Un ancien chef des renseignements saoudien condamne les critiques des dirigeants palestiniens concernant l’accord entre les Emirats Arabes Unis et Israël

« Il y a quelque chose que tous les dirigeants palestiniens ont eu en commun : ils parient toujours sur les perdants, et cela a un coût ».

Le discours palestiniens condamné par l’Arabie Saoudite

« La cause palestinienne est juste, mais sa défense a des échecsé »

Prince Bandar Bin Salman Bin Abdulaziz

L’ancien chef des renseignements et diplomate saoudien aux Etats-Unis , le Prince Bandar Bin Salman Bin Abdulaziz, a condamné les dirigeants palestiniens pour leur critique des accords de normalisation des relations entre Israël et certains états du Golfe.

Dans une interview à la chaîne saoudienne Al-Arabiya diffusé lundi, le Prince qualifie les propos des dirigeants palestiniens à l’origine des critiques de « transgression » et de « discours condamnable ».

« Il y a quelque chose que les dirigeants palestiniens successifs ont en commun : ils parient toujours sur les perdants, et cela a un prix ».

Prince Bandar Bin Salman Bin Abdulaziz

« La cause palestinienne est une cause juste, mais sa défense a des échecs, et la cause israélienne est injuste mais ceux qui la défendent ont du succès. Cela résume les évenements des 75 ou 70 dernières années » a-t-il déclaré dans la première des trois partie de l’interview diffusée.

« Il y a quelque chose que les dirigeants palestiniens successifs ont en commun : ils parient toujours sur les perdants, et cela a un prix ».

Accords de normalisation avec Israël VS Initiative de Paix Arabe

Les Emirats Arabes Unis ont signé un accord historique pour normaliser leurs relations avec Israël en août, et le petit Etat du Golfe Bahrain, un allier de l’Arabie Saoudite, leur a emboîté le pas en Septembre.

Les Palestiniens ont peur que ces accords affaiblissent une position panarabe établie depuis longtemps : l’Initiative de Paix Arabe. Cette dernière demande le retrait d’Israël des territoires disputés de Judée Samarie et l’acceptation d’un Etat Palestinien en échange de la normalisation des relations avec les Etats Arabes.

Une trahison pour les dirigeants palestiniens

Le Président Mahmoud Abbas a déclaré que les dirigeants palestiniens considéraient la décision des Emirats Arabes Unis comme une « trahison ». L’ancien négociateur palestinien Hanan Ashrawi a déclaré à Reuters que les pays ayant signé ces accords étaient « des vendus ».

L’Arabie Saoudite reste fidèle aux Palestiniens et à l’Initiative de Paix Arabe

L’Arabie Saoudite, le lieu de naissance de l’Islam, n’a pas commenté directement l’accord de normalisation, mais a déclaré rester fidèle aux principes de l’Initiative de Paix Arabe.

Le Prince Bandar a rappelé le soutient de plusieurs dizaines d’années des rois saoudiens successifs à la cause palestinienne, et a déclaré que le peuple palestinien ne devait pas oublié que le royaume a toujours été là pour eux, leur offrant de l’aide et des conseils.

Néanmoins le discours saoudien face à Israël évolue

« Le bas niveau du discours n’était pas ce que nous attendions de dirigeants qui cherche à obtenir un soutient mondial pour leur cause » a-t-il déclaré.

Alors que l’Arabie Saoudite ne semble pas vouloir suivre bientôt l’exemple de ses alliés du Golfe, les experts et les diplomates pensent que le royaume a commencé à changer de discours public face à Israël.

La fille du Prince Bandar, la Princesse Reema, est actuellement ambassadrice d’Arabie Saoudite aux Etats-Unis.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Immobilier : Agora, implantée à Tel-Aviv, réalise une levée de fonds prometteuse

La jeune entreprise israélienne Agora, implantée à Tel-Aviv, accompagne les sociétés immobilières dans la gestion de leurs investissements. Cette start-up…

Israël souhaite que l’ambassade du Brésil soit transférée à Jérusalem

Yossi Shelley, ambassadeur israélien au Brésil, a demandé de manière officielle au gouvernement du Brésil un transfert de l’ambassade de…

Jérusalem aux Olim : "c'est votre maison"

Un semaine virtuelle de préparation de l’Alyah va être organisée alors que les demandes d’immigration ont atteint un record depuis…

La Cours Suprême devra décider si Bibi peut être forcé à démissionner de son poste de Premier ministre en alternance

La Cours Suprême se prononcera mardi sur la démission forcée du Premier ministre Beyamine Netanyahou lors de son procès pour…

Les essais clinique du vaccin israélien contre le COVID-19 débutent la semaine prochaine

« J’ai confiance en notre vaccin, je crois en lui et en les compétences des scientifiques de l’institut qui l’ont développé »…

Le Soudan va négocier l'accueil de migrants expulsés d'Israël

Les ONG d’aide aux migrants ont déclaré que la plupart des Soudainais en Israël souhaiteraient rester. Un accord concernant l'expulsion…

Dirigeant du Mossad : la normalisation des relations avec l'Arabie Saoudite est de plus en plus proche

Des discustions sont en cours entre Israël et Oman concernant la normalisation des relations entre les deux pays. Elles semblent…