fbpx

La communauté juive de Vienne sous le choc après l’attentat qui a frappé la ville

Plusieurs heures après cet attentat, c’est toujours l’effroi qui domine après cet attentat perpétré à Vienne, en Autriche. Le terroriste était un sympathisant du groupe État islamique. L’auteur avait vingt ans et venait de la nord-Macédonienne. Il était déjà connu pour des activités terroristes.

D’après un premier bilan qui reste provisoire, quatre personnes sont décédées et 14 ont été blessées, dont 7 de manière grave. C’est la première fois que l’Autriche est aussi durement frappée par un attentat islamiste d’une telle ampleur. Quelques jours après la France, l’Autriche est victime du terrorisme islamiste. Plusieurs fusillades ont entraîné la mort de 4 personnes, lundi soir, dans les rues de Vienne, la capitale autrichienne. A noter que l’un des terroristes est toujours recherché activement par la police. Cet attentat a eu lieu au cœur de la ville, à quelques pas d’une synagogue et de l’Opéra. 

La communauté juive était-elle visée ?

La première personne tuée était un badaud, la seconde était une femme morte des suites de ses blessures et la 3e un policier. Les autorités autrichiennes étaient conscientes que la communauté juive de la capitale pouvait être la cible de terroriste. D’ailleurs, la plupart des Juifs pratiquants de la ville évitent de porter la kippa dans la rue. C’est d’ailleurs, à quelques pas de la synagogue que cette opération terroriste s’est déroulée. Au début du mois de septembre dernier, les autorités autrichiennes et la communauté juive du pays ont paraphé un accord qui vise à multiplier par 3, les sommes dédiées à sécuriser les institutions juives. 

A policeman stands next to wreathes placed in the name of the Austrian Parliament, the President and the Chancellor in order to pay homage to the victims of a shooting in Vienna on November 3, 2020, one day after the shooting at multiple locations across central Vienna. – A huge manhunt was under way after gunmen opened fire at multiple locations across central Vienna in the evening of November 2, 2020, killing at least four people in what Austrian Chancellor Sebastian Kurz described as a “repulsive terror attack”. (Photo by Joe Klamar / AFP)

Le chancelier autrichien réagit 

 « Les dernières semaines ont pu montrer que nous devons agir de manière commune pour protéger la communauté juive en Autriche avec encore plus de force », a indiqué Sébastian Kurz sur son compte Twitter. « C’est pourquoi, en tant qu’État, nous allons accompagner la communauté juive avec ses coûts de sécurité accrus ». Les médias israéliens se sont évidemment intéressés à l’attentat de Vienne. D’autant plus que les policiers de la ville ont demandé aux Juifs de rester à leur domicile. L’assaillant était muni d’une ceinture d’explosifs qui était factice. « Le terroriste tirait aveuglément sur des personnes », a raconté le rabbin Schlomo Hofmeister au journal Kurier. « Il n’a pas visé la synagogue » a-t-il précisé. 

Des policiers autrichiens

La synagogue était-elle ciblée ? 

« Pour le moment, il n’est pas possible de savoir si la synagogue était une cible », a expliqué sur Oskar Deutsch, le président de la Communauté israélite de Vienne, sur les réseaux sociaux. L’homme a précisé qu’il n’y avait pas eu de victimes au sein de la communauté juive locale. Plus de 25.000 Juifs vivent actuellement dans la capitale autrichienne, une communauté qui est représentée par une structure religieuse, qui compte 8 000 membres, l’Israelitische Kultusgemeinde (IKG).

L’ambassadeur d’Israël en France a aussi réagi : « Le terrorisme frappe l’Europe en son cœur. Nous apprenons avec horreur les multiples attentats à Vienne. Nous apportons tout notre soutien à la communauté juive autrichienne et aux victimes de ces attentats monstrueux ».

La ministre israélienne de la Diaspora, Omer Yankelevich, a affirmé de son côté : « Nos pensées et nos prières accompagnent l’Autriche en ces heures tragiques et très difficiles. »

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

La mort d’un bébé de 3 ans a été constatée à l’hôpital Rambam

Un enfant de trois ans qui était dans le coma depuis plusieurs jours est décédé à l’hôpital Rambam de Haïfa.…

L’avion destiné aux chefs d’État passe de l’aéroport Ben Gourion à l’entrepôt

Les chefs d’état de l’avion seront transférés dans les prochains jours de l’IAI à l’aéroport Ben Gourion vers un complexe…

Le missile Spike d’Israël, véritable tueur de chars d’assaut.

  Premier missile surface-surface à utiliser le guidage par télévision, le Tamuz (plus connu sous le nom de « Spike…

Les tweets obsessionnels du tueur de René Hadjadj

Un crime délirant peut bien évidemment être antisémite madame lepen vous etiez en couverture,dans magazine israelien, photo en premiére page…

Rapport : l’Iran a fraudé l’Agence internationale de l’énergie atomique

L’Iran a utilisé des documents secrets volés par les services de renseignement iraniens pour échapper à la surveillance de l’Agence…

Ben-Yehuda serait content: un cours d’hébreu mondial

Le plus grand cours d’hébreu du monde, ce dimanche 29 mai ! À l’occasion du centième anniversaire du décès d’Éliézer…

Grosse prise: les terroristes ciblaient Ben Gvir

Dans le cadre d’une enquête menée conjointement par le Service de sécurité générale et l’Unité centrale du district de Jérusalem…