fbpx

dim' 26 Mai' 2024

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Yom Hazikaron : Israël, traumatisé, pleure ses morts

Depuis le dernier Yom Hazikaron 2023, 766 soldats et 834 civils se sont ajoutés au décompte des victimes de la guerre et du terrorisme

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, Herzi Halevi (au centre) aux côtés du chef du Shin Bet, Ronen Bar, et du chef du Mossad, David Barnea, lors d’une cérémonie de dépôt de gerbes, au cimetière militaire du mont Herzl, à Jérusalem, à l’approche de Yom HaZikaron, le 8 mai 2024. Crédit : Chaïm Goldberg/Flash 90

Israël marquera demain lundi le Jour du Souvenir ou Yom Hazikaron, en mémoire des soldats tués au combat et des victimes du terrorisme.

Cette journée 2024 revêt cette année une dimension particulière en raison du très grand nombre de morts supplémentaires recensés par le pays après le pogrom du 7 octobre et la guerre qui s’en suivit et en est à son huitième mois, une tension et une gravité exceptionnellement accrues par les visages des 134 otages encore aux mains du Hamas.

Depuis le Yom Hazikaron 2023, 766 soldats et 834 civils se sont ajoutés au décompte des victimes de la guerre et du terrorisme. 822 de ces civils ont été tués le 7 octobre et après.

Au total, le pays recense désormais 25 040 morts depuis 1860 et l’émergence du sionisme.

Depuis le 7 octobre, Israël compte 1 294 parents endeuillés, 248 veuves et 520 orphelins supplémentaires

Yom Hazikaron, temps particulièrement solennel marqué par deux sirènes au son desquelles le pays s’immobilisera en signe de recueillement, verra les familles des victimes réunies au cimetière pour prier sur la tombe de leur proche.

Les cérémonies de Yom Hazikaron débuteront ce dimanche soir à 20h avec la première sirène, suivie par la cérémonie d’Etat en présence du président Isaac Herzog, du chef d’état-major Herzi Halevi, du ministre de la Défense ainsi que les chefs du chef du Shin Bet et du Mossad.

La seconde sirène retentira demain lundi à 11h – heure locale –

Elle sera suivie d’une cérémonie au cimetière militaire du mont Herzl à Jérusalem, qui compte 125 tombes de plus que lors du Yom Hazikaron 2023.

Comme chaque année, aux larmes du Jour du souvenir, succèdera la joie du Jour de l’indépendance ou Yom Haatsmaout, qui débutera aussitôt après, dès demain soir lundi.

Nous sommes toujours debout – la transition de Yom Hazikaron à Yom Ha’atzmaut

L’article Yom Hazikaron : Israël, traumatisé, pleure ses morts est apparu en premier sur Tribune Juive.

Rester connecter via nos groups:

Whatsapp / Telegram

ENVOYER UN MESSAGE

Le tourisme en israel

Aux Juges de la CPI face à Israël : Critique de la faculté de juger

Il est des dissymétries morales qui ne peuvent que heurter le sens commun, sinon l’intelligence critique. A tel point que…

Myriam Anissimov. Allemagne, “heure zéro”

Le temps des loups. L’Allemagne et les Allemands (1945-1955)  Olivier Mannoni (trad.),  Harald Jähner 2024. Actes Sud L’histoire des Allemands pendant la…

Francis Moritz. La voix de l’Europe, désinformation, corruption

Il y a voix et voix L’Union Européenne donne régulièrement de la voix par ses très nombreux représentants. À ce…

Gilles-William Goldnadel: “Ça, c’est du journalisme”

Voilà le passage dans lequel la Cour ordonne la libération des otages et que ni @lemondefr ni @franceinter n’ont rapporté…

Martine Eckerling. “Un pogrom au XXI ème siècle”. Pour ceux qui soutiennent le Hamas, voilà ce que vous soutenez…

Un très grand merci à mon amie Françoise Monteilhet qui me l’a offert, pour ce livre, “Un pogrom au XXI…

Hassen Chalghoumi: “Comment l’islam radical prospère en Europe”

Hassen Chalghoumi , l’imam franco-tunisien connu pour ses opinions progressistes et son plaidoyer en faveur du dialogue interreligieux, Imam de…

Gilles-William Goldnadel. Cérémonie en hommage au boucher de Téhéran: nous vivons sous semi occupation

Cérémonie en hommage au boucher de Téhéran pleuré par l’Europe politique soumise . Quand je dis qu’en raison tant de…