fbpx

Est-ce intéressant pour les Israéliens d’investir dans l’immobilier à Dubaï ?

Pour ceux qui s’intéressent aux investissements immobiliers à l’étranger, une nouvelle destination a le vent en poupe : Dubaï aux Emirats Arabes Unis. Est-ce une destination intéressante et que devez-vous savoir avant de vous lancer dans un tel investissement dans la région ?

 

L’un des avantages de la normalisation des relations entre Israël et les Émirats arabes unis est l’ouverture d’opportunités économiques pour les investisseurs à Dubaï. Pour de nombreux Israéliens, en particulier ceux qui recherchent des investissements immobiliers à l’étranger, Dubaï est une option d’investissement intéressante à étudier. Que faut-il prendre en compte lorsqu’on envisage d’investir dans l’immobilier dans cette région ? Par exemple, la rentabilité et la fiscalité.

Dubaï : une destination attractive 

Les Émirats arabes unis en général, et Dubaï, en particulier, attirent depuis plus d’une décennie de nombreux investisseurs, dans un grand nombre de domaines, de l’immobilier, aux nouvelles technologies. Plusieurs raisons expliquent le phénomène. Premièrement, la croissance économique des Émirats arabes unis est forte. Deuxièmement, les autorités des émirats cherchent à attirer les investisseurs étrangers. De plus, sa fiscalité est intéressante. Par exemple, les investisseurs étrangers bénéficient d’une exonération fiscale totale sur Bénéfices et investissements, un avantage considéré comme exceptionnel par rapport aux principaux marchés européens et américains.

 

« Dubaï est devenu le New York du Moyen-Orient »

 

«Dubaï est devenu le New York du Moyen-Orient», explique l’avocat CPA Jeris Dahduli, fondateur et propriétaire de Remax Trading and Investment, une société spécialisée dans les investissements immobiliers en Israël et dans le monde. « Aujourd’hui, les Israéliens peuvent investir dans une propriété à Dubaï qui sera enregistrée à leur nom et gagner un revenu fixe sur le loyer et / ou un retour sur la vente de la propriété dans quelques années», ajoute-t-il.

 

Le marché de l’investissement immobilier à Dubaï est divers, mais comprend plusieurs types d’investissements qui conviennent aux investisseurs étrangers, comme le précise Dahdoli: « Vous pouvez investir dans des appartements résidentiels, dans des studios loués et dans des chambres d’hôtel. Ce sont des projets menés par des sociétés internationales qui louent la chambre d’hôtel à l’investisseur pendant 7 à 10 ans ». Aujourd’hui, Remax propose aux investisseurs israéliens d’acheter des propriétés à Dubaï, les inscrire à leur nom dans le registre fiscal et de gérer la propriété pour eux à Dubaï, tout comme elle gère des propriétés pour ses clients dans d’autres grandes destinations dans le monde.

 

Avantages fiscaux et politiques économiques claires

 

Aux EAU, il existe une exonération totale de l’impôt sur les bénéfices et les investissements. «Cela fait partie de la politique des émirs qui contrôlent le pays, qui ont décidé d’en faire un espace attractif pour les investisseurs étrangers», explique Rami Yom Tov Casbi, ingénieur et co-PDG de Remax Trade and Investment. De plus, selon Dahduli, « on s’attend à une augmentation de la valeur des propriétés à Dubaï, et même de manière significative, qui pourrait faire augmenter le rendement de la vente de la propriété ».

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Préparation pour le défilé du drapeau à Jérusalem ; Tsahal se prépare à l'éventualité d'une escalade

Dans l’ombre des menaces du Hamas et lorsque le bureau du Premier ministre remanie gouvernement, la parade des drapeaux commence.…

Les ultra-orthodoxes s'habituent à l'opposition

Le parti Shas et le parti judaïsme de la Torah s’adaptent à une réalité qu’ils ont déjà oubliée – le…

Bennett et les ministres ont été photographiés à la Maison du Président, le Premier ministre a visité la tombe de son ami, feu le lieutenant-colonel Emanuel Moreno

Le 36e gouvernement, après 12 ans : le premier ministre Naftali Bennett, le vice-premier ministre Yair Lapid, dont le président…

Pologne : "le Juif à la pièce d'argent", un porte-bonheur qui fait débat

Jeudi, le quotidien polonais Gazeta Wyborcza a rapporté les paroles du conseiller municipal chargé des affaires Culturelles Robert Piaskowski qui…

Neuf pistolets, une Kalachnikov et un M16 : Tsahal et les forces de police déjouent une vente d'armes dans le nord de la vallée du Jourdain

Lors d’une opération conjointe, les combattants ont déjoué un marché d’armes dans la zone nord de la brigade « Vallée et…

Reportage : Trump, Netanyahu et Ben Salman ont œuvré pour affaiblir le statut du roi de Jordanie

Le Washington Post a rapporté que derrière l’arrestation de l’ancien régent il y a deux mois, il y a des…

L'État cessera de financer les dépenses de Netanyahu à Balfour demain - sera-t-il obligé de payer des impôts sur le séjour prolongé à la résidence du Premier ministre ?

Selon un avis formulé par le conseiller juridique du Cabinet du Premier ministre, l’Etat cessera de financer les dépenses après…
Aller au contenu principal