fbpx

Le Danemark exhorte de ne pas coopérer avec « l’apartheid vaccinal » d’Israël

Avant que les dirigeants danois ne visitent Israël ce jeudi afin de mettre au point une alliance concernant les vaccins contre le Coronavirus, des journaux et des députés danois ont exhorté le Premier ministre du Danemark de ne pas coopérer avec ce qu’ils appellent la politque « d’apartheid vacccinal » d’Israël.

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz et le Premier ministre danois Mette Frederiksen ont quitté les rangs de l’Union Européenne pour former une alliance avec Israël afin de produire une seconde génération de vaccins contre les mutations du coronavirus. Kurz et Frederiksen doivent arriver en Israël ce jeudi pour voir de près le déploiment rapide de la campagne de vaccination en Israël.

Cependant, les alliés du Premier ministre danois l’on appelée à ne pas définir d’accord avec Israël après son prétendu échec d’étendre la campagne de vaccination aux Palestiniens de Judée-Samarie.

Le gouvernement israélien a donné 5 000 vaccins contre le coronavirus à l’Autorité Palestinienne pour vacciner ses professionels de santé et à offert de vacciner gratuitement les Palestiniens qui travaillent en Israël. De plus, selon les termes des accords d’Oslo, l’Autorité Palestinienne est responsable de la santé de sa population et a déclaré à plusieurs reprise qu’elle obtenait ses propres vaccins de la part de l’ONU. 

Un journal danois a même titré  :  »l’apartheid vaccinal d’Israël est une honte ». L’article declarait que Frederiksen « devrait le condamner et non mendier pour obtenir les vaccins d’Israël ».

Un membre de l’Alliance Rouge-Verte, un parti éco-socialiste au Danemark qui soutient Frederiksen, a également condamné la décision du Premier ministre de coopérer avec Israël peu après son départ pour Tel Aviv.

Le Danemark ne devrait pas approuvé l’occupation israélienne et la politique d’apartheid en promettant d’apporter des vaccins au public danois. Nous ne devons pas compter sur Israël pour produire des vaccins. Apartheid et solidarité internationnale lors d’une pandémie ne doivent pas aller main dans la main » a déclaré un député.

Il a ajouté : « ce serait un erreur historique pour le Danemark de coopérer avec Israël tant que le pays ne remplis pas ses obligations vis-à-vis du droit internationnal. A la place, nous devons demander à Israël de fournir des vaccins aux Palestiniens ».

Mercredi, il a été rapporté que l’Autorité Palestinienne faisait face à des critiques concernant l’utilisation de son petit stock de vaccins contre le coronavirus, qui ont été distribué aux responsables de l’Autorité, aux joueurs de foot et à d’autres.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Les 5 plus belles plages d’Israël

L’État hébreux possède un immense littoral, avec une immense diversité. Israël est bordé par quatre mers différentes. Sur la côte…

Le chef de Tsahal fait allusion à l'implication israélienne dans les récentes attaques présumées contre l'Iran

Ce commentaire intervient au milieu des informations faisant état d’une cyberattaque apparente sur un site nucléaire iranien, le raid commando…

Israël rouvrira complètement dans un mois s'il n'y a pas de nouvelle augmentation de la contagion

Les autorités qui attendent de voir qu’il n’y a pas de pic d’infection après la fête de Pessah et le…

Israël pourrait vacciner les 12-15 ans dès le mois de mai

Israël pourrait débuter la vaccination des adolescents de 12 à 15 ans en mai, ont indiqué des responsables de la…

Maroc-Israël : c’est (re)parti pour les affaires

UN PARTENARIAT A ÉTÉ SIGNÉ ENTRE LES PATRONATS DES DEUX PAYS. UN INCUBATEUR DE START-UP ET UNE CHAMBRE DE COMMERCE…

Gad Elmaleh fier d’être né au Maroc : cette décision de Mohammed VI concernant Israël, qui le rend si heureux !

Invité sur le plateau des « Grandes gueules Moyen-Orient », une émission diffusée sur la chaîne israélienne I24, Gad Elmaleh en a…

Un enfant des favelas de Rio devient un artiste prometteur en Israël

Alexander Especie rejoint d’autres expatriés brésiliens à Raanana, une ville du centre d’Israël, que lui et d’autres artistes s’emploient à…
Aller au contenu principal