fbpx

Attentat de la rue des Rosiers : les services de renseignement français avaient passé un accord avec les terroristes

La France aurait passé un accord avec les terroristes, aucune poursuites contre l’arrêt des attentats sur le sol français.

Des accords passé entre Matignon et les terroristes

Des documents présent dans les archives de Matignon confirment l’hypothèse d’un accord entre l’Etat français et les terroristes palestiniens responsables de l’attentat de la rue des Rosiers en 1982.

Cet attentat antisémite avait fait 6 victimes et 22 blessés, le 9 août 1982. La justice française réclame toujours quatre suspects.

Entre novembre 1982 et 1985, Yves Bonnet, patron de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST ex DGSI), a mentionné à plusieurs reprise un « marché non écrit », qu’aurait passé les services de renseignement français avec les terroristes palestiniens du groupe Abou Nidal. Ces accords garantissaient notamment l’absence de poursuite en France en échange de l’arrêt des attentats sur le sol français.

Le Parisien a publié ce lundi des information accréditant la thèse d’un accord entre la France et les terroristes. Certains documents provenant des du cabinet de Michel Rocard prouvent l’existence d’un tel accord. La justice française a ajouté ces documents au dossier d’instruction.

Parmi ces documents figure le compte rendu d’un entretien avec le Fatah Conseil Révolutionnaire (l’autre nom du groupe Abou Nidal). Ce document datant d’octobre 1985 évoque « noir sur blanc un accord passé avec le groupe terroriste et qui s’insurge du ‘non-respect des engagements antérieurs de la France ».

L’avocats de certaines victimes dénonce une volonté politique insuffiasante

Me Avi Bitton défend trois anciennes employées du restaurant Jo Goldenberg. C’est dans ce restaurant qu’avait eu lieu cet attentat à la grenade et aux pistolets-mitrailleurs. L’avocat a déclaré à l’AFP : « en prenant connaissance de ces documents on comprend qu’il y a un accord ».

Il ajoute également : « ce que nous révèle les derniers documents, c’est que malheureusement la volonté politique est peut-être insuffisante quand on voit qu’il y a probablement eu une forme de marché conclu avec les terroristes.

La justice française a émis des mandats d’arrêts internationaux à l’encontre de quatre suspects. Deux se sont réfugiés en Jordanie et un autre en Norvège.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Les différentes modalités d'achat immobilier en Israël et en France

Le droit immobilier, notamment en matière d’achat, ne contient pas les mêmes dispositions en France et en Israël. Un comparatif des…

Les différents types de sociétés israéliennes

En nom propre, à responsabilité limitée ou encore les EURL : voici les principaux types de sociétés en Israël. La…

Israël devrait vendre des F-16 au Canada pour environ 100 millions de dollars

Le ministère de la Défense négocie la vente de 29 aéronefs d’occasion à une entreprise canadienne. Il devrait s’agir de…

Impôt sur les revenus locatifs en Israël

Comme en France et dans d’autres pays du monde, Israël soumet ses locations à diverses taxes, et notamment à l’impôt…

Vente immobilière et remise des clés en Israël

De nombreux propriétaires se posent la question de savoir s’ils peuvent vendre leur bien immobilier avant la date officielle de…

Après 20 ans de lutte: demain, 400 des Juifs éthiopiens restants retrouveront leurs familles

Demain (jeudi) l’opération d’Aliya « Créer Israël » commencera officiellement avec l’atterrissage du premier vol, qui amènera le reste des Juifs éthiopiens,…

Chef des services de santé: C'est le début de la troisième vague

Face à une augmentation constante du nombre de vérifiés et du taux d’infection, la responsable des services de santé, le…
Aller au contenu principal