fbpx

L’obsession anti-israélienne de la Turquie atteint de nouveaux sommets

Parmi les déclarations récentes, citons une demande de la Turquie de séparer Jérusalem d’Israël.

La rhétorique anti-israélienne de la Turquie s’est rapidement intensifiée au cours des huit derniers jours de combats. La rhétorique visant Israël et les juifs a atteint des sommets tels que les États-Unis ont condamné le président turc pour ses propos antisémites. Alors que les États-Unis s’efforcent de mettre fin à la guerre du Hamas contre Israël, la Turquie attise les flammes.

Parmi les déclarations récentes, citons une demande de la Turquie de séparer Jérusalem d’Israël. Depuis 2020, lorsque la Turquie a transformé Sainte-Sophie en mosquée, la direction religieuse et politique turque de l’AKP, qui soutient le Hamas, a cherché à «libérer» Al-Aqsa et prétend qu’elle prendra le contrôle de Jérusalem. Les derniers commentaires du président turc Erdogan étaient de demander un «arrangement séparé» pour Jérusalem.

La Turquie a ensuite condamné l’Autriche pour son soutien à Israël et pour le fqit d4qvoir hissé le drapeau israélien sur la chancellerie à Vienne. Erdogan a affirmé que l’Autriche «essayait de faire payer les musulmans pour les Juifs qu’ils ont soumis au génocide». En bref, l’argument était que l’Autriche punissait en quelque sorte les musulmans pour l’Holocauste. La Turquie a alors qualifié Israël d ‘«État terroriste». Dans le passé, le président turc a comparé Israël à l’Allemagne nazie en 2019. À l’époque, la position pro-Turquie de l’administration Trump et des membres de son département d’État, dont certains étaient pro-Turquie, ne condamnait pas les propos. L’administration américaine d’aujourd’hui est différente et Ankara n’a pas le feu vert pour accueillir le Hamas et dénigrer Israël autant qu’auparavant.

L’un des autres commentaires du président turc était d’appeler le monde à mettre fin à «l’agression contre al-Qods», une référence à Jérusalem. Il a fait valoir que si le monde n’arrêtait pas Israël, cette «mentalité brutale» nuirait aux autres demain.

Les propos des dirigeants de l’AKP sont également représentés dans les médias d’extrême droite en Turquie. Yena Safak, un journal qui s’adresse à la droite populiste en Turquie et est proche du régime, a plaidé pour que la Turquie dirige une alliance islamique pour attaquer Israël. L’alliance comprendrait la Turquie, l’Iran, le Qatar, la Malaisie et le Pakistan, pays qui soutiennent le Hamas ou sont proches des Frères musulmans. La Turquie avait consulté l’Iran la semaine dernière sur la manière de faire face à Israël et la Turquie a appelé le Pape et d’autres à encourager des sanctions contre Israël.

Par rapport à la rhétorique de la Turquie contre Israël, la rhétorique de l’Iran a été relativement discrète. La Turquie est devenue l’un des États les plus anti-israéliens au monde et sa rhétorique constante anti-Israël, alimentée par ses médias contrôlés par l’État qui publient les articles les plus farfelus sur Israël, alimente l’antisémitisme en Turquie et à l’étranger. Lors de nombreux rassemblements antisémites en Europe, des drapeaux turcs peuvent être vus. Il s’agit d’un phénomène relativement nouveau car la Turquie encourage sa diaspora européenne à jouer un rôle plus agressif. Lors d’un rassemblement à Vienne, un homme crie «Poussez votre Holocauste» et il y a des acclamations généralisées parmi les hommes et les femmes présents, y compris un homme avec un drapeau turc.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Désaccord au sein du gouvernement | Lieberman : « Abu Mazen est un terroriste » ; Horowitz : « C’est notre partenaire »

En route vers un incident de coalition ? Le président d’Yisrael Beiteinu et le ministre des Finances, Avigdor Lieberman, se…

Israël envisage d’expulser les familles de terroristes palestiniens de Judée Samarie vers Gaza

Le Premier ministre Naftali Bennett a chargé le gouvernement d’examiner la possibilité de démolir les maisons des terroristes israélo-arabes et…

Elisabeth Borne: nomination imminente !

Elisabeth Borne: nomination imminente ! Première ministre dès ce lundi ? BORNE. Le nom d’Elisabeth Borne est de nouveau présenté…

La police s’est tournée vers le porte-parole : « Nous serons heureux d’ouvrir une enquête pénale contre Tibi et Kasif »

À la suite d’incidents récents et sous la direction du commissaire général R ‘Kobi Shabtai, la Division des enquêtes et…

Yom Tov Kalfon: j’ai été choqué quand Bennett m’a viré de la Knesset, je n’avais pas l’intention de faire défection

L’ancien membre de la Knesset Yom Tov Kalfon (Yamina) qui a été limogé après la démission du ministre des Affaires…

Vers la fin du mandat de l’UNRWA ?

Le 23 avril 2022, le Commissaire Général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA), Philippe LAZZARINI,…

« Les Juifs de Djerba. Regards sur une communauté millénaire »

Les Juifs de Djerba: ce qui a changé Quarante ans après, qu’est-ce qui a changé pour la communauté juive de…