fbpx

lun' 24 Juin' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Bug. Les Jordaniens et le tourisme des juifs religieux israéliens dans leur pays..

Un groupe de jeunes amis israéliens a connu une mésaventure à la frontière avec la Jordanie, qui s’est avérée ne pas être une exception.

Selon lphinfo.com (Copyrights). Trois amis avaient décidé de se rendre en Jordanie pour voir le fleuve Arnon, dont il était question dans la paracha de la semaine.

Ils avaient été informés que les Jordaniens interdisent tout signe extérieur de religion juive pour pouvoir entrer sur leur territoire et qu’il est également interdit d’y faire entrer des tefilin. Les jeunes se sont donc munis de chapeaux, ont rentré leurs tsitsiot et caché sur eux leur tefilin.

Les contrôles de sécurité se passent normalement et ils s’apprêtent à commencer leur visite en Jordanie, lorsqu’un officier jordanien les arrête et leur demande de faire demi-tour. Ils s’exécutent. L’officier leur demande de soulever leurs chapeaux. L’un des trois a des papillottes nouées sur la tête, sous son chapeau.

L’entrée en Jordanie lui est refusé. Lorsqu’il demande des explications, l’officier lui dit:  »Si vous voulez entrer, il faut couper vos papillottes ».

Le jeune homme n’en revenait pas et a refusé de bouger tant qu’on ne le laissait pas passer. Les gardes jordaniens sont restés intransigeants. Ses deux amis, eux autorisés à passer, l’attendaient et à un moment donné, l’officier a aperçu les tefilin.

Un des jeunes raconte sur Arutz 7:  »Il nous a retiré les tefilin, un par un et ils les ont pris en photo, comme s’il s’agissait d’une arme qui mettait en danger la Jordanie. Ils ont même fait des selfies avec ».

Puis, les trois amis retournent en Israël. Arrivés au poste de frontière du côté israélien, ils racontent leur mésaventure aux gardes qui leur avouent qu’ils ne sont pas un cas isolé. Ils leur ont raconté l’histoire d’un groupe de jeunes Juifs qui avaient des papillottes et qui voulaient entrer en Jordanie. Ils avaient avec eux des tefilin, certains se sont faits prendre, d’autres ont réussi à passer. Ils ont laissé aux Jordaniens les tefilin qu’ils avaient trouvé, le temps de leur excursion sur place. Quand ils sont revenus, ils ont réclamé leurs tefilin et ont découvert qu’ils avaient été jetés à la poubelle. Ils ont refusé de bouger tant que leurs tefilin ne leur seraient pas rendus. Au bout de trois heures, un officier jordanien est arrivé et les a menacés: soit ils repartaient sur le champ en Israël soit il leur couperait leurs papillottes. Ils se sont vite enfuis en Israël.

 

Si les autorités israéliennes savaient que la Jordanie ne permettait pas d’entrer sur son sol avec des tefilin, l’interdiction de porter des papillottes était, en revanche, inconnue jusqu’à ces derniers cas.

SOURCES ET COPYRIGHTS. //lphinfo.com

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Frédéric Sroussi. Tapiro, Eklfrief, Meyer Habib, UEJF : quand mes coreligionnaires anti-RN deviennent les idiots utiles de LFI

Ils sont victimes d’antisémitisme de la part des islamo-gauchistes de LFI et consorts, mais ils continuent de conspuer le RN…

Hagay Sobol. Face à Bardella et Mélenchon, une autre voie existe, celle des modérés !

L’avenir de la France ne limite pas au choix entre le RN et LFI. La désintégration des partis ouvre la…

Le viol à la gloire de la Palestine – Rachel Israel & Fadila Maaroufi. “Perditions idéologiques”

Réflexions sur le viol commis par trois jeunes adolescents. Le sadisme narcissique, le rite de passage pour le néo-converti en…

Viol de Courbevoie : “L’abandon de longue date de la lutte contre l’antisémitisme se paye au prix fort”. Renée Fregosi

TRIBUNE. Le président Emmanuel Macron a demandé à sa ministre de l’Éducation nationale d’organiser des discussions en classe suite au…

Barbara Lefebvre. Sarah Halimi, Courbevoie… Non Emmanuel Macron, l’explosion de la haine antijuive en France n’est pas “inexplicable”

“Pour combattre la haine des juifs et des sionistes, termes interchangeables dans le logos antisémite depuis fort longtemps, il est…

Liliane Messika. L’avenir de l’Europe se joue-t-il à Gaza ?

En juin 2024, à la veille de nouvelles élections législatives, la France se clive entre des extrême-droites qui défendent les…

“Antisémitisme: Il y a quelque chose de pourri au royaume de Belgique”. Tribune de Joël Rubinfeld, président de la Ligue belge contre l’antisémitisme

L’attaque meurtrière du 7 octobre 2023 a déclenché une libération de la parole et des actes antisémites. Entre politiques alignés sur…