fbpx

mar' 18 Juin' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Guerre Tsahal-Gaza : audace militaire et sagesse politique

Devant les drames et les tragédies et face aux menaces, la nation juive surmonte les difficultés et les souffrances, et quand tout semble perdu, le miracle arrive toujours avec un sourire enchanté et radieux.  Après le « shabbat noir » du 7 octobre 2023, une lueur d’espoir apparait enfin après l’opération Arnon1 du shabbat 8 juin 2024. Certes, la libération audacieuse de quatre otages à Gaza n’efface pas les défaillances de l’armée durant la terrible attaque surprise du Hamas mais elle redonne confiance, un sentiment de sécurité, et un enchantement aux Israéliens. Elle nous rappelle les exploits extraordinaires de Tsahal au-delà-des frontières tel que celui d’Entebbe en juillet 1976.

Il a fallu plusieurs mois pour lancer cette opération spectaculaire. Comment à la lumière du jour, oser pénétrer au sein d’un « camp de réfugiés » surpeuplé, sauver dans un environnement hostile et surarmé des otages détenus par des terroristes ?  Le dilemme est immense. La collecte du renseignement par la haute-technologie ne peuvent rassurer sans les informations précises et crédibles obtenues « en direct » par des agents sur le terrain. Le renseignement d’origine humaine (ROHUM)-utilisé par le Shin Beit demeure essentielle, un atout considérable pour ce genre d’opération. Comment aussi opérer devant des boucliers humains et ramener les otages sains et saufs, éviter la mort de soldats et des victimes civils innocentes ?

Dans ce genre d’opération le risque est immense. L’entrainement permanent est nécessaire sur maquette. Toutes les options sont étudiées et les détails passent au peigne fin. Le chef d’état-major, les chefs du Mossad et du Shin Beit exposent les plans opérationnels devant le cabinet de guerre. Les questions sont nombreuses et les réponses affirmatives seront toujours prononcées avec un certain doute car personne ne peut garantir le succès. Plusieurs opérations de ce genre ont parfois échoué. Puis, au moment opportun, le Premier ministre donne le feu vert et prendra toutes les responsabilités…

De gauche à droite, Noa Argamani, Shlomi Ziv, Almog Meir Jan et Andrey Kozlov. (Forum sur les otages et les familles disparues)

La libération des otages n’est pas simplement un acte noble d’humanisme mais une preuve éloquente que ce peuple est fondé sur l’espérance et la joie de vivre et il est prêt à payer le prix fort. Contrairement aux fanatiques musulmans qui cultivent le culte de la mort, et dont la croyance aveugle en Dieu justifie les attentats meurtriers et les massacres barbares comme un impératif religieux, la nation juive prie pour la paix entre les hommes et glorifie la vie. Au moment où les images des otages libérés ont apparu sur les écrans, d’autres reportages ont été diffusés sur les chaînes arabes avec des slogans de vengeance et des diatribes sanguinaires. Les médias internationaux ont focalisé sur les « bombardements israéliens contre des vieillards, femmes et enfants, sans abris, ni eau potable et nourriture. » Tandis que Mahmoud Abbas appelle la convocation du Conseil de sécurité pour condamner « le massacre ». Nous déplorons les victimes innocentes mais pourquoi l’opinion internationale refuse d’applaudir le courage de tous ceux qui avaient risqué leurs vies pour sauver des otages en détresse, comment ne pas répondre aux cris S.O.S ?

Arnon Zamora

Hélas, la guerre contre le Hamas n’est pas encore achevée et la vie de nombreux otages sont toujours en danger de mort. Nous devrions poursuivre le combat par tous les moyens conventionnels mais ne jamais abandonner l’option diplomatique et la concertation avec les Etats-Unis, notre seul et unique allié aujourd’hui.

Devant l’escalade à la frontière libanaise et avant de prendre une décision fatale et de lancer une opération militaire contre le Hezbollah, nous devrions prendre sérieusement en considération les retombées d’une telle action, et en particulier les conséquences sur la sécurité et la défense de l’État juif. L’arrière du pays est plus que jamais vulnérable et forme un véritable premier front civil. Le champ de bataille s’est complètement transformé bien que la maitrise de l’air demeure essentielle.

Pour l’heure, il est impossible de mener une guerre simultanée, au Nord et au Sud. La priorité demeure dans le sauvetage des otages et la bataille contre le Hamas. La « victoire totale » contre nos ennemis sera acquise grâce à l’audace et au courage de nos vaillants soldats, à la sagesse de nos leaders, et surtout à l’union, à la forte résilience de notre peuple.

©  Freddy Eytan / jcpa-lecape.org

1 En hommage à Arnon Zamora du moshav Sdé David, tué lors de l’opération menée par l’unité anti-terroriste de la police, Yamam.

L’article Guerre Tsahal-Gaza : audace militaire et sagesse politique est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

« Tsahal a écarté le danger d’une invasion du Hezbollah », le repoussant à 8 km

Depuis la mort de son principal chef, au sud Liban, le Hezbollah a été contraint de retirer ses forces sur…

Isaac Franco et Richard Laub: “Cherchez l’erreur” du 17 juin 2024

“On n’entend plus parler de Gaza” Cherchez l’erreur // Isaac Franco & Richard Laub. 10 juin 2024 “Cherchez l’erreur” est…

Francis Moritz. Europe et France, le tsunami et la tourmente

Malgré l’onde de choc provoquée par la dissolution française, la terre continue de tourner. Le G7 s’est réuni en Italie…

Pierre Saba. Mensonges autour de l’abattage rituel Mosaïque

Illustration d’un homme apprêtant de la viande dans un abattoir casher(AP Photo/Mosa’ab Elshamy) Régulièrement, avec une intensité supérieure à l’approche…

France : la justice ordonne la levée du boycott des entreprises israéliennes au salon de défense Eurosatory

La mesure d’exclusion d’Israël de Eurosatory est jugée “discriminatoire” par le Président du Tribunal de commerce de Paris: le droit…

Les “candidats” Raphaël Pitti et Raphaël Arnault: L’un rend visite à un “admirable” dirigeant du Hamas. L’autre est… 3 fois fiché S

Créées entre 2019 et 2021, ces fiches S ont toutes été renouvelées au moins une fois, ce qui montre que…

Quand un tribunal refuse Israël à un salon d’armement. Par Noëlle Lenoir et Jean-Éric Schoettl

TRIBUNE. Le refus d’accepter la délégation israélienne au salon d’armement Eurosatory apparaît bien peu motivé juridiquement, et laisse transparaître une idéologie…