fbpx

Les députés voteront un renforcement de l’application des restrictions

96 personnnes sont décédées du coronavirus en un seul jour. La discorde au sein de la coalition se poursuit : les députés ultra-orthodoxes menacent de boycotter le vote sur l’augmentation du montant des amendes pour non-respect des règles du confinement.

Alors que le taux d’infection demeure élevé et que près de 100 personnes sont décédées du coronavirus en une journée, les députés devaient se prononcer aujourd’hui (jeudi) sur l’augmentation du montant des amendes pour ceux qui ne respectent pas les régulations liées à la lutte contre l’épidémie. Ils devaient également voter une extension de l’actuel confinement.

Cette tentative d’augmenter le montant des amendes est décriées par les alliés ultra-orthodoxes du Premier ministre Benyamin Netanyahu. De nombreuses institutions ultra-orthodoxes ont continuer d’opérer malgrés le confinement, déclenchant de nombreuses critiques estimant que les mesures prises pour faire appliquer le confinement ne sont pas suffisantes.

Malgré cela, le comité Constitution, Loi et Justice de la Knesset a voté ce jeudi après-midi pour adopter ou non un plan de renforcement de l’application des restrictions qui inclus l’augmentation significative du montant des amendes pour les institutions ne respectant pas les restrictions liées à la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Cependant, le député Yaakov Asher, du parti Judaïsme Unifié de la Torah ne sera pas présent à la réunion, et elle sera boycotté par tous les députés ultra orthodoxes.

Une source anonyme émanant de l’un des partis ultra orthodoxes a déclaré à nos confrères de Channel 12 News “ils ont décidé de ne pas permettre au discours public d’affirmer qu’ils avaient contrecarré la lutte contre le non respect du réglement relatif au coronavirus”.

Le parti Bleu et Blanc a prévenu que sans l’adoption d’une proposition visant à strictement renforcer l’application des mesure de lutte contre l’épidémie, il ne permettrait pas au cabinet de se réunir ce jeudi et de prolonger le confinement après dimanche.

Miki Zohar, membre de la coalition du Likud, et considérée comme un proche allié de Netanyahu, a déclaré jeudi matin que la décision d’augmenter le montant des amendes pour les institutions ne respectant pas les restrictions devrait “être adoptée aujourd’hui dans sa forme originale”.

“Nous allons travailler pour qu’elle soit votée aujourd’hui pour que nous puissions immédiatement commencer à faire appliquer les lois à tous ceux qui ne respectent pas les consignes” a déclaré Zohar à la radio de l’armée.

D’après nos confrères de Channel 12, Netanyahu et le ministre de la Défense Benny Gantz, même s’ils sont techniquement d’accord concernant la nécessité de prolonger le confinement, leurs avis divergent sur la durée de prolongation de celui-ci dans un contexte de renforcément des mesures visant à faire respecter les restrictions.

Si la réunion du cabinet a lieu, le ministère de la Santé devrait demandé la prologation du confinement pour une semaine. D’après nos confrères de Channel 12, les ministres devraient convenir d’une prologation de 4 jours.

Lors d’une visite au centre médical Barzilai à Ashkelon ce jeudi, le ministre de la Santé Yuli Edelstein a déclaré que le pays vivait la plus grosse crise depuis le début de la pandémie.

“Sans une baisse significative du nombre de patients dans un état grave, nous ne pourrons pas mettre fin au confinement. A mon avis, nous devons encore maintenir le confinement pour quelques temps” a déclaré Edelstein.

“La mutation britannique a entrainé une augmentation de la morbidité, et nous sommes dans une situation difficile et inédite depuis le début de la pandémie. Sortir du confinement aujourd’hui entrainerait l’arnarchie”, a-t-il dit.

Ce commentaire intervient alors que le taux d’infection ne cesse d’augmenter. Le ministère de la Santé a déclaré jeudi matin qu’il y avait eu 7 668 nouveaux cas de coronavirus la veille, portant le taux d’infection journalier à 9.2%.

D’après les données, le bilan s’élève à 4 609 morts, dont 69 décès lors des dernières 24 heures. Plus de 25% des israéliens décédés du coronavirus sont mort ce mois-ci.

Il y a actuellement 76 331 cas actifs dont 1 132 dans un état graves. Les hôpitaux atteignent leurs limites, la plupart ont convertis plusieurs salles pour traiter les malades du COVID-19 et certains ont déclaré ne pas pouvoir prendre en charge plus de patients.

Parmis les patients dans un état grave, 388 se trouvent dans un état critique et 308 ont été placés sous assistance respiratoire, d’après les chiffres du ministère de la Santé.

Depuis le début de la pandémie, il y a eut 624 104 cas confirmés en Israël.

Mercredi, 226 000 doses de vaccins ont été administrées en Israël. 2 849 353 personnes ont désormais reçu leur première dose et 1 497 681 ont reçu les deux doses du vaccin.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

L’Otan se met en ordre de bataille

Le format de la force de réaction de l’Otan va passer à plus de 300’000 militaires. Créée en 2002 afin…

Covid-19 : le passe sanitaire est de retour

Covid-19 : passe sanitaire aux frontières, port du masque… Le retour de certaines mesures sanitaires ? Le nombre de cas de contaminations…

La chaine Rami Levy retire des produits des rayons : « Ne les consommez pas »

Infos Israel News actualités : La chaîne retire deux produits qui contiennent la présence de résidus d’allergènes de type soja…

Mohammed Guerroumi. La pudibonderie hors du temps!

Quand la religion des hommes restreint la liberté au nom de la pudeur excessive, voire de la chasteté, elle crée…

Maxime Tandonnet. Un pouvoir gravement déstabilisé

« Le président de la République, qui a chargé Elisabeth Borne de bâtir «un nouveau gouvernement d’action», a annoncé pouvoir…

Israël participe pour la première fois à un exercice militaire international au Maroc

Officiers participant à la cérémonie d’ouverture d’”African Lion 2022″, à Agadir au Maroc, le 20 juin 2022. Fadel Senna/AFP L’exercice…

Charles Rojzman. Nouvelles utopies révolutionnaires

L’utopie communiste ayant échoué, dans sa tentative d’inventer l’égalité de tous, ( ” Du passé faisons table rase, Foule esclave,…