fbpx

Opinion : l’image d’Israël en France

La majorité de la population française semble avoir une méfiance naturelle envers Israël. A chaque nouveau regain du so called “Conflit Israélo-Palestinien”, beaucoup prennent faits et causes pour “la Palestine” sans réellement savoir ce qui se passe au Proche-Orient.

A qui la faute ? Certains pointeront du doigt le sombre passé de la France, du Moyen-Age au régime de Vichy. Le français serait-il fondamentalement antisémite, ou serait-il juste victime de la désinformation qui sévit en France à chaque regain de tension entre Israël et Gaza ?

La réprésentation d'Israël dans les médias français

En dehors des médias communautaires, les informations disponibles en France sur les événements qui se déroulent actuellement en Israël sont présentées de façon biaisée, voire riducule. 

Exemple ce matin, sur France 24 :

“Déluge de feu sur Israël et Gaza”, une façon bien jolie de présenter une situation qui est loin de l’être. On dirait presque une plaie biblique et ça évite de devoir présenter les choses comme elles sont : le Hamas envoie des roquettes sur les villes israéliennes. France 24 ne se donne pas non plus la peine de préciser que les écoles du centre d’Israël ont été fermées par précaution, que les gens ont 20 secondes pour se mettre à l’abri en cas d’alerte ou que chaque missile de Dôme de Fer coûte 50 000€…

Non, France 24 précise juste que “43 Palestiniens et 5 Israéliens ont été tués en deux jours”. Ce n’est pas précisé si ces Palestiniens étaient des émeutiers affrontant les forces de l’ordre israéliennes à Jérusalem, ni que les 5 (6 selon les derniers chiffres) Israéliens étaient une vieille dame tuée dans l’incendie de sa maison provoquée par une roquette à Ashkelon ou un père et sa fille Arabe Israéliens tués par une roquette du Hamas à côté de Lod.

Non, le Français lambda retiendra seulement qu’il y a plus de morts côté Palestiniens que côté Israéliens. La télé ne lui dira jamais qu’Israël dépense des fortunes pour protéger ses populations des attaques du Hamas et que la plupart des logements en Israël sont équipés d’abris anti-missiles.

Elle lui dira encore moins que le Hamas adore mettre les civils gazaoui en première ligne, parce que le Hamas sait qu’il ne gagnera pas militairement face à Israël, la seule guerre qu’il peut gagner est celle des images. Des larmes. Du nombre de morts.

De plus, même en tant normal, les médias français ne présentent Israël que comme un Etat obscure, peuplé d’extrêmistes religieux à papillotes ou de soldats sanguinaires.

Et quand ils sont bien obligés de montrer les Israéliens qui ne sont ni ultra-orthodoxes, ni soldats, c’est pour dire qu’ils ont été forcés à être vaccinés par un Etat qui se voudrait volontiers totalitaire et qui a vendu leurs infos médicales à Pfizer…

Les fake news sur les réseaux sociaux

Comme si cette désinformation “officielle” ne suffisait pas, les réseaux sociaux regorgent de vidéos aux descriptions plus que douteuses.

Sur Instagram, les Juifs sont devenus « l’exrême droite ». Les célébrations de Yom Yerushalaïm (le jour de Jérusalem) une « fête annuelle de fondamentalistes ». 

On ne précise pas que « l’incendie près de la mosquée Al Aqsa » est un gros palmier qui a pris feu après avoir reçu un cocktail molotov ou une autre arme artisanale utilisées par les émeutiers palestiniens à Jérusalem. Emeutes à cause desquelles les traditionnelles célébrations de Yom Yéroushalaïm ont bien faillies être interdites pour protéger « l’extrême droite », comprenez les Juifs.

