fbpx

dim' 21 Juil' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Un ancien chef des renseignements saoudien condamne les critiques des dirigeants palestiniens concernant l’accord entre les Emirats Arabes Unis et Israël

« Il y a quelque chose que tous les dirigeants palestiniens ont eu en commun : ils parient toujours sur les perdants, et cela a un coût ».

Le discours palestiniens condamné par l’Arabie Saoudite

« La cause palestinienne est juste, mais sa défense a des échecsé »

Prince Bandar Bin Salman Bin Abdulaziz

L’ancien chef des renseignements et diplomate saoudien aux Etats-Unis , le Prince Bandar Bin Salman Bin Abdulaziz, a condamné les dirigeants palestiniens pour leur critique des accords de normalisation des relations entre Israël et certains états du Golfe.

Dans une interview à la chaîne saoudienne Al-Arabiya diffusé lundi, le Prince qualifie les propos des dirigeants palestiniens à l’origine des critiques de « transgression » et de « discours condamnable ».

« Il y a quelque chose que les dirigeants palestiniens successifs ont en commun : ils parient toujours sur les perdants, et cela a un prix ».

Prince Bandar Bin Salman Bin Abdulaziz

« La cause palestinienne est une cause juste, mais sa défense a des échecs, et la cause israélienne est injuste mais ceux qui la défendent ont du succès. Cela résume les évenements des 75 ou 70 dernières années » a-t-il déclaré dans la première des trois partie de l’interview diffusée.

« Il y a quelque chose que les dirigeants palestiniens successifs ont en commun : ils parient toujours sur les perdants, et cela a un prix ».

Accords de normalisation avec Israël VS Initiative de Paix Arabe

Les Emirats Arabes Unis ont signé un accord historique pour normaliser leurs relations avec Israël en août, et le petit Etat du Golfe Bahrain, un allier de l’Arabie Saoudite, leur a emboîté le pas en Septembre.

Les Palestiniens ont peur que ces accords affaiblissent une position panarabe établie depuis longtemps : l’Initiative de Paix Arabe. Cette dernière demande le retrait d’Israël des territoires disputés de Judée Samarie et l’acceptation d’un Etat Palestinien en échange de la normalisation des relations avec les Etats Arabes.

Une trahison pour les dirigeants palestiniens

Le Président Mahmoud Abbas a déclaré que les dirigeants palestiniens considéraient la décision des Emirats Arabes Unis comme une « trahison ». L’ancien négociateur palestinien Hanan Ashrawi a déclaré à Reuters que les pays ayant signé ces accords étaient « des vendus ».

L’Arabie Saoudite reste fidèle aux Palestiniens et à l’Initiative de Paix Arabe

L’Arabie Saoudite, le lieu de naissance de l’Islam, n’a pas commenté directement l’accord de normalisation, mais a déclaré rester fidèle aux principes de l’Initiative de Paix Arabe.

Le Prince Bandar a rappelé le soutient de plusieurs dizaines d’années des rois saoudiens successifs à la cause palestinienne, et a déclaré que le peuple palestinien ne devait pas oublié que le royaume a toujours été là pour eux, leur offrant de l’aide et des conseils.

Néanmoins le discours saoudien face à Israël évolue

« Le bas niveau du discours n’était pas ce que nous attendions de dirigeants qui cherche à obtenir un soutient mondial pour leur cause » a-t-il déclaré.

Alors que l’Arabie Saoudite ne semble pas vouloir suivre bientôt l’exemple de ses alliés du Golfe, les experts et les diplomates pensent que le royaume a commencé à changer de discours public face à Israël.

La fille du Prince Bandar, la Princesse Reema, est actuellement ambassadrice d’Arabie Saoudite aux Etats-Unis.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Le Droit du jihad triomphera-t-il à La Haye? Par Bat Ye’or

 Dhimmi Watch Ce 19 juillet, la Cour internationale de la Haye a statué sur la légitimité de l’existence de l’État…

Mosaïque. Eric Mechoulan – Le nouveau crédo des universités américaines : “Sionistes hors de la fac!”

L’ancien Président tchèque Vaclav Havel était aussi dramaturge et philosophe. A propos de la maladie de ses contemporains, il affirmait…

Le port houti de Hodeidah sous un déluge de feu israélien

Explosions massives dans le port de Hodeidah, qui déplore des morts et des blessés Les avions de guerre israéliens et…

René Seror. Il faut que tout change pour que rien ne change!

Il faut que tout changepour que rien ne change!J’utilise souvent cette citation du “Guépard”  à dessein !  Hier, juste avant…

Les avocats accusant Israël de “génocide” à la CIJ veulent bannir le pays de la scène foot mondiale

Dans un rapport confidentiel pour l’organisation de justice sociale Eko, des universitaires sud-africains disent qu’Israël “porte atteinte” à la mission…

Adidas cède à la pression, s’excuse et retire la mannequin américano-palestinienne de sa campagne publicitaire

Adidas a lancé une campagne pour promouvoir la réédition de baskets emblématiques des Jeux olympiques de Munich de 1972. L’un…

Le balagan à l’Assemblée

Le communiste André Chassaigne et le patron de La Droite républicaine Laurent Wauquiez AFP / Ludovic Marin / AFP / Bertrand…