fbpx

Israël devrait poursuivre sa politique de diplomatie vaccinale

Après la première tentative qui a été bloquée par le ministère de la justice, Israël devrait envoyer un surplus de 100 000 doses de vaccins Moderna à ses alliés.

Lundi, la chaine de télevision publique Kan a annoncé qu’Israël n’a pas abandonné le projet d’envoyer ses surplus de doses de vaccin à ses alliés.

Cette information intervient deux semaines après que la première tentative n’ait été bloquée par des responsables du ministère de la Justice, qui ont déclaré que Netanyahou n’avait pas l’autorité nécessaire pour autorisé ce projet sans consulter le cabinet.

Israël est actuellement en train de négocier avec 20 pays et Moderna pour envoyer 100 000 doses à l’étranger, d’après les critères définis par le procureur général. Il y a également une certaine urgence car une partie des doses sera expirée à la fin du mois de mai.

Israël a des surplus de doses achetés à Moderna avant de signer l’accord avec Pfizer. Cet accord implique une livraison rapide et suffisament de doses pour inoculer toute la population en échange d’un partage de données avec Pfizer.

C’est le dernier rebondissement dans un saga qui a posé de nombreuses questions concernant l’autorité de Netanyahou en matière de prise de décision ainsi que ces projet d’aide aux pays d’Afrique et d’Amérique du Sud alors que les Palestiniens de Judée Samarie peinent à obtenir des stoccks de vaccins. Ce projet illustre également comment, lors d’une pénurie mondiale, le vaccin peut devenir un atout diplomatique de premier ordre.

En annonçant le projet initial, Netanyahou a déclaré qu’Israël avait des centaines de milliers de doses en trop et qu’il avait décidé d’en donner une petite quantité à plusieurs pays alliés, dont il n’a pas précisé le nom, comme remerciment symbolique « en échange de tout ce que nous avons déjà reçu ».

Même si le projet a été gelé, une livraison est arrivée au Honduras, où le président Juan Orlando Hernandez a annoncé que les doses seraient utilisés pour les travailleurs de première ligne. La République Tchèque a également déclaré avoir reçu 5 000 doses du vaccin Moderna de la part d’Israël.

Kan a déclaré que parmis les pays qui devraient recevoir des doses, il y aurait Chypre, la Mauritanie, la Hongrie, le Guatemala, les Maldives, Saint Marin, l’Ethiopie, le Chad, le Kenya, l’Ouganda et la Guinée. Chacun de ces pays devrait recevoir 5 000 doses.

La Mauritanie, qui n’a pas de relations diplomatiques avec Israël, était sur le point d’en établir avant la fin du mandat du président américain Donald Trump.

Israël fournira également des vaccins contre le coronavirus aux Casques Bleus stationné dans la péninsule du Sinaï, après une demande des Etats-Unis. Le ministère de la Défense a reçu une demande de fournir aux Forces et Observateurs Multinationnaux (MFO) 2 400 vaccins, qui a été approuvée par les autorités compétentes.

Netanyahu, qui se représente pour les élections du 23 mars a misé sur la réussite de la campagne de vaccination pour se faire réélire. La moitié de la population a reçu au moins une dose en moins de 2 mois.

Lundi, Israël a commencé à vacciner les 120 000 Palestiniens qui ont des permis de travail en Israël et dans les zones israéliennes de Judée Samarie.

Le projet de vaccination des travailleurs palestiniens intervient alors que les zones de Judée Samarie contrôlées par l’Autorité Palestinienne connaissent une forte hausse du taux d’infection. Il est au plus haut depuis le début de la pandémie.

L’Autorité Palestinienne a ordonné un confinement général ce weekend dans le but de freiner la montée du taux d’infection. Les hôpitaux sont arrivés à leur fréquentation maximale à Ramallah et Bethléhem.

Alors qu’Israël a vacciné plus de 5 millions de personnes, l’Autorité Palestinienne n’a pour l’instant reçu qu’une seule livraison importante de vaccins. Parmi les doses qui sont arrivées à Ramallah, un grand nombre d’entre elles a été réquisitionné par les proches du pouvoir.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Bennett et les ministres ont été photographiés à la Maison du Président, le Premier ministre a visité la tombe de son ami, feu le lieutenant-colonel Emanuel Moreno

Le 36e gouvernement, après 12 ans : le premier ministre Naftali Bennett, le vice-premier ministre Yair Lapid, dont le président…

Pologne : "le Juif à la pièce d'argent", un porte-bonheur qui fait débat

Jeudi, le quotidien polonais Gazeta Wyborcza a rapporté les paroles du conseiller municipal chargé des affaires Culturelles Robert Piaskowski qui…

Neuf pistolets, une Kalachnikov et un M16 : Tsahal et les forces de police déjouent une vente d'armes dans le nord de la vallée du Jourdain

Lors d’une opération conjointe, les combattants ont déjoué un marché d’armes dans la zone nord de la brigade « Vallée et…

Reportage : Trump, Netanyahu et Ben Salman ont œuvré pour affaiblir le statut du roi de Jordanie

Le Washington Post a rapporté que derrière l’arrestation de l’ancien régent il y a deux mois, il y a des…

L'État cessera de financer les dépenses de Netanyahu à Balfour demain - sera-t-il obligé de payer des impôts sur le séjour prolongé à la résidence du Premier ministre ?

Selon un avis formulé par le conseiller juridique du Cabinet du Premier ministre, l’Etat cessera de financer les dépenses après…

Le gouvernement Bennett-Lapid se lance : faites connaissance avec tous les ministres

Le ministre qui a fondé Galgalatz, le ministre qui a participé aux Jeux olympiques, le seul ministre qui a servi…

Israël et la France formalités voyage

Formalités sont celles en vigueur à la date du 11 juin 2021 et ce, pour les deux pays. Vu l’évolution…
Aller au contenu principal