fbpx

mar' 18 Juin' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Louise Gaggini. Au fil des jours en Israël: “Nous sommes entrés dans les eaux territoriales israéliennes”

Et puis Israël est apparu, comme une âme émergée à la surface des eaux, si petite, que la rage qui précipite le genre humain contre elle, partout sur la planète, hier comme aujourd’hui, participe par force de la folie : 14 millions de juifs dans le monde, contre 1,6 milliard de musulmans… 

Parce qu’à part la folie et l’avidité, comment expliquer cette concession de l’Occident au monde musulman et au terrorisme islamiste ?   

L’on dit que l’assassin sonne toujours deux fois. 

Et l’histoire hélas aussi, répliquant, avec le Hamas aujourd’hui, les collaborations d’hier à la solution finale d’Hitler, dans une exacerbation récurrente, usant de tous les artifices politiques pour avoir le droit d’éradiquer Israël. 

Mais je sais que c’est le week-end, que fatigués des incohérences d’un monde qui ne sait plus où sont ses souliers, vous ne pensez qu’au soleil et aux vacances qui pointent le bout de leur farniente, aux apéros entre amis, et loin des tapages et des insécurités, avoir enfin la pensée en roue libre. 

Je ne vous dirai donc que la beauté d’Israël ; je ne vous parlerai que de lumière et de chaleur, de plages et de poissons grillés, de romantiques Sunset ou de vols en bakai dans le ciel de Sion ; je ne vous dirai que l’effervescence d’un peuple qui dans ses rues et villes passe d’un monde aux technologies les plus hautes à celui d’un tiers monde émergent, dans une cohésion d’abeilles maçonnes qui bâtissent et reconstruisent inlassablement.

Je vous dirai que je vais à la plage. 

Qu’hier la mer était chaude et la température si élevée qu’elle formait dans l’air, des ondes bleutées. J’entendais les cris des enfants sautant dans les vagues, le rire des hommes et des femmes jouant au matkot, mais que transporté par le vent et l’eau, un autre bruit a surgi, celui des bombes du Hezbollah tirées sur Israël et que je suis sortie de l’eau, inquiète ; mais autour de moi rien n’avait changé ; ni le piaillement des enfants, ni le claquement sur les raquettes, pas même la nonchalance des femmes assises au soleil. 

Je voudrais vraiment ne vous dire que de jolies choses, d’autant qu’à part les juifs, qui se soucie d’Israël ? 

Je voudrais vraiment ne vous dire que de jolies choses, d’autant qu’à part les juifs, qui se soucie d’Israël ? 

Pas vous qui de victime l’avez fait passer à bourreau, qui ne savez pas que des enfants de 7 ans peuvent dire “Je veux mourir” ; que les ex otages femmes violées des centaines de fois par tous les Palestiniens qui en avaient envie, avortent et se suicident, ne pouvant dépasser le traumatisme?

Je sais, je sais vous ne voulez pas lire ça, alors j’écrirai seulement qu’aujourd’hui Israël est blessé, empêché, fatigué par cette guerre longue imposée par une Amérique et un monde Arabe qui ont besoin du Hamas comme bras armé, mais que dans les rues d’Israël, sur les plages et aux terrasses des cafés qui sont des agoras de fraternité et de ressourcement dans l’effervescence d’une vie qui n’a pas dit son dernier mot, Israël résiste !

Et moi dans cet Israël isolé d’un monde qui à Cannes ou ailleurs, fait des effets de bijoux et de robes, j’écoute béate l’histoire de ses bâtisseurs et de ses pionniers, leur détermination à l’existence après les camps, j’imagine cette première et unique rue de Tel Aviv que le sable et la poussière envahissaient, la mer qui les réunissait, la beauté d’une femme qui faisait s’arrêter les voitures, plus belle que Grace Kelly disait-on ; je vois les vieux visages et les mains striées par la violence d’un temps sans répit, autant que la beauté des jeunes filles, et je suis ici, comme un petit poisson dans son eau préférée.

“Israël, enfin, je te rejoins”

© Louise Gaggini
‌‌

L’article Louise Gaggini. Au fil des jours en Israël: “Nous sommes entrés dans les eaux territoriales israéliennes” est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Isaac Franco et Richard Laub: “Cherchez l’erreur” du 17 juin 2024

“On n’entend plus parler de Gaza” Cherchez l’erreur // Isaac Franco & Richard Laub. 10 juin 2024 “Cherchez l’erreur” est…

Francis Moritz. Europe et France, le tsunami et la tourmente

Malgré l’onde de choc provoquée par la dissolution française, la terre continue de tourner. Le G7 s’est réuni en Italie…

Pierre Saba. Mensonges autour de l’abattage rituel Mosaïque

Illustration d’un homme apprêtant de la viande dans un abattoir casher(AP Photo/Mosa’ab Elshamy) Régulièrement, avec une intensité supérieure à l’approche…

France : la justice ordonne la levée du boycott des entreprises israéliennes au salon de défense Eurosatory

La mesure d’exclusion d’Israël de Eurosatory est jugée “discriminatoire” par le Président du Tribunal de commerce de Paris: le droit…

Les “candidats” Raphaël Pitti et Raphaël Arnault: L’un rend visite à un “admirable” dirigeant du Hamas. L’autre est… 3 fois fiché S

Créées entre 2019 et 2021, ces fiches S ont toutes été renouvelées au moins une fois, ce qui montre que…

Quand un tribunal refuse Israël à un salon d’armement. Par Noëlle Lenoir et Jean-Éric Schoettl

TRIBUNE. Le refus d’accepter la délégation israélienne au salon d’armement Eurosatory apparaît bien peu motivé juridiquement, et laisse transparaître une idéologie…

Israel’s Conduct of the War After October 7: Is This Carelessness or Wrongdoing?

 BESA Center Perspectives Paper No. 2,283, June 16, 2024 EXECUTIVE SUMMARY: Israel’s main objective in the Iron Swords War is…