fbpx

Ashkenazi arrive en Egypte pour des discussions sur les affrontements avec la bande de Gaza : “je suis engagés à ramener nos soldats et citoyens”

Pour la première fois en 13 ans – une visite officielle d’un ministre des Affaires étrangères israélien en Egypte. Le ministre Gabi Ashkenazi a atterri au Caire pour présider une délégation israélienne qui rencontrera le ministre égyptien des Affaires étrangères : “Nous approfondirons les  la réhabilitation de la bande de Gaza grâce aux aides internationales et à un système de contrôle.” Netanyahu doit rencontrer le chef des renseignements égyptiens, qui se rendra demain dans la bande de Gaza.

Le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi est arrivé au Caire ce matin (dimanche), 13 ans après la dernière visite officielle d’un ministre des Affaires étrangères israélien en Egypte. Ashkenazi a remercié le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Shukri lors de son débarquement, déclarant que “nous tiendrons plusieurs réunions, discuterons de questions bilatérales et renforcerons les liens économiques et commerciaux et approfondirons la réhabilitation de la bande de Gaza tout en faisant respecter la loi internationale”. Au même moment, une délégation de sécurité égyptienne est arrivée en Israël et le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré le chef des renseignements généraux égyptiens Abbas Kamel.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré aujourd’hui le chef du renseignement général égyptien Abbas Kamel et une délégation de haut niveau dirigée par lui à la résidence du Premier ministre à Jérusalem.

Ashkenazi a ajouté qu’au cours des discussions avec Shukri, il lui aurait souligné qu’« Israël est avant tout obligé de restituer nos soldats et citoyens détenus par le Hamas ».

L’organisation détient les soldats de Tsahal Hadar Goldin et Oron Shaul et les civils Avra ​​Mengistu et Hisham a-Sayed.

Ashkenazi est arrivé en Égypte accompagné d’une délégation israélienne après s’être entretenu à plusieurs reprises avec le ministre égyptien des Affaires étrangères au cours de l’opération Gardien des Murs. Israël insiste sur le fait qu’il n’y aura pas de réhabilitation de Gaza sans résoudre la question des prisonniers et des personnes disparues, ou comme Ashkenazi le définit dans des discussions fermées « S. pour S. » (Réhabilitation des prisonniers, AA).

Une délégation israélienne dirigée par le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi se rend au Caire pour discuter de la formation d’une série de mesures avec Gaza.

Il a été souligné que la reprise de l’escalade doit être empêchée.

Pendant ce temps, Netanyahu a rencontré aujourd’hui en Israël le chef du renseignement général égyptien Abbas Kamel et une délégation de haut rang en sa possession. Selon le bureau du Premier ministre, “Les deux hommes ont discuté du renforcement de la coopération entre Israël et l’Egypte et des questions régionales. Lors de la réunion, Netanyahu a soulevé la demande d’Israël pour le retour immédiat des garçons et des civils détenus dans la bande de Gaza.”. La réunion s’est également déroulée en présence du ministre du Renseignement Eli Cohen et du chef du Conseil national de sécurité, Meir Ben-Shabbat, qui avait auparavant rencontré Kamel en privé.

Le bureau présidentiel égyptien a publié aujourd’hui une déclaration déclarant que le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi “a envoyé une délégation de sécurité de haut niveau en Israël et dans les territoires palestiniens pour discuter de la stabilisation du cessez-le-feu et de la réhabilitation de la bande de Gaza”. Selon le communiqué, « La délégation égyptienne de sécurité discutera des moyens de rétablir le calme en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Al-Sisi a souligné l’importance pour tous de respecter les mesures visant à empêcher la reprise de l’escalade.

Les médias arabes rapportent que la haute délégation égyptienne de la sécurité, dirigée par le chef du renseignement égyptien Abbas Kamel, devrait également se rendre dans la bande de Gaza, en plus des réunions prévues en Israël et à Ramallah avec de hauts responsables de l’Autorité palestinienne. La chaîne libanaise al-Mayadin a déclaré que Kamel n’entrera dans la bande de Gaza que demain, lundi.

