fbpx

Malgré les décisions des rabbins, Yitzhak Sasson refuse de divorcer : sa femme lance un appel à l’aide

LAprès trois ans durant lesquels Yitzhak Sasson refuse d’accorder le divorce à son ex-épouse, malgré l’ordonnance du tribunal rabbinique, les juges ont décidé d’ordonner la publication de son nom et de sa photo afin de l’embarrasser. Des sanctions économiques, sociales et religieuses ont aussi été prononcées. Il a par la suite été licencié de son poste de surveillant casher. Sa femme veut retrouver sa liberté. 

 

Le tribunal rabbinique régional de Be’er Sheva a décidé de publier le nom et la photo d’Yitzhak Sasson, un habitant de Dimona, qui refuse de divorcer de sa femme depuis trois ans. Les juges ont permis à la femme de lui faire honte en « l’humiliant » afin d’augmenter la pression sur lui dans l’espoir qu’il accepterait de la libérer d’un mariage raté.

 

Les rabbins ont validé le divorce mais le mari fait de la résistance

 

Le couple est marié depuis 21 ans et a sept enfants. Sa femme a intenté une procédure de divorce contre son mari dès 2017. Les juges – le rabbin Aharon Dershevitz, et les rabbins Ovadia Hefetz Yaakov et Avraham Zvi Gaoptman – étaient convaincus qu’il n’y avait aucune chance de renouer la relation entre les deux, et il y a environ un an, après une longue attente du mari, ont décidé qu’il devait divorcer de sa femme « immédiatement ».

 

La femme a demandé que diverses restrictions lui soient imposées – et les juges ont accepté. Dans des décisions rendues dans les semaines suivantes, ils ont exercé leur autorité judiciaire en contrôlant son compte bancaire et en interdisant son départ du pays, en détenant son permis de conduire.

 

En outre, ils ont statué dans une décision publiée dimanche dernier que puisque Sasson « viole gravement les décisions du tribunal », ils permettent que son nom et sa photo soient rendus publics, « par tous les moyens ». Ils ont également cherché à porter la décision à l’attention des rabbins Dimona. Suite à cela, Sasson a été renvoyé de son poste de surveillant casher du conseil religieux de la ville.

 

Une mise au ban économique, religieuse et sociale

 

Les juges ont également écrit que puisque « toutes les discussions pour persuader le mari n’ont pas porté leurs fruits », ils appliquent la loi religieuse contre lui, selon laquelle il existe une obligation halakhique de pratiquer « l’expulsion de Darbnu Tam ». Donc de ne pas le divertir, ni le nourrir et ni l’abreuver, de ne pas le visiter dans sa maladie, de ne pas le faire entrer dans une synagogue, et de ne pas lui permettre de dire Kaddish, « et ne pas lui rendre hommage du tout, jusqu’à ce qu’il revienne des épreuves et entende la voix des autorités, et donne le divorce à sa femme ».

Sa femme a aussi publié sur les réseaux sociaux le nom et la photo de son ex-partenaire. « Je désire ma liberté », a-t-elle écrit. « Il y a ici un message fort et clair contre ceux qui refusent le divorce. Veuillez diffuser sa photo et son nom au public, c’est peut-être ce qui me rendra libre ». 

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

40 ans depuis le bombardement du réacteur en Irak : 4 des pilotes ayant participé à l'opération Opéra dans une interview spéciale

Au moment où ils pensaient qu’Ilan Ramon s’était écrasé, la volonté de Raful de les sacrifier, la peur de ne…

Il est plus important pour les dirigeants palestiniens de frapper Israël que de sauver la vie des habitants de l'Autorité palestinienne

Le refus de la direction de Ramallah d’accepter un million de vaccins Pfizer prouve une fois de plus qu’au moment…

Bennett a levé l'interdiction de Netanyahu de discuter des détails de l'accord nucléaire avec l'Iran

Le chef d’état-major Kochavi, en visite à Washington, tentera de persuader les Américains de durcir leurs positions dans les négociations…

Ganz a annoncé: je soumettrai une proposition à une commission d'enquête d'État sur l'affaire des sous-marins

Suite au refus de Netanyahu dans le gouvernement précédent, le ministre de la Défense est intéressé à faire avancer la…

Tsahal pense que les combats à Gaza ne sont pas terminés, le cabinet se réunira aujourd'hui

Malgré le calme dans la bande de Gaza depuis 48 heures, le Cabinet de sécurité se réunira pour approuver les…

Israéliens qui choisissent de continuer à porter un masque : « Se sentir nu sans ça »

Le greffé rénal qui s’est rendu compte que le vaccin était inefficace dans son cas, le médecin de Bethléem qui…

Au revoir Dubaï: le ministère de la Santé a également émis un avertissement de voyage vers les Émirats arabes unis

S’il n’y a pas d’amélioration significative dans le pays, il peut entrer dans la liste des pays rouges, dans lesquels…
Aller au contenu principal