dont l’héritage ou la culture juive est un élément important. »

Selon M. Rachid Tafersiti, chercheur spécialisé dans l’histoire de Tanger, la rénovation de la synagogue Assayag « donnera aux habitants de la ville et à leurs visiteurs l’occasion d’en savoir plus sur le patrimoine juif du Maroc et l’histoire de la communauté juive en le nord, leurs coutumes et leurs religions… faire connaissance avec les traditions.

Source : Maroc-diplomatique.net

The post La synagogue était abandonnée depuis 60 ans appeared first on JForum.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

 Lettre à Monsieur le Président  

Monsieur le Président, La vanité rend aveugle et sourd. Eussiez-vous un QI XXXL, la vanité anéantirait les capacités de vos…

Lior Raz décide de soutenir le nord dévasté par le feu

A la frontière avec le Liban, j’ai rencontré les Kikat Konenut (escouades d’intervention rapide) des gens extraordinaires, le sel de…

Le Machiavel vampire a soif de sang à Gaza. René Seror

2 semaines que Joe Biden avait dégainé son plan de paix par étapes. On attendait la réponse du hamas. Antony…

Le calvaire vécu par les ex-otages Ziv, Kozlov et Meir Jan est allé “au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer”

Dans de nouveaux témoignages, les médecins et les proches des trois anciens captifs ont raconté une captivité passée dans l’obscurité,…

Question: Marine Le Pen est-elle antisémite? Guillaume Durand

Le 4 avril 2012, Marine Le Pen était l’invitée de Guillaume Tabard et Guillaume Durand dans l’émission “En route vers…

Encore une Lettre ouverte au Recteur de la Mosquée de Paris

JUIN 2024Lettre ouverte au Recteur de la Mosquée de Paris­Monsieur le Recteur, En juillet 2021 en présence de Maître Richard…

Pourquoi Rima Hassan n’a rien d’une “exilée”, par Omar Youssef Souleimane

Rima Hassan, le 9 mars 2024, à Parisafp.com/Emmanuel Dunand Alors que la militante propalestinienne (LFI) fait son entrée au Parlement…