Pourquoi mon testament a été révoqué?

Quand quelqu’un souhaite léguer ses biens à ses enfants, il écrit un testament en conséquence. Bien souvent, les enfants vont aider leur parent dans cette démarche, aussi bien dans la préparation du testament que dans le choix de l’avocat. Il est également fréquent que les enfants soient présents lors de la signature du testament pour aider et soutenir leur parent.

Des années plus tard, ils s’aperçoivent que leur implication à conduit à l’invalidation du testament et que la volonté de leur parent n’est donc pas respectée. Devant les tribunaux, la question de savoir pourquoi et comment, en fonction du degré d’implication des bénéficiaires, peut entraîner la révocation du testament.

Aux Etats-Unis, dans l’Etat de New York, si le bénéficiaire participe au processus testamentaire, cela entraine un examen rigoureux afin de s’assurer que le testateur agit en toute indépendance et non sous l’influence du bénéficiaire. Si le bénéficiaire est témoin lors de la signature de l’acte, il ne reçoit pas plus que sa quote-part, sauf s’il y a au moins trois autres témoins lors de la signature.

En Israël, la loi stipule que la participation d’un bénéficiaire à la préparation ou à la signature du testament rend ce dernier « nul et non avenu ». En effet, pour la loi Israélienne, le bénéficiaire ne doit en aucun cas s’impliquer dans le processus testamentaire : que cela soit dans la signature du testament ou dans sa préparation. Néanmoins, les tribunaux ont tendance à interpréter cette lois de manière plus indulgente, rendant ainsi les testaments valides.

Récemment, une défunte avait laissé un testament qui favorisait l’une de ses filles au détriments de ses autres enfants. Ladite héritière avait pris par à la préparation du testament, avait emmené sa mère chez un avocat et l’aurait influencé de manière à exclure ses frères et sœurs du testament. La Cour a donc jugé que le seul fait d’avoir emmené sa mère chez un avocat en sachant qu’elle allait signer un tel testament constituait une participation à la préparation du testament et une influence dans la signature de ce testament non équitable.

Dans un autre cas, un homme vivant en maison de retraite avait demandé à son fils de l’aider à modifier son testament. Il voulait faire de son fils son unique héritier et lui avait donc demandé de contacter un avocat pour rédiger ce nouveau testament. Le fils a donc contacté un avocat, lui a transmis la volonté de son père. Il s’est rendu chez l’avocat deux semaines plus tard pour récupérer le testament préparé et l’apportée à son père à la maison de retraite. Le père a signé le testament en présence de son fils et de deux autres témoins. La Cour suprême a statué que le fils avait agit en tant que messager et personne de confiance de son père et n’avait pas interféré dans la préparation ou la signature du testament. Celui-ci était donc valide.

Dans beaucoup de ses cas « tout n’est pas tout noir ou tout blanc ». Il est donc important de consulter un avocat compétent avant de signer son testament.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Nouveau confinement en Israël : le détail des restrictions

Ce nouveau confinement devrait durer trois semaines à compter du 18 septembre. Suite à l’annonce hier soir du Premier Ministre…

Mesures de lutte contre le Coronavirus : les dernières annonces du gouvernement israélien

Un second confinement de trois semaines débutera le 18 septembre. Le gouvernement israélien s’est réunis ce dimanche lors d’une réunion…

Selon un expert, « les Israéliens qui se rendent à Bahreïn pourraient être la cible de l’Iran »

« La République chiite d’Iran tente de saper la stabilité du régime de Bahreïn ». Une monarchie sunnite pour une population chiite…

Suite aux accords de normalisation avec Israël, l’Iran accuse Bahreïn d’être « complice des crimes » d’Israël

Selon l’Iran, Bahreïn « a sacrifié la cause palestinienne sur l’autel des élections américaines ».  Samedi, l’Iran a accusé Bahreïn d’être « complice…

Les Palestiniens qualifient les accords de paix entre Israël et Bahreïn de « coup de poignard dans le dos »

Pour le Hamas, c’est une « agression » portant un « grave préjudice » à la cause palestinienne. Vendredi, l’Autorité Palestinienne et l’organisation terroriste…

Israël et Bahreïn ont signé un accord de paix vendredi

« Nos deux grands amis Israël et le royaume de Bahreïn ont conclu un accord de paix ». Vendredi le président américain…

Interview de Hananya Naftali : le rêve de la paix au Moyen Orient se concrétise

« Les dirigeants arabes savent qu’Israël n’est pas un problème mais plutôt un allié. » Le site internet émirati UAE Voice a…