fbpx

Yaakov Edri, le maire d’Or Akiva soupçonné de viol

Parallèlement aux délits de corruption sur lesquels la police enquête, Yaakov Edri est également soupçonné d’avoir commis des violences sexuelles. Edri nie les faits. Il a été libéré et se trouve en résidence surveillée. 

 

Après l’arrestation du maire d’Or Akiva, Yaakov Edri, il y a environ deux semaines, soupçonné de corruption, il a été annoncé mercredi 25 novembre qu’Edri était également soupçonné de viol et de violences sexuelles violentes. 

 

L’enquête pour corruption a connu un tournant lorsque la police a reçu des preuves de soupçons de violences sexuelles à l’encontre d’Edri. Le maire a nié les soupçons qui pèsent sur lui. La police a décidé de prolonger sa détention, jusqu’à sa libération aujourd’hui avant d’être placé en résidence surveillée. Des sources proches de l’enquête précisent : « nous avons des preuves solides dans cette affaire, les gens seront surpris quand les preuves seront révélées ».

 

De nombreuses personnes suspectées de corruption dans l’entourage d’Edri

 

Edri a été arrêté avec trois autres suspects, dont son conseiller Orly Yehezkel qui est proche de lui. Selon la police, Ezekiel aurait reçu des pots-de-vin de la part d’entreprise. Mardi dernier, la détention d’Edri a été prolongée pour la quatrième fois et le même jour, cinq patrons d’entreprise ont été arrêtés et deux autres ont été détenus pour des interrogatoires.

 

À la suite de la première prolongation de la détention, les enquêteurs dirigés par le lieutenant général Yoav Telem, ont exercé de fortes pressions sur Ezekiel pour qu’il devienne un témoin contre Edri. Suite aux pressions et à la possibilité de coopérer avec eux, l’avocat de la défense Moshe Yochai a démissionné. Lors de l’audience de la semaine dernière, il est apparu clairement qu’une enquête contre le maire était en cours depuis un an. Le juge Guy Avnon a statué pour une prolongation de la détention provisoire qu’Edri aurait été à la tête d’un groupe criminel pendant une période assez longue.

 

Yaakov Edri, en résidence surveillée

 

Avnon a rejeté la demande de l’avocat du maire de le libérer en résidence surveillée, affirmant qu’il était soupçonné de multiples infractions de corruption et de complot en vue de commettre un crime. Yaakov Edri (69 ans) a commencé son activité politique il y a 31 ans, lorsqu’il a été élu aux élections municipales de 1989 à la tête du conseil local d’Or Akiva – qu’il a dirigé pendant 14 ans.

Puis, lors des élections à la Knesset du 16 octobre 2003, Edri est arrivé à la 24e place sur la liste du Likoud. Après la formation du gouvernement, il a été nommé sous-ministre de la sécurité intérieure et a occupé ce poste pendant plus d’un an et demi. En novembre 2005, Edri faisait partie des 14 membres de la faction du Likoud qui en ont démissionné et ont cofondé Kadima avec le Premier ministre d’alors, Ariel Sharon. Après la campagne électorale de 2006, Edri a été élu pour détenir deux portefeuilles : Santé et Développement du Néguev et de la Galilée. Edri a ensuite occupé d’autres postes, tels que le ministre des Affaires de Jérusalem, le ministre de la liaison entre le gouvernement et la Knesset et le ministre de l’Aliyah et de l’intégration.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Prix ​​par occupant : des centaines d'appartements sont à louer

De nombreux lauréats du programme qui ont reçu une clé proposent des appartements à louer au lieu d’y vivre. Locataire…

Le marché noir des vaccins corona

Pfizer s’est plaint au ministère de la Santé que deux sociétés israéliennes avaient été en contact pour vendre des dizaines…

Après la vidéo qu'il a postée : L'imam de la ville de Lod a été arrêté pour suspicion d'incitation à la violence contre la police

Tôt hier matin, l’imam de la mosquée de Lod a été arrêté par des enquêteurs de l’Unité nationale des enquêtes…

La coalition va soumettre au vote une loi qui empêchera les Palestiniens d'entrer dans le pays, avec des opposants au Likoud

Au cours des 18 dernières années, les gouvernements israéliens ont prolongé l’ordonnance temporaire interdisant le rapprochement familliale entre les Arabes…

Colère face au départ de Netanyahu : les problèmes critiques ne sont pas soulevés

30 minutes. C’est le temps que Benjamin Netanyahu a consacré à la passation de pouvoir avec son successeur au bout…

Pour la première fois à la Knesset : une député sourde a fait allégeance en langue des signes

Le ministre Matan Kahana a démissionné de la Knesset – et a été remplacé par la militante sociale malentendante Shirley…

Le tribunal a rejeté une demande de report des audiences - les avocats de la défense de Netanyahu et Elowitz ont protesté : "Nous n'interrogerons pas les témoins"

La demande des avocats de Netanyahu et du couple Elowitz de retarder le témoignage dans l’affaire 4000 a été rejetée…
Aller au contenu principal