fbpx

jeu' 13 Juin' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Shmuel Trigano. Le Juif, paria mondial

La décision de la France de reconnaître en principe la validité juridique des décisions de la Cour Pénale Internationale de La Haye, est gravissime et lourde de conséquences graves pour les Juifs de France. Si la Cour instruit formellement le procès du premier ministre israélien et de son ministre de la défense (je laisse de côté les chefs du Hamas qu’elle implique), elle rejaillit objectivement, dans l’antisémitisme d’atmosphère qui sévit actuellement, sur l’ensemble des Juifs du monde occidental et impacte leur statut même de citoyens et leur salut comme hommes tout court. Elle rend tout lien avec Israël criminel, comme ont déjà commencé à le prétendre des députés LFL au Parlement.

Cette décision fait peser sur le président Macron une très lourde responsabilité sur ce qui peut arriver, sur ce qui arrivera. La ritournelle du “en même temps” pour rendre compte de cette décision incompréhensible sur le plan de la morale et de la justice ne marche pas ici. Elle ouvre un fossé entre les déclarations de soutien, les cérémonies du souvenir et le comportement sur le terrain du Quai d’Orsay et donc de l’État, à preuve cette décision politique gravissime sur plan de la politique intérieure qui expose les Juifs français à la pire des adversités. Désormais tout peut arriver. Elle fait du Juif un paria mondial, hors sol, exposé, de toutes parts et sans raison spécifique, à la haine et à la violence. 

La décision de La Haye – sous la houlette d’un procureur pakistanais, rappelons-le, ce qui donne du sens à la décision “juridique” – met au banc les Juifs en attente d’être “jugés”, les ravalant au rang de terroristes criminels (cf. la compagnie des chefs du Hamas). Elle invite à les poursuivre par soupçon de collusion et les expose à subir la violence de l’environnement le plus large qui soit car ils se retrouvent sortis de toute légalité, coupables de principe tant qu’ils ne sont pas “jugés” : mis au banc de l’humanité.

 Cet état de fait rappelle irrésistiblement les analyses du philosophe italien Giogio Agamben sur un dispositif du droit romain antique, le statut juridique de l’”homo sacer”. Ce statut concerne un homme mis au ban de la société parce qu’il est coupable d’une faute grave et qu’il a perdu le statut de citoyen mais qu’on ne peut punir par les voies habituelles et donc que l’on pourrait tuer sans se rendre coupable d’homicide.

Agamben joue sur un paradoxe : c’est en vertu d’une décision juridique (ici, la CPI) que la société fait de l’homo sacer un homme banni, c’est dire un “exilé” à domicile échappant à toutes les catégories du droit, voué à une condition sauvage. Il remarque que les Juifs, avant d’être déportés, ont été déchus de leur citoyenneté.

Avec la procédure ignominieuse de la CPI, la légalité et la légitimité des Juifs d’Occident sont devenues questionnables, en principe douteuses (mise en rapport avec des référents comme l’apartheid et le crime contre l’humanité…). Elle est une invitation au passage à l’acte. C’est pourquoi nous devons résolument la combattre.

© Shmuel Trigano

Professeur émérite des Universités, Shmuel Trigano vient de publier « Le chemin de Jérusalem, théologie politique » (Les Provinciales).

L’article Shmuel Trigano. Le Juif, paria mondial est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Merci Françoise. Par Etienne Daho

Photo: Jean-Marie Périer Lorsque nous t’avons veillée hier tard dans la nuit, tu étais belle, apaisée. Notre chagrin s’est substitué…

Un tour d’écrou pour la démocratie. Georges-Elia Sarfati

Georges-Elia Sarfati À l’issue des résultats des élections du Parlement européen, la France se dispose à renouveler la composition de…

Discours de Miriam Novak à l’Assemblée générale de l’ONU, 18 au 23 Septembre 2023

Lors de l’Assemblée générale extraordinaire des Nations Unies à New York (2021), tenueà la demande des dirigeants de l’Union européenne…

Élections en Iran: Stand-Up Comedy

Finalement, le Conseil des Gardiens, dont tous les membres sont entièrement nommés par le dictateur religieux, Ali Khamenei, a désigné…

Lee Yaron: “Le 7 octobre, le rêve d’Israël s’est brisé”. Par Guillaume de Dieuleveult

Lee Yaron. Caterina Favino/Grasset  7 octobre, Lee Yaron, Grasset ENTRETIEN – La journaliste publie 7 octobre. Le récit des destins croisés d’Israéliens confrontés à l’attaque…

Le Nord « sous attaque massive » : le Hezbollah a tiré un barrage de + de 160 roquettes sur le nord d’Israël

Ces derniers rapports faisant état d’attaques à la roquette dans le Nord font suite à l’élimination présumée par Israël de…