Hier, le journal qatari Al-Arabi al-Jadid a rapporté que le Hamas avait reçu un message de l’Egypte selon lequel les négociations ultérieures sur une trêve avec Israël devraient inclure la question des prisonniers et des personnes disparues. question au calme et au début de la reconstruction de Gaza.

Le journal a ajouté que la délégation égyptienne du renseignement qui est entrée à Gaza mardi devait rencontrer le chef adjoint de l’aile militaire du Hamas, Marwan Issa, pour faciliter les pourparlers sur l’échange de prisonniers et de personnes disparues. Le Hamas, pour sa part, insiste toujours pour que la question des prisonniers et des personnes disparues soit séparée de toute négociation liée au calme à long terme ou au processus de réhabilitation de la bande de Gaza.

Plus tard cette semaine, d’autres délégations israéliennes devraient arriver au Caire pour des entretiens avec des équipes de travail sur la réhabilitation de la bande de Gaza, la prévention de la contrebande d’armes dans la bande de Gaza et la question des prisonniers et des personnes disparues. Dans le même temps, des délégations du Hamas ont également été invitées au Caire. Il n’y aura pas de pourparlers directs entre Israël et le Hamas et tout se fera via la médiation égyptienne. Les coordinateurs des pourparlers seront le Conseil national de sécurité et les délégations comprendront des représentants du Coordonnateur des opérations gouvernementales dans les territoires occupés, du ministère de la Défense, du ministère des Affaires étrangères et d’autres parties.

Un responsable israélien a déclaré que l’Egypte est l’axe principal de tous ces pourparlers et sans elle, il n’y aurait pas de réel progrès. Il a ajouté qu’il est également important d’assurer la prévention de la contrebande d’armes à Gaza qui passe par l’Égypte.

Quant à la question de la réhabilitation de la Bande, l’Egypte s’attend cette fois à être un acteur majeur en la matière et à ne pas laisser à nouveau le terrain aux seuls mains du Qatar. Selon le rapport, Le Caire vise à faire du passage de Rafah la principale porte d’entrée de l’aide à la bande de Gaza.

Les Égyptiens aspirent à mettre en place une administration dont le rôle sera de superviser la colonie et que le Hamas ne mettra pas la main sur les fonds de réhabilitation. En outre, Le Caire exige que les entreprises égyptiennes jouent un rôle clé dans la réhabilitation, mais que les entreprises arabes et internationales aient la possibilité de s’y engager.

De son côté, le Qatar a annoncé une aide de 500 millions de dollars pour réhabiliter la bande de Gaza. Le ministre des Affaires étrangères Muhammad ‘Abd a-Rahman al-Thani a récemment écrit sur son compte Twitter : “Nous continuerons à soutenir les frères en Palestine afin de parvenir à une solution juste et durable jusqu’à ce qu’un État indépendant soit établi pour eux”.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Michel Drucker, victime d’une arnaque téléphonique

MICHEL DRUCKER, VICTIME D’UNE ARNAQUE TÉLÉPHONIQUE, SE FAIT EXTORQUER 10.000 EUROS. Qui a voulu dépouiller Michel Drucker ? Comment l’aigrefin a réussi…

Vladimir Poutine destitué ? une rumeur ?

Vladimir Poutine destitué ? Ce complot pour l’éliminer qui se préparerait en secret. Vladimir Poutine est-il en danger ? Le Daily…

L’Otan se met en ordre de bataille

Le format de la force de réaction de l’Otan va passer à plus de 300’000 militaires. Créée en 2002 afin…

Covid-19 : le passe sanitaire est de retour

Covid-19 : passe sanitaire aux frontières, port du masque… Le retour de certaines mesures sanitaires ? Le nombre de cas de contaminations…

La chaine Rami Levy retire des produits des rayons : « Ne les consommez pas »

Infos Israel News actualités : La chaîne retire deux produits qui contiennent la présence de résidus d’allergènes de type soja…

Mohammed Guerroumi. La pudibonderie hors du temps!

Quand la religion des hommes restreint la liberté au nom de la pudeur excessive, voire de la chasteté, elle crée…

Maxime Tandonnet. Un pouvoir gravement déstabilisé

« Le président de la République, qui a chargé Elisabeth Borne de bâtir «un nouveau gouvernement d’action», a annoncé pouvoir…