Non, on présente les choses de façon a ce que le français lambda pensent que l’extrême droite israélienne a mis le feu à Al Aqsa et se fait un petit flash mob devant le brasier…

Faudrait pas qu’on aille leur dire que les émeutiers palestiniens ne savent pas visé et crament des arbres à 10 mètres de leur troisième lieu saint…

On n’oublie un petit rappel non circonstancié du nombre de mort à Gaza, en omettant bien entendu de préciser que les frappes aériennes ont été menées en réponses aux tirs de roquettes du Hamas et que lesdites roquettes sont tirés au mileu de quartier résidentiels où vivent des familles…

Sur Twitter, on apprend que le palmier situé au dessus à gauche du Kotel est le troisième lieu saint l’Islam.

Encore une fois, les images des célébrations de Yom Yérushalaïm sont détournées pour faire croire qu’une foule de Juifs barbus et sanguinaires est allée incendier Al Aqsa et dansent à quelques mètres des flammes.

Il n’y a rien d’étonnant à ce qu’un français qui connais pas Israël ni Jérusalem, qui ne sait pas que, sur cette photo, Al Aqsa est hors-champs à gauche, soit choqué et finisse par voir les Israéliens comme le Hamas veut qu’il les voit : comme des brutes haineuses et sanguinaires.

Les conséquences pour les Juifs de France

Toutes ces manipulations ne seront pas sans conséquences pour les Juifs de France. 

Moins de deux jours après « l’escalade de violence au Proche Orient », comme aiment répéter les chaînes d’infos, une dizaines de manifestations pro-palestiniennes sont déjà prévues dans de nombreuses grandes villes françaises, et ce malgré l’interdiction de plusieurs préfets.

On voit donc se profiler un sénario très similiaire aux événements qui ont eu lieu en 2014 lors de la guerre avec Gaza. Des manifestations illégales où l’on cri en tout impunité « mort aux Juifs », des attaques de synagogues…

Toutes ces manipulations d’informations tentent de développer chez le français lambda un sentiment d’injustice et de compassion pour les Palestiniens, ce qui renforcera l’inaction face à ses manifestations de violences contre les Juifs. Il est donc primordial de rétablir les choses et de fournir aux français des informations vraies, non biaisées et circonstanciées pour leur permettre de se rendre compte de la véritable situation en Israël.

L’ignorance rend possible l’endoctrinement. L’éducation est la solution.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

40 ans depuis le bombardement du réacteur en Irak : 4 des pilotes ayant participé à l'opération Opéra dans une interview spéciale

Au moment où ils pensaient qu’Ilan Ramon s’était écrasé, la volonté de Raful de les sacrifier, la peur de ne…

Il est plus important pour les dirigeants palestiniens de frapper Israël que de sauver la vie des habitants de l'Autorité palestinienne

Le refus de la direction de Ramallah d’accepter un million de vaccins Pfizer prouve une fois de plus qu’au moment…

Bennett a levé l'interdiction de Netanyahu de discuter des détails de l'accord nucléaire avec l'Iran

Le chef d’état-major Kochavi, en visite à Washington, tentera de persuader les Américains de durcir leurs positions dans les négociations…

Ganz a annoncé: je soumettrai une proposition à une commission d'enquête d'État sur l'affaire des sous-marins

Suite au refus de Netanyahu dans le gouvernement précédent, le ministre de la Défense est intéressé à faire avancer la…

Tsahal pense que les combats à Gaza ne sont pas terminés, le cabinet se réunira aujourd'hui

Malgré le calme dans la bande de Gaza depuis 48 heures, le Cabinet de sécurité se réunira pour approuver les…

Israéliens qui choisissent de continuer à porter un masque : « Se sentir nu sans ça »

Le greffé rénal qui s’est rendu compte que le vaccin était inefficace dans son cas, le médecin de Bethléem qui…

Au revoir Dubaï: le ministère de la Santé a également émis un avertissement de voyage vers les Émirats arabes unis

S’il n’y a pas d’amélioration significative dans le pays, il peut entrer dans la liste des pays rouges, dans lesquels…
Aller au contenu principal