fbpx

Malgré les décisions des rabbins, Yitzhak Sasson refuse de divorcer : sa femme lance un appel à l’aide

LAprès trois ans durant lesquels Yitzhak Sasson refuse d’accorder le divorce à son ex-épouse, malgré l’ordonnance du tribunal rabbinique, les juges ont décidé d’ordonner la publication de son nom et de sa photo afin de l’embarrasser. Des sanctions économiques, sociales et religieuses ont aussi été prononcées. Il a par la suite été licencié de son poste de surveillant casher. Sa femme veut retrouver sa liberté. 

 

Le tribunal rabbinique régional de Be’er Sheva a décidé de publier le nom et la photo d’Yitzhak Sasson, un habitant de Dimona, qui refuse de divorcer de sa femme depuis trois ans. Les juges ont permis à la femme de lui faire honte en « l’humiliant » afin d’augmenter la pression sur lui dans l’espoir qu’il accepterait de la libérer d’un mariage raté.

 

Les rabbins ont validé le divorce mais le mari fait de la résistance

 

Le couple est marié depuis 21 ans et a sept enfants. Sa femme a intenté une procédure de divorce contre son mari dès 2017. Les juges – le rabbin Aharon Dershevitz, et les rabbins Ovadia Hefetz Yaakov et Avraham Zvi Gaoptman – étaient convaincus qu’il n’y avait aucune chance de renouer la relation entre les deux, et il y a environ un an, après une longue attente du mari, ont décidé qu’il devait divorcer de sa femme « immédiatement ».

 

La femme a demandé que diverses restrictions lui soient imposées – et les juges ont accepté. Dans des décisions rendues dans les semaines suivantes, ils ont exercé leur autorité judiciaire en contrôlant son compte bancaire et en interdisant son départ du pays, en détenant son permis de conduire.

 

En outre, ils ont statué dans une décision publiée dimanche dernier que puisque Sasson « viole gravement les décisions du tribunal », ils permettent que son nom et sa photo soient rendus publics, « par tous les moyens ». Ils ont également cherché à porter la décision à l’attention des rabbins Dimona. Suite à cela, Sasson a été renvoyé de son poste de surveillant casher du conseil religieux de la ville.

 

Une mise au ban économique, religieuse et sociale

 

Les juges ont également écrit que puisque « toutes les discussions pour persuader le mari n’ont pas porté leurs fruits », ils appliquent la loi religieuse contre lui, selon laquelle il existe une obligation halakhique de pratiquer « l’expulsion de Darbnu Tam ». Donc de ne pas le divertir, ni le nourrir et ni l’abreuver, de ne pas le visiter dans sa maladie, de ne pas le faire entrer dans une synagogue, et de ne pas lui permettre de dire Kaddish, « et ne pas lui rendre hommage du tout, jusqu’à ce qu’il revienne des épreuves et entende la voix des autorités, et donne le divorce à sa femme ».

Sa femme a aussi publié sur les réseaux sociaux le nom et la photo de son ex-partenaire. « Je désire ma liberté », a-t-elle écrit. « Il y a ici un message fort et clair contre ceux qui refusent le divorce. Veuillez diffuser sa photo et son nom au public, c’est peut-être ce qui me rendra libre ». 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Coronavirus : 10 000 nouveaux cas de Coronavirus, Israël étend la vaccination aux plus de 40 ans

Le Cabinet se réunit aujourd’hui pour décider de la reconduction du confinement. Le ministère de la Santé annonce que le…

Israël publie les détails de l'accord concernant les données de vaccination

Dans « l’Accord de Collaboration  des Preuves Epidémiologiques en Conditions Réelles », Pfizer s’engage à fournir à Israël des doses de vaccins…

Pour le monde arabe, les pays ayant signé des accords avec Israël ont toujours été "des hypocrites paresseux"

Le 20 décembre dernier, la site d’actualité alternatif liba,ais Daraj a publié un article intitulé « Que le rituel de résister…

Israël s'approche dangereusement de la barre des 4 000 décès liés au Coronavirus

Le nombre de morts et de cas grave continuent d’augmenter, le plan de vaccination prévoit l’inoculation de doses aux plus…

Antisémitisme en France : un livreur Deliveroo refuse une commande "je ne livre pas aux Juifs"

C’est une affaire qui agite en ce moment la communauté juive française. Un livreur de nationnalité Algérienne résidant illégalement en…

Syrie : les bombardements israéliens ciblent une zone à la frontière de l'Iraq comportant une forte présence iranienne

Les frappes israéliennes massives avant l’aube sont la quatrième opération de ce type signalée au cours des deux dernières semaines,…

Israël a déclaré payer environ 47$ par personne pour les vaccins Pfizer et Moderna

Le pays a dépensé 1 milliard de shekels dans l’achat des doses pour sa campagne de vaccination massives. Ce qui…
Aller au contenu principal